Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ben oui, moi j'étais presque "tombée amoureuse" d'elle !

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 115 lectures | ratingStar_277154_1ratingStar_277154_2ratingStar_277154_3ratingStar_277154_4
Je vais te faire rire. Le premier post que j'ai déposé ici (juin 2005) où je racontais mon histoire s'intitulait "aimer la maîtresse de son mari". Ben oui, moi j'étais presque "tombée amoureuse" d'elle ! C'est fort, non ? Tu vois jusqu'où on peut aller dans l'amour "fusionnel" ? S'il était amoureux d'elle, c'est qu'elle le "méritait" !! Mais mon cas ne t'apprendra pas grand-chose, l'histoire est très complexe et mes sentiments ont évolué au fur et à mesure des évènements parce qu'elle avait jugé bon d'intervenir plus directement par rapport à moi (les choses n'évoluant pas comme elle l'attendait ! ). Au tout début, curieusement, je ne m'intéressais pas du tout à elle. Mon seul soucis, c'était mon mari qui disait ne plus m'aimer (sans me quitter…) et qui ne faisait que pleurer ! Je savais seulement d'elle qu'elle était "grande, blonde, fine, jeune et trèèèèèèès belle". Divorcée, "libre", deux enfants. Et Basta ! S'il était amoureux d'elle elle ne pouvait être qu'en plus très intelligente, très interessante, très agréable, très gaie, très, très.. Enfin très plus que moi ! Et puis elle est venue me voir sur mon lieu de vacances. Pas vraiment "me voir" officiellement, juste rendre trois tee shirts à mon mari à 100 bornes de chez elle à un endroit où elle savait que j'étais… Bref. Elle est venue pleurer dans mes bras, elle était effectivement très belle et semblait tellement désemparée que je suis entrée dans son jeu. J'ai vu sa détresse, pas sa fourberie. J'ai cru en sa sincérité, en sa naïveté aussi (pas démentie d'ailleurs ! ) et j'ai eu une attitude de "maman protectrice"… Je témoigne juste d'un fait, je n'explique ni n'excuse rien. Et puis après c'est parti en live complet, ils ont délirés tous les deux, chacun son délire, chacun sa déformation de la réalité, chacun ses interprétations, et moi je suis entrée dedans sans toujours bien maîtriser. Mon compagnon a repris avec elle, puis a rompu, puis a repris, puis est parti "réfléchir" hors de la maison une dizaine de jours, puis est revenu en me demandant en mariage après avoir bien réfléchi… Elle n'a rien compris (normal, même moi j'avais du mal !! ) et m'a écrit. Nous avons échangé une correspondance très particulière où je lui expliquait mes analyses, mes conclusions, la rassurais sur elle, la consolais, je lui donnais les clefs de l'histoire pour qu'elle guérisse… Et puis nous nous sommes rencontrées chez elle. Elle m'a posé des questions auxquelles j'ai répondu. Elle n'a pas supporté les réponses, a commencé à me diaboliser… Et puis IL l'a recontactée, puis jetée, puis reprise… Elle m'avais souhaitée d'être heureuse avec lui "parce que je le méritais, que j'étais une femme admirable" et elle l'a relancée régulièrement quand même… Alors que veux-tu que je pense ? Au delà de la relation qu'elle a eue avec mon compagnon et sur laquelle elle n'a pas de comptes à me rendre, elle m'a trahie, moi, en tant que "klam" pas en tant que "épouse de son amant". Tu saisis la nuance ? Si je dois lui en vouloir, c'est de cette trahison là. Le reste, c'est une affaire entre mon mec et moi. Qu'elle le relance, c'est son problème. Qu'elle l'ait dragué au début le sachant "marié", c'est son problème. Elle ne lui a pas mis le couteau sous la gorge, elle a juste ouvert les cuisses. C'est quand même lui qui a choisi d'y aller ! Si elle lui a fait le chantage au suicide lors de leur première séparation, c'est son problème. Il n'avait qu'à pas être con ! A 46 ans quand une soit-disant pharmacienne se suicide avec des cachets et se loupe (après avoir averti toute la ville ! ) il faut être bien stupide pour y croire, non ? Mais Narcisse était obnubilé par son miroir… Le regard que je porte sur elle aujourd'hui est un regard de femme à femme, pas d'épouse trompée à maîtresse du mari. Tu comprends ? Je lui ai dit à une époque où cette histoire commençait à me gonfler grave qu'elle pouvait faire tout ce qu'elle voulait, continuer à trimballer ses yeux rougis devant lui et exposer sa souffrance, que cela ne me ferait aucunement réagir, que c'était lui qui était maître de sa vie et qu'il avait le droit, tout comme elle, d'en faire des cocottes en papier, et qu'à la limite c'était très valorisant pour moi qu'une aussi jolie jeune femme s'offre ainsi à lui et qu'il reste avec moi. Et tu sais quoi ? J'étais hyper sincère et le suis toujours. Je ne sais plus où elle en est, si elle a compris ce qui s'est joué, si elle le traite de "connard avec sa connasse de bonne femme" ou si elle est passée à autre chose. J'espère toujours aussi sincèrement qu'elle a pu tirer des enseignements de cette histoire, qu'elle a gardé notre correspondance et quelle l'a relue à tête reposée. Il y avait des choses importantes dedans qui lui ferait économiser beaucoup de temps et de douleur si elle daignait les lire sans "affect" ! Le reste ne m'appartient pas. Qu'elle soit heureuse, (les gens heueux ne font pas chier les autres ! ) et si par le plus grand des hasards (Madame la Vie est facétieuse ! ) il me quitte demain ou dans 10 ans pour elle, grand bien leur fasse à tous les deux. Je ne bougerai pas un petit doigt (et il le sait bien ! ). Je sais qu'elle habite toujours à 2 km de chez nous et qu'elle peut voir "officiellement" mon homme deux fois par jour en semaine, qu'il le veuille ou non. Je la croise en voiture régulièrement. Si demain elle vient me voir, je la recevrai. Si elle m'écrit, je lui répondrai. Peut-être… == >> Ont ils gardé leur correspondance avec elles ? Une partie des lettres manuscrites a été "offerte au feu purificateur" par mon mari dans notre cheminée devant moi pour me prouver son désir de mettre un terme à cette aventure. (il l'a recontactée ensuite…). Les mails, je ne sais pas mais je supposent qu'ils ont été sauvegardés dans un coin. De toutes façon, moi, je les ai tous, s'il en a besoin un jour !! == >> En plus, je suis devenue un vrai flic alors que je n'étais pas jalouse. J'aimerai savoir si vous les avez "surveillé" après leur histoire ? Fouillé leur tel portable, leur ordi portable. J'avais posé un piège à loup très efficace sur internet ! Trop drôle, mon mec se méfiait sur sa droite en se croyant malin et posait les pieds dedans sur sa gauche … Mais quand (1 an et demi après le début quand même ! ) je l'ai abandonné à son sort et à sa gadoue et qu'il a rompu apparemment définitivement avec elle, je n'ai plus rien cherché à savoir. J'étais vraiment passé à autre chose, j'avais "tout compris" (vu de ma fenêtre bien sûr) et j'avais d'autres chats à caresser. (Nous n'avons pas de tel portable, ça aide peut-être ! ).
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


277154
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages