Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai flashé sur une fille étrangère

Témoignage d'internaute trouvé sur teemix
Mail  
| 968 lectures | ratingStar_75581_1ratingStar_75581_2ratingStar_75581_3ratingStar_75581_4

J'ai 22 ans, je suis un garçon. J'ai suivi des études à haut niveau toute ma vie. Cette année, j'étais pour la première fois de ma vie en situation d'études à l'étranger.

Au bout de 2 mois j'ai remarqué qu'une fille de ma classe me regardait pas mal. J'ai fait comme si je ne la voyais pas pendant plusieurs semaines, et j'avais l'impression que ça l'énervait. Elle est chypriote grecque ; dans la classe je suis le seul français mais il y a 5 grecs, dont un avec lequel je suis assez ami depuis le début de l'année ; il est d'ailleurs très ami avec elle (ils se parlent beaucoup). Je vais appeler cette fille no1.

Je suis passé à l'attaque gentiment. Un jour elle s'est assise à coté de moi, elle m'a montré la photo de son copain sur son portable. J'étais désespéré, c'est une fille absolument superbe. J'ai discuté avec elle sur msn plusieurs jours… J'ai vraiment insisté, montrant que j'étais vraiment déçu. Elle me disait clairement qu'elle ne voulait rien, je commençais à l'accepter comme ça. Elle a 24 ans, elle avait l'air de penser qu'entre 22 et 24 ça fait beaucoup, sa petite soeur a 21 ans.

4 jours avant les vacances de Noël, je lui parle sur msn… Et là elle me dit à 2h du mat : "Tu sais, si je n'avais pas de copain, ça ne m'aurait pas gênée du tout d'essayer quelque chose avec toi… " J'ai pris ça à la lettre, et c'est là que tout est parti dans tous les sens. Je commençais à penser qu'elle m'aimait… Et que c'était peut-être pour cela qu'elle me regardait en cours… En plus, elle se confiait à moi, e me disant qu'elle s'était vraiment engueulée avec son copain pendant l'été d'avant et donc qu'elle ne savait pas comment les choses évolueraient avant la fin de l'année (elle avait été avec lui pdt 1,5 an.) et pour terminer, elle m'a dit qu'en effet, 22 et 24 ça fait pas trop de différence. Et moi j'ai été raiment sympa… Je lui ai dit : "mais tu sais, si ton copain s'est faché avec toi c'est peut être qu'il t'aime tres fort". Je ne le crois pas tellement, mais je voulais lui montrer que j'étais un mec sympa, et elle l'a bien compris.

On est rentré moi en France, elle à Chypre, son copain aussi en Grèce pour Noël. J'envoyais tous les jours des sms un peu coquins, pour tester. Et elle me répondait systématiquement, mais en m'encourageant… Tout était à double sens : elle ne disait jamais rien directement, mais ses messages étaient du genre : "Oh merci mon amour pour tous ces mots doux"… Double interprétation ?

Pendant toute cette période, je l'aidais un peu pour le travail. Elle est nulle en anglais (il faut l'avouer). Je lui envoyais mon travail, elle s'en servait comme "inspiration" d'après ses mots.

Lorsqu'elle est rentrée de Chypre c'était l'époque des examens. Elle avait 4 jours pour réviser, elle n'avait rien fait pendant les vacances car elle sortait toutes les nuits en boîte de nuit. Elle m'a dit en arrivant qu'elle avait un gros rhume qui lui faisait mal à la gorge.

Le lendemain de son arrivée elle m'invite dans sa chambre pour "réviser". En fait elle ne savait RIEN. Elle n'avait rien fait du tout. Je l'ai aidée, j'ai tout repris avec elle, je lui ai donné toutes mes fiches. Pendant que je l'aidais, je lui disais quelquefois qu'elle était vraiment belle, et elle prenait ses cheveux magnifiques d'une main et les flanquait en arrière… C'était bizarre, elle ne me regardait meme pas. Donc je n'ai pas attaqué ! Je ne suis pas comme ça… Et je l'aimais très fort, je voulais qu'elle soit heureuse avant tout, enfin moi aussi j'aurais aimé être heureux…

Je suis parti, puis remonté la voir, je lui ai donné le bijou de Paris. Elle a fait un "oh" un peu artificiel, puis je lui ai dit que je voulais vraiment sortir avec elle… Elle ne me regardait pas, elle fixait le vide en face d'elle…

Le lendemain, elle vient dans ma chambre pour réviser encore une fois, j'en remets une couche et comme j'ai une petite soeur je connais bien les filles, j'ai senti que c'était le début de la "mauvaise semaine" du mois, elle avait un pantalon noir…

Le lendemain, examen… Sa copine de Grèce (no2) , une… finie (désolé pour les filles de ce forum, mais si je n'ai pas l'habitude de parler en ces termes, malheureusement ce type de personnes existe) nous rejoint pour aller à l'examen, alors que la veille ma dulcinée no1 et moi avions gentiment fait des plans pour éviter d'y aller avec elle tellement elle est chiante.

On va à l'examen… Puis apres l'examen elles (no1 et no2) m'amenent au bar grec pour boire un verre. Là bas, le copain de no1 ne vient pas et lui raccroche au nez car elle ne l'a pas invité. Mais c'était bizarre, elle avait l'air de vanter mes mérites en face de no2, alors que je lui avais bien dit que je pouvais pas saquer no2.

Le lendemain… on doit rendre un devoir maison, celui pour lequel je l'avais aidée pendant noel. Je lui dis que je vais la rejoindre à la salle d'ordinateurs à 14h pour l'aider ; en fait j'avais un autre examen que je devais réviser et qui approchait 2 jours plus tard, mais j'en avais rien à faire, je ne pensais plus qu'à elle… Je suis donc allé aux PC, mais avec 1h de retard, je suis arrivé à 15h. Elle n'était pas là… Je lui envoie un sms, et, fait bizarre, elle arrive juste après… L'air triste et prête à pleurer. Elle me dit : "Il veut plus me voir, il m'ouvre pas sa porte" j'ai pris sa clé usb et j'ai ouvert son travail pour m'apercevoir que c'était un copié collé à 60% de mon travail, et le reste apparemment de quelqu'un d'autre car c'était trop bien écrit. Moi le mec sympa et naïf je me dis, ah la pauvre, c'est pas le moment de la fâcher pour ça… J'ai rien dit, je lui ai proposé d'aller boire un café, ça l'a tout de suite réjouie… On est allés boire le café, elle était visiblement énervée. Mais depuis le temps je me suis dit : bon soit elle se moque de moi, soit il est vraiment temps d'attaquer (on était mi-janvier, tout avait commencé mi-novembre). En marchant dans la cour, j'ai mis mon bras autour d'elle, elle souriait mais en gardant les bras croisés, et sans me regarder… Je me suis arreté, j'ai juste un peu poussé pour qu'elle me regarde, j'ai dit : "No1, tu es la plus belle… "elle m'a coupé en disant : NON ! On a porté son devoir maison, et on est rentrés à la résidence ; en passant devant chez son copain, elle a fait un grand signe de la main, énervée comme une furie, visiblement ils s'étaient bien fâchés !! Enfin, je pense…

Le soir meme, elle me dit qu'elle a parlé à son copain au téléphone et qu'elle ira chez lui le lendemain, et qu'elle voulait que j'arrete de me comporter comme ça envers elle… J'avais rien fait de mal, j'avais vraiment pas poussé physiquement, j'envoyais beaucoup de sms et de mails c'est vrai mais l'affaire s'éternisait, et surtout je lui avais dit régulierement de me dire si elle voulait que j'arrete !!! Ce soir-là, elle me dit : "It's over"… Bizarre de dire ça si tard ! A moins de vouloir vraiment me faire du mal, non ?

Les examens passés, 5 semaines ont suivi pendant lesquelles elle a completement disparu. Puis, au moment du début des cours, des le premier jour où le prof nous donne un devoir maison, je la sens venir derriere moi et me donner un petit coup de talon à la jambe… Je lui ai dit : "tu sais je t'aime beaucoup, je ne comprends pas pourquoi tu fais ça… J'aurais tout fait pour toi". Le lendemain je vais avec elle à un cours supplémentaire qu'elle suit pour lui tenir compagnie… Je m'apercois qu'elle en chauffe d'autres un peu comme moi, comme par exemple un certain lybien, avec un décolleté sexy etc… Puis elle m'amene en ville comme un petit chien, elle va faire les magasins d'habits ; elle sort sa carte bancaire d'un air de dire : c'est cher, mais je me suis dit… Non, ne te fais plus avoir, elle t'a assez eu comme ça… EN rentrant, coup de fil de son copain, qui la chauffe et elle aussi… Devant mes yeux elle prend des airs pour me rendre jaloux…

Avec le grec de la classe, elle se fait toucher les cheveux et les hanches ; quelle fille de mauvais goût… Elle a un copain et elle se fait toucher le corps par un autre mec en cours. EN fait c'était tout pour me rendre jaloux… Et pour que je revienne sans arret et que je l'aide !

Je n'ai pas fait son devoir maison. Je me suis dit : elle s'est moquée de toi. Attends voir ce qui va se passer… Autour de mi-février, il y a une fete dans notre résidence… Elle me demande ce que c'est sur msn, je lui réponds : je vais y aller. 2h plus tard je vois entrer dans la salle de la fete une silhouette superbe… Elle s'était habillée spécialement pour l'occasion, avec une autre de ses copines (no3). Je lui demande ce qu'elle veut faire finalemùent l'année prochaine… Si elle veut pas habiter en France… Elle prend un air désespéré ; mais elle se met debout, en me tournant le dos, en se mettant très proche de moi… Je n'ai rien fait car je suis un mec gentil et naïf. Elle me dit à un moment : "mais tu sais, maintenant j'ai ausi un ami lybien"… Je suis remonté avec les 2 pour les raccompagner, mais évidemment elle a tout fait pour se débarasser de moi AVANT de se séparer de no3… Bien qu'elle faisait mine d'être un peu "saoule".

Je suis un mec gentil et naïf. Mais j'ai aussi une grande éducation, je suis sérieux. Et je prends les choses au sérieux… J'ai décidé de ne rien dire les jours suivants… Pour voir si c'était juste pour le devoir maison qu'elle faisait ça… Ou s'il y avait quand meme quelque chose… Je regarde le lendemain son msn : elle met un truc en grec disant : "mon petit tu vas pleurer si tu ne m'aimes plus car tu voulais t'en aller"

3 jours plus tard, je lui envoie un sms en utilisant quelques mots en grec : "Tu sais, ne dis pas que "ton petit" ne t'aime pas, car tu sais parfaitement que c'est faux, ok ? Mais je suis heureux que tu soies de retour avec ton copain"… Je suis bien heureux d'avoir envoyé ce message car pendant des semaines elle avait fait le meme genre de chose en envoyant des messages à double sens… Je me suis dit que si son copain était un peu derrière tout ça, ça serait un bon coup de poignard d'envoyer ça à sa copine…

Le lendemain, je croise no1 dans la rue, je fais semblant de ne pas la voir… Elle revient de son copain, avec son portable à la main, elle a l'air en pleine forme… Et le lendemain matin, en cours, elle arrive en compagnie de no2. Elle me regarde de loin. Elle vient me demander de me parler apres qqs minutes. Elle me dit : "tu peux m'expliquer le sens de ton sms ? Tu te prends pour qui pour envoyer un message pareil ? Mon copain l'a vu et il veut te parler". Elle n'arrive pas à rentrer mon numéro de téléphone dans son portable (elle l'avait apparemment effacé à la suite de son engueulade) car selon ses propres mots, "elle tremble"… J'ai donc pris le numéro du mec, je l'ai appelé, il s'est mis à crier comme un fou, en me menacant à mort.

Depuis mi-février : RIEN.

Je la croise de temps en temps… Elle m'évite comme si je suis un obsédé sexuel. Elle m'a fait passer pour ça devant tous les autres grecs, qui y croient dur comme fer et la protegent en cours pour ne pas que je m'approche d'elle… C'est ridicule !!! Je crois qu'elle me voulait du mal. Car sinon elle n'aurait pas fait ça.

Bilan : du parfum, des cadeaux. Des lettres d'amour, 200 euros de sms et de téléphone. 60% de mon travail personnel d'école. Des heures et des heures, des jours passés à penser à elle. Toute mon énergie à son service. Beaucoup d'amour de ma part. De la sincérite, de l'honnêteté. Je me suis completement confié à elle.

EN retour je passe pour le vrai débile obsédé sexuel devant les autres de la classe… J'ai tout laissé tomber. Heureusement l'année a vite terminé ! A présent je suis encore à Londres, je travaille mais on n'a plus cours. Je la revois occasionnellement (la semaine derniere, je l'ai croisée en tailleur rouge allant chez son copain, j'ai regardé le sol, elle aussi, pas un mot. J'en ai reparlé à mon "copain" (à qui je ne fais pas vraiment confiance, il lui touchait les cheveux et tout ! ) , je lui ai dit : "c'est plus mon probleme maintenant" et il m'a répondu : "certainly not ! "

Je sais plus quoi penser. J'ai déprimé pendant 3 mois. Maintenant, je commence à remonter la pente. Mais j'essaie de repenser à ce qui s'est passé. La… no2 a tout fait pour avoir le meme projet de fin d'année que moi, pour pouvoir montrer sans doute qu'elle peut faire pareil… Je l'ignore totalemnt celle-là, je me demande si c'est pas elle qui disait à no1 de faire telle ou telle chose, je commence à me demander si tout n'était pas "organisé" pour me rendre le coeur brisé et que j'accepte de me mettre avec la… qui malgré dezs efforts persistants de mois et de mois, ne trouve personne avec qui se mettre… Pas étonnant elle n'a qu'un mot à la bouche : argent, voiture, puissance.
  Lire la suite de la discussion sur teemix


75581
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages