Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Puis de toute façon c'est pas un moyen pour communiquer sérieusement ça.

Témoignage d'internaute trouvé sur madmoizelle - 26/04/11 | Mis en ligne le 16/07/12
Mail  
| 72 lectures | ratingStar_276379_1ratingStar_276379_2ratingStar_276379_3ratingStar_276379_4
(Gros pavé.). J'espère que cette semaine on va se voir face à face, j'ai plus envie de parler par sms, je suis à bout… puis de toute façon c'est pas un moyen pour communiquer sérieusement ça. Je veux voir tes yeux, ton visage, ta bouche qui osent me dire toutes les choses dégueulasses que tu n'as jamais su me dire en face. Soi-disant je n'étais pas assez forte, t'avais peur que je pleure et puis au final ça t'aurais fait quoi ? Ça t'aurais fait mal peut-être ? Peut-être avant mais puisque aujourd'hui tu t'es 'lassé', puisque tu n'as plus aucune attention pour moi tu devrais t'en foutre, n'est-ce pas ? Oui, peut-être que je pleurerai mais j'ai besoin de t'embrasser une dernière fois, j'ai besoin de vider mon coeur et de te dire que tu m'as manqué de respect comme jamais, que c'est toi, et toi seul qui a provoqué la chute de cette histoire. Plutôt que de laisser trainer tout ça t'aurais du avoir les couilles de me quitter à l'époque où notre histoire ne s'était pas encore trop abimée. T'aurais du me dire que tu voulais ta liberté, t'aurais du me dire tout ça plutôt que de te cacher derrière des dates limites qui oh, bien sur témoignent de ton égoïsme mais t'y pensais déjà à me quitter n'est-ce pas ? Le problème, tu vois c'est qu'on impose pas de date limite à un couple, le problème c'est qu'on pousse pas sa copine à bout à coups de messages, mots impersonnels et désintérêts pour la voir fuir, de plus en plus loin. Quand on ne veut plus d'une personne on la quitte, on n'abime pas ce qu'il y a en elle. Et j'ai rampée, j'ai tellement rampée vers toi avec mes supplications qu'aujourd'hui je me fais pitié. Jamais j'aurai du te demander un sursis d'un mois, jamais j'aurai du te demander de vouloir continuer même si tu te fous carrément de moi. Je pensais juste qu'il y avait de l'espoir parce-que j'étais naïve et amoureuse de toi, tellement bête et amoureuse que je me disais que demain serait mieux tu vois… Ben non, je m'étais trompée. Je ne peux plus me démener pour deux, je ne peux plus prêter des attentions auxquels je n'ai plus droit et ramper, toujours ramper pour te faire pitié et pour qu'ainsi tu restes. Non, je mérite mieux aujourd'hui. Je mérite quelqu'un qui m'aime pour ce que je suis, qui ne me fera pas souffrir. Et puis imagine un peu, après des semaines à me mettre plus bas que terre, imagine l'image que j'ai de moi, imagine l'image pitoyable que je me renvoi. J'ai besoin de me prouver que je suis quelqu'un et pas seulement une pauvre fille qui a couru après un connard pour rien, pendant des semaines. Ah et puis, je te le dit de suite… si j'apprends/vois que t'es en couple d'ici fin août… c'est même plus la peine de me parler. Ce serait un irrespect total envers moi.
  Lire la suite de la discussion sur madmoizelle.com


276379
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages