Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Se délivrer du passé

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 115 lectures | ratingStar_272872_1ratingStar_272872_2ratingStar_272872_3ratingStar_272872_4
Le passé ne s'évacue pas en quelques semaines, il colle à la peau tel un papier tue-mouches et l'on ne peut s'en dépêtrer comme ça. Surtout si tu te rends responsable de tout ce qui arrive. On attire les gens qui nous rendent l'image que l'on a de soi, et si l'on ne casse pas le schéma, on enchaîne les mêmes histoires avec les mêmes personnages. Il faut en premier lieu que tu parviennes à retrouver celle que tu étais à la base, celle qui vit dans ton coeur et que tu ne connais sans doute pas, dépassée par tout ce qui se passe autour de toi et dont tu crois être le déclencheur. C'est un long travail qui réveille des blessures anciennes et des non-dits douloureux. Mais la délivrance passe par différentes étapes. Accepter la vérité et mettre le doigt sur l'évidence que tu ne vois pas. Rendre à César ce qui est à César, ne pas porter le fardeau d'un père alcoolique ou d'un oncle assassin car tu n'es pas eux, tu ne diriges pas leur vie et ce qu'ils en ont fait n'a rien à voir avec toi. Le regard des autres est très important quand on a l'impression de ne pas exister et pourtant, le seul regard important est le tien. Il faut que tu arrives à prendre assez de distance avec toi-même pour comprendre la véritable douleur qui t'habite et te rapprocher petit à petit de ton être profond. Mais tu ne peux le faire seule, tu dois te faire aider, certains vont voir des psys. Je l'ai fait à différentes reprises et cela m'a permis d'évoluer mais le vrai déclic, je l'ai eu il y a quelques mois en allant voir une sophrologue qui avec la PNL, m'a appris à sortir de moi ces émotions anciennes qui paralysaient mon coeur et l'empêchaient d'entendre les vrais messages d'amour au détriment de ces insultes et de ces culpabilités. J'étais étouffée par la haine des autres et leur mépris. A tel point que je n'entendais plus les cris d'amour de mes enfants et de mes proches qui me disaient toute leur affection mais j'étais incapable de la recevoir car elle était immédiatement absorbée par le flux négatif de mes expériences passées. Inverse la tendance, regarde toi autrement, apprends à accepter la jeune femme que tu es, indépendamment du regard de ceux qui t'ont fait si mal. Ne pense plus avec leurs méninges, ne regarde plus avec leurs yeux, deviens toi-même … ce petit papillon bleu qui ne demande qu'à s'envoler !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


272872
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages