Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Protection d'une jeune fille mineur

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 939 lectures | ratingStar_24627_1ratingStar_24627_2ratingStar_24627_3ratingStar_24627_4

Bonjour,

Je viens requérir un conseil pour une situation délicate. J'ai fais la connaissance d'une jeune fille mineure, qui m'a fait part de la situation délicate qu'elle traverse en ce moment. Les parents de cette jeune fille de 17 ans sont actuellement séparés, et la mère à la garde de cette jeune fille. Cette dame n'a aucun revenus, au mois de mai dernier, elle a placé des locataires dans la résidence familiale, puis est partis en Espagne avec son compagnon jus qu'il y a quelques jours. Cette jeune fille s'est donc retrouvé sans domicile, elle a trouvé refuge chez une amie mère de famille, qui l'héberge et subvient à ces besoins. La mère de cette jeune fille perçoit une pension alimentaire de 400 euros par moi, qu'elle utilise pour son propre usage. Aujourd'hui, la mère a réintégré son domicile et exige le retour de sa fille. Sa fille ne le souhaite pas, et me demande de l'héberger. Je ne crois pas être dans mon droit si tel était le cas, et j'ai fort peur que sa mère se retourne contre moi, cela serait légitime. Ma question est donc de savoir, si cette jeune fille qui sera majeure dans quelques mois doit réintégrer le domicile maternel, en risquant de graves atteintes psychologiques, ou si le père dont elle est proche peut demander une émancipation de manière à ce qu'elle puisse habiter une chambre de bonne et continuer ses études dans les meilleures conditions possibles. Enfin solution, ultime : le signalement et la demande d'un placement en famille d'accueil ou en foyer. Dans ce cas, cette jeune fille aura t-elle le droit de choisir la personne chez qui elle souhaite vivre, par exemple chez l'amie qui l'héberge actuellement. Nous avons également pensé à une demande d'émancipation, qui permettrait la aussi d'échapper au joug de la mère qu'en pensez vous ? Qu'elle en est le délais entre la demande d'émancipation et l'effet ? Nous sommes dans le cas d'une adolescente en souffrance qui est fragile et s'est prise d'affection pour moi qui suit divorcé et sans enfants, et je sert en quelques sortes d'adulte référent, mais là je ne sais que faire. Merci.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


24627
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages