Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il a 30 ans de plus

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 18/08/10 | Mis en ligne le 20/04/12
Mail  
| 123 lectures | ratingStar_244052_1ratingStar_244052_2ratingStar_244052_3ratingStar_244052_4
Bonjour, J'écris ici car je ressens le besoin de me confier sur une relation que je garde secrète. J'ai rencontré, il y a de cela six ou sept mois, par internet, un homme de trente ans mon aîné. J'ai vingt ans et lui cinquante. J'en avais encore dix-neuf lorsque nous nous sommes vus la première fois. Il habite Paris et moi une ville de province où j'étudie. Je savais déjà, en le rencontrant, car nous avions pas mal échangé par emails, qu'il était divorcé depuis longtemps et que sa vie de célibataire lui convenait parce qu'il avait au moins une, si ce n'est plusieurs, "amie-amante". J'ai tout de suite été charmée par cet homme séduisant, intéressant, gentil, cultivé et plein de vie. Mais je ne voulais pas tomber amoureuse de lui car il me semblait que j'en souffrirais. Cependant, je ne peux nier le fait que j'ai très vite été très attirée physiquement par lui, ce qui était relativement nouveau pour moi, qui étais plus fleur bleue que séductrice assumant ses désirs. J'étais vierge à cette époque. Lorsque j'allais à Paris, je le lui faisais savoir et nous nous voyions chez lui, et nous passions des heures entières à discuter de tout et de rien. Lors de ma troisième visite, il était plus d'une heure du matin et il m'a alors proposé de dormir chez lui. Il a couché sur le canapé et moi dans la chambre. Par la suite, en lui écrivant, j'ai tenté de lui faire comprendre que je ressentais pour lui du désir, jusqu'à ce que je lui envoie un jour carrément "j'ai envie de toi" par sms. (je me suis surprise moi-même, qui suis plus timorée qu'audacieuse en matière de séduction). Il a eu énormément de scrupules, ce qui m'a à la fois agacée et rassurée (s'il n'en avait eu aucun, cela m'aurait semblé peut-être déplacé). Bref, quelques temps ont passés, je suis retournée à Paris plus d'un mois plus tard. Je suis arrivée tard chez lui et, comme d'habitude, nous avons pris un verre en discutant dans son salon. Il m'a de nouveau proposé de rester dormir et je lui ai dit de dormir avec moi. Il semblait réticent mais a fini par m'embrasser et c'est cette nuit-là que je lui ai donné ma virginité. Je ne voulais pas entrer dans une relation dite "de couple" avec lui parce que je savais que ce n'est pas tout à fait ce qu'il cherchait. Et je me suis "contrôlée" pour ne pas tomber amoureuse. Je l'ai revu à la fin du mois de juin avant un départ d'un mois à l'étranger. Comme la fois précédente, et même plus, cette nuit était passionnelle, sexuellement intense. Plusieurs jours plus tard, je me suis aperçue que je l'aimais. Je ne suis pas amoureuse mais je l'aime et je fais une nette distinction entre ces deux sentiments. Nous avons continué à nous écrire durant mon voyage. Il y a peu de temps, j'étais à Paris et j'ai prolongé mon séjour pour le voir. Notre rencontre n'a été possible que le jour-même de mon départ, ce qui fait que nous n'avons passé que moins de trois heures ensemble. Je pensais que nous allions nous jeter l'un sur l'autre comme la dernière fois mais, étrangement, ce jour-là, le simple fait d'être avec lui me suffisait et j'étais très calme (si vous voyez ce que j'entends par là) et lui aussi. Nous avons parlé très sagement et il a eu quelques gestes de tendresse envers moi. Mais finalement, nous avons tout de même été dans sa chambre. Lorsqu'il a commencé à me déshabiller, je lui demandé de prendre son temps et il a comme totalement changé. Nous avons fait l'amour avec une infinie douceur, c'était très lent et très tendre. Sexuellement, ce n'était pas le feu d'artifice, loin de là, mais il y avait quelque chose de plus et de beaucoup plus fort. J'ai dû me dépêcher de partir, ce que j'ai détesté, pour ne pas rater mon train. Il m'a ramenée en voiture. Puis nous nous sommes écrits quelques textos depuis, mais rien depuis dimanche matin. Je n'ose pas lui écrire, car je n'ai rien de particulier à dire et je ne voudrais pas "être sur son dos". J'ai caché cette relation à tout mon entourage, même mes meilleures confidentes pour la simple raison que je ne pense pas que les autres comprendraient. Moi-même je ne comprends pas tout. Je me demande quoi faire, bien que je ne puisse rien faire dans l'immédiat. L'après-midi que j'ai passé avec lui m'a laissée durant quelques jours rêveuse car je pense avoir découvert ce que signifie réellement "faire l'amour". Mais je ne sais absolument pas comment cet homme me voit et je ne sais donc pas vraiment sur quel pied danser le concernant… Il m'a dit qu'il passerait chez moi en septembre, sur le chemin pour rendre visite à d'autres amis. J'aimerais le connaître plus et mieux, je voudrais passer plus de temps avec lui mais je n'ose absolument pas lui faire comprendre ce que je ressens…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


244052
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages