Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comblée, soulagée mais très peur pour la suite

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 308 lectures | ratingStar_143298_1ratingStar_143298_2ratingStar_143298_3ratingStar_143298_4

Je suis avec mon conjoint depuis 7ans. Nous avons un petit garçon.

Nous avions convenu, il y a 4 mois de quitter la France pour l'afrique. Dans un premier temps, c'était à moi de partir avec le bébé, chercher du travail, pour qu'il vienne nous rejoindre après. Chose convenu, chose faite ! Je suis sur place et entrain de chercher du travail et ça ne va pas tarder.

Mais il se trouve que depuis que je suis loin de mon homme, c'est comme s'il ne me manquait pas ! Pourtant avant de le quitter, je stressais, je pleurais tous les jours, de peur de ne pas pouvoir supporter son absence. Mais je me suis rendu compte que certes, il me manquait, mais seulement physiquement.

J'en suis même arrivé à me demander si je l'aimais vraiment. Quand on aime une personne, son absence nous pèse, hors ce n'est pas mon cas ! Dans un premier temps j'ai mis ça sur le compte de "ouai : je suis forte ! " . Mais je me suis dit ça pendant longtemps, en essayant d'ignorer un paramétre important, indélébile : un autre !

Oui il y a un autre ! Et comment ! Cet autre me trouble depuis belle lurette. J'ai toujours lutté contre les sentiments que j'avais envers lui, et cela depuis 10ans. Je n'ai jamais voulu cédé à cette "relation" improbable, car il s'agit du meilleur ami de mon petit frère.

Aujourd'hui, il me trouble plus que jamais, car je l'ai sous le nez. Je le vois presque tous les jours, et j'avoue, c'est mon moment de bonheur de la journée. Il me comble rien qu'en me regardant, quand il me donne la main, j'ai des frissons, quand une fois, il a frôlé la nuque, par inadvertance, j'ai failli tomber dans les pommes, tellement j'étais aux anges ! Je ne suis pas fleur bleu, loin de là, mais ce mec là, il me hante ! Je pense à lui jour et nuit.

Mais lui, ne me regarde même pas. Il baisse les yeux dès qu'il me voit, il me respecte beaucoup car je suis la s&oelig ; ur de son meilleur ami. Moi je le regarde avec d'autres yeux. J'en souffre. Mais en même temps, je me dis que je ne peux pas faire ça à mon homme, le père de mon enfant…

Ce matin, j'ai craqué, je n'en pouvais plus ! Dieu sait que rien n'était décidé à l'avance. Il était passé voir mon frère qui heureusement (malheureusement) n'était pas là. J'ai profité de ce moment pour lui dire que j'avait quelque chose à lui avoué. Il m'a semblait très troublé à l'instant même, mais le coup était déjà parti. Je ne pouvais plus reculer. Je voulais lui parler, lui dire ce qui était dans mon c&oelig ; ur depuis 10ans, mais les mots, ne pouvaient pas sortir. J'ai pris mon courage à 2 mains et je l'ai embrassé, j'ai plutôt essayé de l'embrasser. Il m'a repoussé délicatement et était très surpris par mon geste.

Il m'a caressé la joue et m'a dit avec toute la simplicité et tendresse du monde "arrêtes, tu es entrain de faire une connerie, mais je te comprends" . Je vous laisse imaginer mon moment de solitude. Il m'a regardé dans les yeux et m'a dit "reprend tes esprits, et repasserai pour qu'on en discute" et il est parti ! J'en ai pleuré ! Et je pleure encore ! Mon Dieu, comment ai-je pû faire ça ? Comment en suis-je arrivé là ? Besoin de tendresse, de calin, ou vrai amour ? Je ne saurais répondre !

J'ai honte, honte de mon geste, moi qui suis responsable, jamais je n'aurai pensé en arriver là, faire une telle connerie. Mais le pire c'est que je n'arrive pas à regretter. Au fond de moi je suis heureuse, car je l'ai approché et il m'a touché ! J'avoue que mon geste était vraiment pas réfléchi, mais j'y suis allée avec mon c&oelig ; ur et pas ma tête.

Tout a l'heure, il m'a appelé et m'a demandé si je pouvais passer chez lui pour qu'on discute ! Je ne suis jamais allé chez lui ; et j'apréhandais. D'un pas franc, j'y suis allée chez lui. Pour la première fois, il m'a regardé avec des yeux différents. Il m'a dit, textuellement.

"je suis le premier à tomber sous ton charme, et n'importe qui le serais à ma place, mais tu es entrain de faire une bétise que tu vas regretté plus tard, je respecte ton mari, je respecte la famille que tu as fondé et je respecte mon amitié pour ton frère. Pour toutes ces raisons, quels que soit mes sentiment envers toi, où les tiens, on ne peut pas se permettre"".

Il m'a aussi signifié qu'il était amoureux de moi depuis toujours, mais m'a oublié quand il a su que j'étais heureuse avec un autre.

Il m'a raccompagné et quelle fut ma surprise lorsqu'il m'a embrassé et m'a caressé tout le corps !

Là je me sens toute bizzare ! Je n'arrive même pas à regretter ce que j'ai fait aujourd'hui, je suis comblée, en même temps, je suis soulagé, et j'ai très peur pour la suite.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


143298
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages