Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nos doutes à ce sujet sont bien là.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 27/01/10 | Mis en ligne le 15/07/12
Mail  
| 90 lectures | ratingStar_275898_1ratingStar_275898_2ratingStar_275898_3ratingStar_275898_4
Merci Erwand pour ta franchise. Je ne refuse pas l'éventualité puisqu'effectivement, j'ai posté ici. Nos doutes à ce sujet sont bien là. Et je t'avouerai franchement, qu'avant de le rencontrer, j'étais plus dans l'optique que j'allais avoir des petits-enfants et que j'y étais tout à fait prête. MAIS j'étais aussi dans l'optique idéale que je resterais avec mon mari, que nous vieillirions ensemble et que nous aurions ces tablées d'enfants, de beaux-enfants, de petits-enfants qui me ravissaient à l'idée d'avoir MA grande famille… celle que je n'avais jamais eue. J'ai l'esprit matriarcal car je n'ai jamais eu le schéma du Père. Ou si peu. Que ce soit dans mon enfance ou dans ma vie de couple qui a duré quand même presque 20 années. Ce désir d'enfant chez un homme est quelque chose de très nouveau pour moi même si mon ex mari voulait une famille, plus avec le recul, afin d'asseoir un statut social. Je me suis quasiment occupée seule de mes enfants, lui se préoccupant uniquement de sa carrière qu'il estimait bien plus importante que nous ! Alors, un homme plus jeune arrive dans ma vie, qui me regarde, qui aime mes petits, qui a l'esprit de famille… ET qui veut des enfants. Et qui se refuse à l'idée que notre histoire se termine prématurément car il est sûr d'une chose, et celle-là, il en est certain, il m'aime. Lui, n'a jamais vécu en couple, habite encore avec sa famille, a eu des expériences amoureuses négatives. Voilà. Nous nous trouvons, chacun avec nos failles et nos blessures. Lui avec une partie de sa vie devant, moi avec cette partie derrière. Et nous faisons le point et nous nous rendons compte que tant de choses nous réunissent, que nous aurions tout pour que ça marche, les mêmes valeurs, la même approche de la vie… s'il n'y avait pas ce besoin de paternité. J'avoue que je suis perplexe, projetant tour à tour, ce qui serait dans chacune des éventualités. Me laissant conter de sa propre bouche, notre future maison, nos futures vacances. Me laissant aussi imaginer l'annonce de son départ éventuel pour une autre femme en âge de lui donner un bébé. Me laissant aussi penser que je pourrais trouver un homme qui n'a pas ce désir ardent parce qu'il a, comme moi, un passé qui lui a permis d'avoir des enfants. Et si, et si … je me prends même à penser égoïstement qu'il pourrait ne pas en avoir, parce que la stérilité est possible chez lui comme chez une autre partenaire, que… que … mais je délire… Oui je pourrais, oui il pourrait… ou pas… Tout me passe par la tête, alternant raison et sentiments. Parce que si je n'essaie pas, je ne saurai jamais. Parce que si j'essaie, je peux me planter et embarquer avec moi mes enfants, dans un déménagement qui me ferait changer de région. Même si celle où j'habite actuellement, ne me plaît pas spécialement. Je n'y ai pas d'attaches particulières non plus. Alors que faire ? Telle était mon questionnement… avoir des regrets ou des remords ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


275898
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages