Histoire vécue Amour - Couple > Autres      (33584 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vrais jumeaux : pourvus qu'ils soient différents

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 119 lectures | ratingStar_270243_1ratingStar_270243_2ratingStar_270243_3ratingStar_270243_4
Bonjour, Je ne suis pas parent de jumeaux ou jumelles monozygote mais moi même une jumelle "monozygote", j'ai 20 ans. La question posée n'appelle que les parents mais ce sujet m'intrigue. En vous lisant et après avoir écouté ma mère surtout m'expliquer comment elle nous a élevé ma soeur et moi je ne peux résister en lisant ce topique sans vous répondre. Tout d'abord j'ai appris en grandissant avec ma soeur que toutes les deux nous formons un couple, notre relation n'est autre qu'une relation, toute particulière qu'elle soit, "normal" d'un couple lambda mis à par qu'entre nous c'est si je puis dire à la vie à la mort, depuis le ventre de notre mère jusqu'à ce que la mort nous sépare (et même plus longtemps). Je vous assure qu'être un couple qu'en on a 6 ans par exemple, dans la cour de récréé avec nos ami (e) s qui ne comprennent pas nos rapport c'est difficile … Et ça l'ai peut-être un peu plus qu'en on en est conscient au lycée avec les premiers amours, et des ami (e) s qui ne voient toujours pas le rapport entre un couple et nous. Alors grandir en cultivant nos différences, en cultivant notre personnalités propre, notre caractères c'est important mais contrairement aux idées reçues il ne faut pas choisir entre différences et similitudes, il est important également de cultivé nos ressemblance, ce qui nous rapproches. Nous avons grandit avec une moitié de notre garde-robe propre à chacune et la seconde similaire mais avec chacune nos couleurs pour toujours garder notre identifiant mais en restant "ensemble", de plus notre mère nous a toujours laisser le choix pour nous habiller le matin, nous avions donc le choix de nous ressembler ou non. Maintenant de jeunes adultes, nous faisons une fois sur deux environ nos achats vestimentaire ensemble et on choisit mine de rien ensemble les vêtements de chacune et on choisit toujours une partie similaire aux deux mais cette fois on cherche la ressemblance en prenant les même formes et couleurs pour pouvoir s'amuser de notre ressemblance. En grandissant nous avons souvent était à l'école dans les même classes, de plus au collège et lycée nous avions choisit à peu de chose prêt les même options, c'est là que sans nous en rendre forcément compte notre mère faisait attention que notre vie soit équilibrer, quand nous étions dans la même classe à l'école (car nous étions forcément dans la même école) nous avions chacune notre chambre dés la maternelle, pour assurer ainsi que l'on puisse avoir notre espace, notre moment à soit, notre expérience que l'on puisse partager des différences d'autres expériences avec l'autre, avec notre soeur qui avant le collège avant notre moitié du couple est notre meilleure amie et le sera toujours car c'est notre soeur mais on a le même âge, et la même date de naissance, on partage la même année scolaire dans la même école .. C'est pour toute petite fille (toute seule) comme vivre avec une amie à plein temps. Notre jumeau ou jumelle on l'a quand on veut mais aussi quand on ne veut pas, surtout par rapport aux futurs amours en grandissant… La différence est importante mais la ressemblance l'est tout autant.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


270243
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A deux doigts de fuir parce que la rencontre m'angoisse - relations amoureuses

image

Bonsoir et merci de passer sur mon post. J'ai pas mal hésité à écrire ici (ou ailleurs ^^) , mais je crois qu'il faut que je mette les choses a plat et je suis ouverte à tous conseils et toutes critiques constructives. Voila, je suis une jeune...Lire la suite

Est-ce un point de non-retour ? - affaires de couples

image

Il s'en fout et il m'a dit "De toute façon, je ne vois pas l'intérêt de me prendre en main, il est trop tard maintenant." (il reste un mois à la fin de l'année). Ce qu'il a envie de faire en garçon normalement constituée. Je parle de le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages