Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tu es chou d'être passée ici…

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 27/08/11 | Mis en ligne le 25/07/12
Mail  
| 108 lectures | ratingStar_280819_1ratingStar_280819_2ratingStar_280819_3ratingStar_280819_4
Merci Miss… tu es chou d'être passée ici… Ne dis pas que ton histoire est dérisoire à côté de la mienne, c'est pas un concours de souffrance ici ! Lol On a toutes nos déceptions, nos claques sur la gueule à gérer… on ne peut pas les comparer ou les sous-peser. On a toutes aussi nos propres limites, qu'on dépasse longtemps par amour, jusqu'à ce qu'on flanche… Et ça fait vraiment du bien de pouvoir raconter nos histoires sans craindre le jugement. Heureusement que j'ai des amies qui savent m'aider et m'épauler, et des amis aussi (certains m'aident surtout sur le plan physique à présent, c'est déjà ça de gagné ! ). Il faut se sortir de l'isolement dans ce genre d'histoires. Moi je suis restée si longtemps, trop longtemps, seule à vivre ma peine, dans la honte de lui avec ses yeux de poisson frit lorsqu'il était gelé (tous les jours, il se piquait, dans les périodes de rechute. Lorsqu'il ne se piquait plus, il fumait 5 à 10 joints ! ) , mais surtout dans la honte de moi-même, me sentant tellement stupide de rester et d'être amoureuse d'un tel homme qui me faisait tellement souffrir et qui m'aimait si mal, faute de ne pas s'aimer lui-même… ça tue à petit feu, l'isolement… Aussi, depuis février, j'ai tout raconté à ma mère, qui ne s'est jamais doutée de quoi que ce soit, malgré son long passé d'infirmière ! Elle en était tellement peinée, et désolée que je n'aie pas su lui faire assez confiance pour lui en parler avant d'en arriver là. J'aurais voulu en parler à mon père, mais malheureusement il est décédé en 2009. Mais je lui parle, en espérant qu'il m'entend de là où il est, je lui demande de m'aider, et je l'entends souvent me dire : 'prends de la hauteur, ma fille, prends de la hauteur ! ' comme il savait si bien le faire lorsque j'étais découragée pour d'autres raisons. Là, oui, il me faudra du courage pour les prochains jours. Il revient demain de vacances, je stresse tellement à l'idée de devoir re-cohabiter avec lui. J'appréhende au max sa colère devant les boîtes. J'ai des palpitations à l'idée que l'agent passe dimanche midi pour qu'on fasse une contre-offre (on a eu notre première offre sur la maison aujourd'hui !! ) … je ne lui ai même pas dit qu'on avait eu des visites pendant son absence, puisqu'il est parti avec mon fils aîné. Je ne voulais pas 'le provoquer' et risquer qu'il ne revienne plus au pays avec mon fils, tu comprends. Bon, allez, j'arrête ici parce que sinon je vais me remettre à angoisser et à pleurer ! Bises à tout le monde, et MERCI pour votre soutien et votre compréhension. ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


280819
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages