Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Après un an de souffrance, c'est la sérénité et la reconstruction

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 342 lectures | ratingStar_143991_1ratingStar_143991_2ratingStar_143991_3ratingStar_143991_4

Après 35 ans de mariage, un mari adorable. Il m'a appris sa liaison avec une collègue pendant 1 an 1/2, je n'avais rien soupçonné. Le monde s'est écroulé pour moi. Je fais court, car j'en aurais pour des heures.

Plus de 3 ans plus tard, mon mari est avec moi, il a fini par quitter sa maîtresse que pourtant il aimait plus que tout m'avait-elle dit, mais il ne voulait pas me quitter non plus ! Il voulait les deux !

Je n'ai jamais lâché, jamais pris de décision pour lui, jamais mis à la porte. J'ai souffert le martyre, perdu 10 kg, mon mari aussi. Il m'a quitté quelques semaines pour vivre seul et prendre sa décision. Il a tourné la page, elle est partie ailleurs, il ne la voit plus.

J'ai décidé, à son retour, de ne plus évoquer ce passé abominable. J'y pense tous les jours mais avec de moins en moins de chagrin, d'ailleurs j'y pense, sans plus.

Je n'ai pas pardonné, mon coeur n'y arrive pas, mais je vis avec. Nous vivons bien depuis son retour, de mieux en mieux, la complicité revient, je peux dire "est revenue", notre vie de couple (sexe) aussi (je n'y croyais plus il y a quelques mois).

Mon mari aussi était perdu, "foutu" comme il disait.

Il avait une décision à prendre et il était impossible de la prendre, il voulait les deux. Il était amoureux de sa maîtresse, mais m'aimait aussi, même s'il me disait parfois, quand nous nous disputions, qu'il ne m'aimait plus. Il me disait aussi qu'il ne pourrait jamais me quitter, il voulait plus de temps avec elle.

Je n'ai jamais accepté le partage, c'était moi ou elle, pas les deux. Un an 1/2 de souffrance quand j'ai connu la vérité, mais maintenant c'est la sérénité, la reconstruction.

Les maîtresses ne peuvent pas comprendre le coup de folie d'un homme de 50 ans. La passion dure de 18 mois à 3 ans (ce n'est pas moi qui le dis). Après la passion, c'est un amour plus calme, le même que celui que le mari éprouve pour sa femme.

La souffrance que j'ai connue a été horrible, vraiment horrible, mais j'ai tenu ! J'ai dit à mon mari que je ne prendrai aucune décision, que c'était à lui de la prendre, mais les hommes ne savent pas prendre de décision. Un jour pourtant, il faut en prendre une et là, la plupart du temps, c'est la raison qui l'emporte.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


143991
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages