Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me sens perdu.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 04/01/11 | Mis en ligne le 15/04/12
Mail  
| 145 lectures | ratingStar_241864_1ratingStar_241864_2ratingStar_241864_3ratingStar_241864_4
Bonjour tout le monde, Je me trouve devant un dilemme et je n'ai personne pour parler en parler, donc je m'adresse à ce forum pour trouver peut-être une ou deux réponses à mes questions. J'ai 37 ans, je suis avec ma femme, qui est un peu plus jeune que moi, depuis 18 ans. Elle allait encore à l'école quand nous nous sommes rencontré et moi je fesais un apprentissage. Au début je ne parlait quasi pas un mot en français et ma femme ne parlait pas ma langue. Mais ce n'était pas un problème. Malgré ce petit problème, on s'entendait bien et on est tombé amoureux. Les premiers années elle vivait chez sa mère (parents divorcés) et on ne se voyait que tout les deux semaines. Pendant les vacances scolaires, on passait beaucoup de temps ensemble, on s'est découvert et, après quasi 7-8 mois, on a couché ensemble pour la première fois. C'était la première fois pour tous les deux et je ne pense pas que nous avons "précipité" les choses. Il y a 12 ans nous avons emménagé ensemble. Un an plus tard, nous avons acheté notre première maison. 2 enfants sont nés (9 et 6 ans). Au début de cette année une deuxième maison a suivi la première. Je travaille de chez moi, je suis disponible à la famille tout le temps. Ma femme est adorable, intelligente et je l'aime… En 18 ans il n'y a eu quasi pas de dispute, ma femme a tous ce qu'elle désire, je n'ai jamais dit non à aucune de ses demandes. Financièrement nous sommes sans souci. Mais malgré cette image idyllique (quasi parfait) , j'ai quelques problèmes avec mon couple : J'aime ma femme… mais cet amour a changé durant les années. Surtout après la naissance de nos enfants. Ma femme a eu une maladie qui l'épuisait beaucoup et du coup mon "statut" d'amant s'est progressivement vu relier au "statut" de compagnon de route. Ma femme, sachant que le sexe m'aide a déstresser de mon boulot assez intensif, continuait de coucher avec moi, mais rare étaient les occasions ou elle jouissait ou acceptait que je m'occupe d'elle (ce qui est encore plus important pour moi que mon propre orgasme). Je ne vais pas dans les détails mais des fois, en plein action, ça lui arrivait de me poser une question vis-a-vis d'une liste de course. Le sentiment que je suis un amant médiocre a peu à peu pris le dessus. Depuis quasi 2 ans je ne fais plus vraiment le premier pas quand nous faisons l'amour. En fait, je préfére attendre qu'elle ai envie elle-même que de lui imposer mes envies à moi. J'ajoute a ça ma bisexualité. En fait, dans ma jeunesse, un copain et moi, nous avons découvert la sexualité ensemble sans passer à l'acte. Cela est arrivé plus tard, quand ma femme et moi on habitait déjà ensemble et que nous avions pas couché ensemble depuis plusieurs mois du à sa maladie. Ce n'était pas un acte d'amour mais purement sexuelle. Au début de la relation avec ma femme, j'ai essayé de lui parler de ma bisexualité. Je lui ai dit ce que je ressens vis-à-vis des hommes et ça réaction était assez déplaisant (ce que je comprend tout à fait). Pour elle, il n'y a que deux "catégories": Hétéro ou PD. Son mot est PD ; le mot "homosexualité" n'existe pas dans ce contexte. Encore moins bisexualité. Depuis une certain moment j'affirme ma bisexualité devant ma femme qui peu à peu accepte l'idée, sans accepter que je puisse avoir des envies qui vont dans ce sens. Point de vue vie sexuelle, vous l'avez compris, je suis assez frustré. Il y a quelques années nous avons fait connaissance de la mère d'une copine d'école de notre fille. Cette femme est actuellement en couple avec un homme 9 ans plus jeune qu'elle. Dans le passé elle a changé assez souvent de partenaire. Soit… Nous avons fait connaissance et durant plusieurs années elle était notre voisine directe. Peu à peu une certaine confiance s'est crée entre elle et moi, à un telle point que je lui ai parlé de ma frustration sexuelle, les problèmes que j'ai et le fait que mon amour pour ma femme s'est changé durant les années. Elle m'a parlé de sa bisexualité à elle, ses problèmes, etc. A ce point, je dois ajouter que dans ma jeunesse j'aimais énormément danser (quelque chose que ma femme n'aime pas). Dés que j'ai connu ma femme, j'ai arrêté de fréquenter des dancing car pour elle, on y va pour rencontrer des femmes… Notre voisine aime faire la fête… Un jour, je lui ai demandé si elle accepter de sortir au dancing avec moi. Je connaissais pas trop bien la région et elle pouvait ainsi me montrer l'un ou l'autre dancing dans les environs. Sachant que ma femme a) pense que les dancing c'est pour rencontrer des femmes (et donc ne veux pas y aller) et b) n'accepterait jamais que je sorte avec notre voisine pour danser, je lui ai dit que j'allait voire un copain qui partait à Tokyo pour y travailler (ce qui était vrai). Tout s'est bien passé. On s'est bien amusé en tant qu'amis. Mais voila… quelque part sur le chemin, chez moi, l'amitié à changé en amour. J'ai trouvé trop de points communs entre elle est moi. Et les "signaux" qu'elle m'a envoyé quand nous sommes sorti danser à d'autres occasion étaient assez clair pour moi (donner la main en marchant dans la rue, se presser contre moi en dansant, une tendresse ici ou la, le fait qu'on s'envoyait >500 SMS par mois, etc.). A un moment, elle a rompu tout le contact avec moi après avoir dit que tout les hommes ne sont que des salauds. J'ai compris par après qu'elle parlait de moi. Je pense qu'elle avait des sentiments pour moi mais qu'elle n'allait pas plus loin à cause de ma femme. A ce stade, j'étais prêt à quitter ma femme. Je cherchait à ce que notre voisine me dise qu'elle voulait entrer dans une relation plus forte avec moi. Avant la dernière fois que nous sommes sortie ensemble (avec sa meilleure copine à elle et son copain) , je lui ai dit que ma femme voulait acheter une deuxième maison. J'ai essayé de lui faire comprendre que si elle voulait de moi, elle n'avait qu'un mot a dire. Que si je signe le contrat d'achat, ce serait plus difficile après. Mais je dois avouer, qu'à ce moment je ne lui avait jamais clairement dit que je l'aimait. On a signé pour la maison… et quelque mois plus tard, j'ai parlé à notre ex-voisine et je lui ai dit que je l'aimait. Que j'en pouvait plus… Une semaine plus tard, comme si elle voulait se "protéger" contre moi, elle s'est mit avec ce jeune dont elle m'a avoué la semaine même qu'elle ne pense pas qu'il serait le bon. Elle est toujours avec lui aujourd'hui. On se voit souvent. Presque toute les semaines on se voit au moins une fois. Depuis quelque mois ma femme et moi, nous avons décidé d'aller voir quelqu'un pour nous aider. Dans quelque sorte je craignait ces séances. Je ne suis pas quelqu'un de bête, et j'ai cherché assez longtemps une solution à mon problème. La psychologue que nous avons rencontré est gentil, bien et pose des questions intéressantes. Mais voila, selon elle, chacun de nous est responsable de son propre bonheur. Que je ne devrais pas à tout prix réaliser tous les souhaits de ma femme (en 18 ans je n'ai jamais dit non quand elle m'a demandé quelque chose) et que je devrais faire ce qui est nécessaire pour me sentir heureux moi-même. Le problème est : si je le fais, je devrais quitter ma femme. Ce dernier temps c'est devenu de plus en plus difficile avec ma femme. Je prends toute les remarques comme des critiques, des fois ça m'empêche de dormir. On se dispute de plus en plus souvent pour des choses ridicules… Et j'ajoute à ça que le soir je me couche en pensant à l'ex-voisine, le matin je me lève en pensant à elle. Récemment, pendant une fête de Noel, nous (ma femme, moi, elle et son copain) avons passé la soirée ensemble. Après ma femme ma demandé, si notre ex-voisine me plaisait vraiment tellement. Que ça se voyait dans mon regard. Et qu'elle était jaloux. Le gros nase que je suis lui a dit qu'elle me plaisait, mais que j'étais avec elle et que je ne vois pas ma vie avec l'ex-voisine. Là, je suis tout déboussolé. Je ne sais plus quoi sentir. Je doute même de moi, je doute d'avoir jamais vraiment aimé… Merci d'avoir lu le texte. Ça me soulage de "parler" de tout ça.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


241864
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages