Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Adultère et après

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 04/03/11 | Mis en ligne le 18/04/12
Mail  
| 315 lectures | ratingStar_243239_1ratingStar_243239_2ratingStar_243239_3ratingStar_243239_4
Bj je comprends votre peine dans cette soi disant crise de la 40ne masculine cependant pour les femmes qui systematisent sur le comportement des hommes je parle en connaissance de cause les femmes sont expertes en mensonges et trahisons de ce genre donc svp arretez ces messages sexistes qui ne donnent aucun soulagement ni soutien à mulomax. J'ai 38a ma femme 37a, nous avons vecu avant de nous rencontrer et pdt de longues annees depuis la naissance de notre fils (6 ans) j'ai ete relegue au rang de sous merde avec elle comme le dernier element de sa liste des choses a faire sous pretexte de fatigue, stress et non dits dus un deficit de communication affective flagrant de sa part (heritage de son pere copie conforme) ; et la derniere annee et demie passee elle etait distante, stressee, fatiguee, sans envie, triste et aggressive, ne respectait pas mes sentiments, je dialoguais seul, elle refusait d'être touchee ou de me toucher ou alors corvee vite expediee en pensant a un autre alors qu'elle s'entretenait extremement frequemment son intimité… Pire que tout peu de temps apres que lui ai avoué mes soupcons d'infidelite elle a recu un appel masqué vers 22h30 sur son tel qu'elle a refusé de decrocher en ma presence en pretextant ne pas savoir qui c'était donc n'etait pas important et m'a culpabilisé de douter d'elle en affirmant ne pas savoir qui etait cet appel. Elle s'est encore plus éloignée de moi suite a ça… Je ne peux m'empecher de penser a un amant econduit dans l'urgence suite a mes doutes et qui voulait se venger en mettant la pagaille dans notre couple, peut être parano comme deduction mais nous sommes dans le monde reel… De plus elle traine une douleur d'avec son ex un coureur de jupon qui lui a fait du mal et lui a donné une image tres negative de l'amour et de l'homme car elle l'aimait et s'est sentie trahie et elle refuse d'entendre quand je dis craindre payer les pots cassés à cause de lui alors que je ne l'ai jamais trompée ni même eu envie de le faire… Elle m'a repondu froidement et cruellement face a ma demande d'amour que j'avais une vision tres arlequin de la vie car un couple au bout de 3 ans il ne se passe plus rien c'est comme ça et elle refuse d'entendre mes besoins de passion et de folie pour maintenir la flamme allumée, elle refuse la passion car elle l'a vecue avec son ex et ça n'a pas duré… j'ai cette reponse ancree dans ma tete et parachevee avec une citation de sa part "j'en ai marre de toi je ne te supporte plus" alors que je dialoguais pour comprendre ce desamour, elle ne s'en est pas excusee d'elle même et a essaye ensuite de m'expliquer que ce n'etait pas contre moi mais contre mes soupcons… mais le mal est fait malgré tout… Elle m'a avoué il y a peu suite a discussion avec sa gyneco que tout cela etait du a sa pilulle qui l'avait comme detruite pdt cette periode la rendant aggressive et malheureuse culpabilisant de me voir malheureux aussi et elle fuyait le dialogue car ne voyait pas et ne comprenait pas ce que je ressentais car centree uniquement sur elle et refusait d'aborder le sujet qui la remettait forcement en cause et la faisait se sentir anormale d'être toujours fatiguee et sans libido. Elle se disait que je l'aimais et qu'elle m'aimait donc que ça suffisait pour que ça passe tout seul… Il a fallu que sa mere lui dise aussi que je pensais à partir pour qu'elle accepte de reagir et mettre sa fierte de coté en me balancant aggressivement "j'ai des problemes alors je dois voir quelqu'un, tu ne veux pas que je maintienne des oeilleires quand même ? " je me sentais comme responsable de sa reaction qu'elle refusait d'assumer. Maintenant elle va beaucoup mieux depuis l'arret de la pilulle et maudit sa gyneco et son incompetence qui a failli être responsable de notre rupture… Elle a pris une claque enorme en decouvrant enfin tout ce qu'elle m'a fait subir car elle n'en avait pas pris conscience, le declic elle l'a eu quand elle a enfin entendu que j'avais pris la decision de la quitter malgré mon amour pour elle mais qu'elle m'avait detruit en me persuadant que j'etais la cause de son etat et qu'en plus elle me mentait et je preferais la voir heureuse même sans moi donc que je partais pour qu'elle redevienne heureuse car j'avais trop souffert à la voir ainsi et j'etais trop usé a avoir tenu le couple et la famille seul a bout de bras pdt si longtemps sans retour ni soutien… Elle a craqué et beaucoup pleuré en realisant ma douleur et m'a juré ne pas avoir été consciente de ses actes surtout qu'elle decouvre aussi que ses parents etaient tres inquiets de la voir ainsi depuis tout ce temps mais se faisaient aussi rembarés en essayant de lui en parler et ils comptaient beaucoup sur moi pour la soutenir et ne pas la quitter alors que je me sentais massacré par sa froideur et distance ; Je pense qu'elle est sincere dans ses regrets mais la pilulle n'est pas l'explication à tout je pense, je crains qu'elle n'ait eu cette crise de la 40ne en me traitant comme un trop plein dans sa vie avec cette envie d'ailleurs (beaucoup d'allusions sur les femmes infideles, sur ce que les hommes aiment au lit, sur l'utilisation des capottes même pour les fellations, sur les femmes qui trompent dans le lit conjugual, sur la chance que les hommes et non pas que moi aiment le cunilingus, sur son epilation tres entretenue…) et quoi qu'elle en dise si elle etait persuadee être la seule a souffrir (elle est tres egoiste) et chercher ses reperes et solutions a elle seule (peur de vieillir, ne plus se sentir femme, lassitude sexuelle…) ça fait beaucoup de soupcons difficiles a effacer pour le bien être du couple… Elle est beaucoup plus attentionnee et consciente que j'essayais de dialoguer pour sauver notre histoire et qu'elle refusait d'entendre mais elle maintient ne pas avoir eu d'amant mais je soupconne qu'il y ait un quelqu'un d'autre peut être n'ont ils pas couché mais au moins un flirt et elle refusera d'avouer parceque je suis comme elle dit l'homme de sa vie aupres de qui elle complexe un peu car je plais beaucoup aux femmes mais je lui apporte cette serenite et cette confiance dont elle a besoin et elle parle beaucoup de projet communs pour nos vieux jours… donc elle refusera a tout prix de me perdre mais elle ne se soucie pas de ce que moi je peux ressentir en me sentant trahi car oui je pense qu'elle m'a trompé et me ment par peur des consequences mais je n'en ai pas la preuve et ça me detruit a petit feu car ça a detruit l'image que j'avais de nous ainsi que mes valeurs sur le respect et la fidelite, je me meprise d'avoir autant supporté de choses avec elle pour notre couple et famille si en retour elle ne se souciait que d'elle et papillonait sans scrupules juste pour se rassurer elle alors que moi j'ai failli non par envie de sexe mais par envie de me sentir aimé et respecté et exister, accepter les avances d'autres femmes mais a chaque fois j'ai refusé naturellement par respect et amour pour nous 3 alors que j'etais au plus bas et ces femmes me repondaient en retour une remarque assassine "j'espere qu'elle est consciente de ta valeur et qu'elle te merite" qui me blessait plus que me flattait car seul chez moi j'aurais moins souffert qu'en sa presence froide et cruelle et malgre tout je n'ai pas baisse les bras alors imaginez ce que je peux ressentir si en retour elle allait voir ailleurs pdt que je me battais pour nous, ça remet forcement en cause vos valeurs et votre vision du couple, non ? Aussi je comprends tres bien (pourtant je ne suis qu'un homme… ) ce que vous devez ressentir car autant une infidelite peut essayer d'être comprise pour mieux reconstruire son couple mais la trahison par le mensonge est totallement destructeur et je m'interroge si mes doutes pourront être supprimes un jour car je ne la sens malgré tout pas honnete avec elle même ni avec moi alors qu'elle sait que je ne supporterai pas qu'elle me mente, je veux qu'elle avoue pour être en paix avec moi même… Donc en conclusion je pense qu'il faut toujours se demander si son couple vaut encore la peine d'être defendu si vous sentez être seul a le preserver ou si vous pensez vous être perdu dans ce couple… moi j'essaie de continuer a y croire mais quelque chose est cassé entre nous et ces doutes m'empechent d'être vraiment heureux et elle le sent malgré son egoisme mais je ne sais plus comment faire pour la faire avouer… Dans votre cas mulomax vous avez la chance d'avoir toutes les cartes en main donc la seule question a vous poser c'est lui pardonnerez vous un jour et surtout pourrez vous être heureuse avec lui ? Je pense que depuis vous avez pris une decision et j'aimerais la connaitre… Profitez de la vie pour être heureuse…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


243239
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages