Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ceux qui se contentent de ce qu'ils ont et.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 161 lectures | ratingStar_283985_1ratingStar_283985_2ratingStar_283985_3ratingStar_283985_4
Bonjour Emma. Peut-être il y a t-il deux grands types de personnalités : - ceux qui se contentent de ce qu'ils ont et. - ceux qui courent toujours après quelque chose. Faisons-nous partie de la deuxième catégorie ? Cela n'empêche pas que nous soyons capables de vivre nos moments simples de bonheur et de les savourer. Comme toi, je ne me sens pas supérieure parce que je veux le mieux. J'ai juste cette envie (que j'ai toujours eu je crois) de vouloir comprendre, apprendre, progresser. Je ne me contente pas du moins ni de l'à peu près. Je crois que cela traduit plutôt un grand besoin de sécurité. C'est vrai que depuis mon divorce je me sens très apaisée envers mon ex-mari. Nous avons changé l'un et l'autre, il est devenu très décontracté. J'en viens à me dire que c'est moi qui le rendait rigide et autoritaire. C'est comme s'il n'avait plus cette obligation de se tenir droit et d'être fort que je devais lui mettre inconsciemment sur le dos. Il souffle. Pour moi c'est pareil. Je ne me mets plus toutes ces astreintes que j'avais lorsque j'étais mariée. Vivre avec un homme intelligent est une richesse. Tout te semble ouvert et possible mais ça se paie effectivement car tu ne peux pas non plus t'endormir sur tes lauriers. Je crois que notre erreur de couple aura été de ne pas avoir su nous arrêter, ni l'un, ni l'autre. Néanmoins, c'est bien parce que mon ex-mari est intelligent qu'il a dans un premier temps essayé de m'entraîner à l'autre bout de la France et, voyant qu'il se passait un profond changement en moi, n'a pas tenté coûte que coûte de me raisonner. Il connaissait par coeur mon histoire familiale. Il a compris mon besoin de m'émanciper. J'ai franchement galéré avec lui avec tous ces déménagements, ces obligations professionnelles et même si d'un autre côté j'ai eu une vie plus qu'agréable. Je crois que lui aussi avait ce besoin de pause. Nous n'avons jamais parlé de mon amant. Je ne le ferai jamais car je sais, intuitivement, qu'il ne le voudrait pas. Souvent je me demande ce qu'il a soupçonné ! Un jour, en voyant mon amant il m'a dit "P. Ressemble aux hommes de ta famille" (je l'ai déjà écrit ici, ce n'est pas une phrase de moi mais de mon ex-mari). Me connaissait-il assez pour "comprendre" et savoir avant moi que je ne partirais pas avec un ouvrier. Nos enfants partis, nous avions besoin de nous rencontrer sur un autre mode… et nous nous voyons régulièrement… lorsqu'il vient à Paris ou dans ma région. Nos dîners en tête à tête au restaurant. Sont toujours aussi riches, nous avons une véritable complicité intellectuelle et pour moi ça compte énormément. Quant à mon amant, par exemple, il se contente de peu. Il est capable de dire "Ma femme n'était pas un canon mais je me suis mariée avec elle parce qu'elle n'était pas chiante ! ". Et tout est comme cela. C'est facile un homme comme lui, je présume qu'il suffit de le laisser regarder son sport à TV la zapette à la main, de le laisser aller faire son loto avec ses potes comme il dit… etc… Comment veux-tu que j'admire ce comportement ? C'est tout ce que j'ai fui !!! Et comme toujours c'est en écrivant que ça se débouche ; Je suis attachée à cet homme mais je ne peux rien partager, la vie à ses côtés est beaucoup trop simple. Merci Emma, t'écrire, vous écrire, m'aide à décanter… Quant à l'avoir choisi pour amant. Si mon mari ne m'avait pas trompée, jamais je ne l'aurais trompé. Mon père s'est pendu parce que ma mère était partie avec un autre, ce n'était pas pour rééditer d'une part. D'autre part, à 15 ans déjà je zappais ceux qui travaillait mal à l'école alors c'est sûr, lui qui n'a qu'un CAP aurait été zappé. Je sais, je vais en heurter plus d'un ici, je vais me faire taxer de prétentieuse, d'injuste ou je ne sais quoi mais si j'écris cela c'est parce que j'ai mes BONNES raisons et qu'elles tiennent la route. Lorsque j'ai su que j'avais été cocue j'ai décidé de me faire plaisir et j'ai choisi "le bel étalon", le beau mec, celui sur qui j'avais flashé juste pour le plaisir et pas pour ce qu'il avait dans la tête… exactement comme beaucoup de ces messieurs qui s'offrent des petites nanas siliconées… Le Hic c'est que j'ignorais que 8 ans1/2 après j'en serais là ! -------- Pas très gentil la fin de mon post mais tant pis, j'envoie.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


283985
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages