Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Premier véritable amour

Témoignage d'internaute trouvé sur teemix
Mail  
| 336 lectures | ratingStar_145246_1ratingStar_145246_2ratingStar_145246_3ratingStar_145246_4

J'ai 15 ans, et cet été, j'ai enfin trouvé ma vrai bande d'ami. Des gens sur qui je peux réellement compter et délirer. Un été génial plein de bons souvenirs. Et puis, Septembre arrive, on continue à se voir beaucoup, en particulier un garçon, Johan, 16 ans. Vous l'avez compris, j'ai fini par tomber amoureuse de lui. J'ai toujours détesté l'idée de tomber amoureuse. Pour moi, ça rimait avec bécottage interminable, prises de têtes, responsabilités, chagrin d'amour en général. La plupart de mes histoires étaient sans lendemain. Sauf que là, j'étais vraiment amoureuse. D'abord, j'ai paniqué, puis, je lui ai fait comprendre, je lui ai pratiquement avoué, même si je ne suis franchement pas douée pour ce genre de choses. Je sais de source sûre qu'il a compris le message mais les choses ne s'améliorent pas, au contraire. Il me fait croire que lui, il aime ma meilleure amie. Je décide de sauver la face, je me dis que j'ai exagéré, que je ne l'aime pas vraiment. Je continue ma petite vie et il m'invite à dormir chez lui. J'avoue, je me suis posée quelques questions, mais la réalité refait surface, il ne m'aime pas, il l'aime elle. C'est comme ça, faut s'y faire ! Et là, ça a été la soirée la plus merveilleuse de ma vie. On s'est installé sur son lit et il m'a dit des choses magnifiques, le tout avec des caresses dans les cheveux, le bout des doigts qui frôle le visage… On a finit par s'embrasser. C'était magique. Vraiment magique. Mais là, ces parents débarquent, je suis obligée de filer à toute vitesse. Je passe une nuit blanche à imaginer le lendemain, folle de joie, exitée comme un puce. Mais le lendemain, il fait semblant de rien. Je décide que c'est parce que sa soeur est avec nous qu'il n'ose pas aborder le sujet, il ne m'aurait pas embrasser si il ne ressentait rien, de toute façon. Deux jours passent. Deux jours de bonheur. Deux jours d'exitation. Un soir, je trouve enfin le temps de me conecter sur MSN et la seule personne conectée est Benjamin, un autre ami. Je me précipite pour tout lui raconter. Mais lui, il me raconte la version de Johan, c'est-à-dire tout autre chose. Selon johan, il était saoul, on s'est embrassé comme ça, il ne ressent rien pour moi, même pas de doute, et il n'en a même pas honte. Le monde s'effondre autour de moi. C'est le début de 5 longues semaines d'une souffrance inimaginable, à fondre en larme dès que je vois un couple, à trimballer partout derrière moi mon sac où il avait taggé des "jtm" en juillet, à lui faire la guerre, à essayer de l'oublier sans pour autant arrêter un seul instant de penser à lui. Un jour, j'en ai eu marre, j'ai prit une lame de rasoir et je me la suis enfoncée dans le poigné. La douleur m'a réveillé un peu, je me suis rendue compte à quoi je m'abaissais pour un garçon qui s'était fichu de moi comme ça. Je vaux mieux que ça ! J'ai décidé de l'oublier réellement, j'ai plus ou moins réussit. Il m'a même appelé pour s'excuser. J'étais plutôt contente, je lui est dit qu'on se verrai le lendemain et qu'on pourrait parler franchement, face à face. Il n'est pas venu. J'étais tellement dégoutée que ça m'a aidé à l'oublier. Le temps passe, mes autres amis me soutiennent, mais continuent quand même à trainer avec lui. Arrive ce qui devait arriver, je finis par me retrouvée obligée de passer tout un apres-midi avec lui. Et 5 autres personnes. Je tire la gueule tout l'aprem et ils finissent par m'obliger à parler avec lui, pratiquement de force. Il me dit qu'il regrette, qu'on s'aperçoit à quel point on aime quelqu'un quand on le perds, qu'il m'aime lui aussi mais qu'il n'arrivait pas à exprimer ses sentiments, qu'il avait réellement peur que ça ne marche pas et qu'il a préferé dire qu'il ne m'aimait pas, même si ce n'était pas vrai, pour ne pas courrir le risque de me perdre, qu'il sait qu'il a mal agit, qu'il regrette, qu'il m'aime, qu'il regrette, qu'il m'aime. Je ne sais plus quoi faire. Je ne sais pas si il est sincère. J'ai la sensation que de m'être battue pour l'oublier et abandonner alors que j'y suis presque, ça serait du gachi. Mais je ne voudrais pas regretter toute ma vie de ne pas avoir donner une seconde chance à celui que j'aime. En même temps, je ne peux pas me jeter dans ses bras juste parce qu'il me dit "désolé". Je n'arrive plus à réflechir clairement, donc voilà. Qu'est-ce que vous en pensez ? Que dois-je faire ? Comment réagir la prochaine fois que je le verrai ?
  Lire la suite de la discussion sur teemix


145246
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages