Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne comprenais pas l'infidélité

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1524 lectures | ratingStar_51355_1ratingStar_51355_2ratingStar_51355_3ratingStar_51355_4

Je ne comprenais pas l'infidélité. En fait ce n'est pas que je ne la comprenais pas, c'est que je ne cherchais pas à comprendre, c'est que je restais sur mes positions réactionnaire. Depuis quelques mois j'ai cherché à comprendre, j'ai cherché à en parler. Et j'ai vu que c'était beaucoup plus complexe que je me l'imaginais. J'en ai parlé avec pas mal de personne surtout sur le net (c'est plus facile) et je me suis aperçu que l'on pouvait être infidèle pour énormément de raisons différentes et qu'on pouvait être infidèle de différentes manières possibles. Voilà en gros ce que j'ai appris depuis que je m'y suis intéressé.

- D'abord les causes sont bien souvent un manque de communication dans le couple, un manque d'attention, de tendresse. On se sent rejeté bien que l'on aime toujours le conjoint mais on a un manque et ce manque on va alors le combler ailleurs. Ca je le comprends tout à fait. Je comprends qu'on puisse aller combler ce manque ailleurs et dans ce cas là je trouve que l'infidélité comme le dit ton article est une chose qui serve à "consolider" le couple. Car le couple en dehors de ce manque peut très bien marcher, tout peut très bien se passer et cette infidélité fera justement qu'il perdure. Surtout si ce manque est passager dans le couple. Au lieu de choisir la rupture, aller voir ailleurs peut permettre de supporter ce moment de relâchement du couple et ainsi de rester ensemble et de consolider la relation au lieu de la faire éclater. Maintenant moi je suis pour la communication dans un couple et si jamais il venait à y avoir un manque quelconque, je crois que j'en parlerais avant d'aller le combler dans d'autres bras.

- Il y a aussi les personnes qui vivent un adultère par ennui dans leur couple ou par routine. Juste pour pimenter leur vie de tous les jours, pour se sentir exister en tant qu'homme ou femme, sentir qu'ils ou elles éveillent encore du désir, de l'envie…

- La perte de désir pour l'autre (désir sexuel) peut entraîner d'aller voir ailleurs sans pour autant perdre l'amour que l'on a pour l'autre. Aller voir ailleurs pour soit se rassurer (ouf ma libido n'est pas morte) , soit satisfaire ses besoins sexuels que l'autre ne satisfait plus (il y a aussi la masturbation mais ce n'est pas pareil).

- Dans les causes il y a également les gens qui ont un besoin narcissique exacerbé. Le besoin de plaire… J'ai discuté avec des personnes comme ça qui ne pouvait jamais se satisfaire de la relation qu'elles avaient. Elles allaient voir ailleurs dans l'unique but de se sentir désirer par d'autres hommes/femmes. Certaines personnes s'arrêtent à la phase de séduction, d'autres non car la phase de séduction ne leur suffisent pas, il faut qu'elles soient sures que l'autre les désire bien jusqu'au bout. Ou simplement pour être sure d'être aimé, on donne ce que l'autre attend en espérant avoir un retour. Bon euh là je trouve cette attitude un peu tristounette car elle dénote un manque profond, une incapacité à jouir du bonheur que la vie, l'amour peut offrir. Mais bon je comprends également cette attitude.

- L'infidélité nymphomaniaque. Ne pas pouvoir s'empêcher de coucher avec le 1er qui plaise (ou la 1ère). A mon avis mais je peux me tromper, il y a quelques similitudes avec le besoin narcissique exacerbé, car dans les deux cas cette recherche peut avoir pour cause le plaisir physique vécu et/ou le plaisir moral que l'on a de coucher avec d'autres personnes.

- Un peu différent, on peut être infidèle pour respirer, pour se sortir d'un couple trop fusionnel où on a l'impression de ne plus exister en tant qu'être unique mais exister qu'à travers l'autre.

- Ensuite il peut y avoir de la vengeance. Des personnes qui trompaient leur conjoint suite à une infidélité ou croyant à une infidélité de sa part (sans en être sur). N'oublions pas l'infidélité de prévoyance. C'est à dire tromper son conjoint avant que celui ci ne le fasse afin d'être en avance sur lui. La vengeance ou la prévoyance sont des manières de se protéger, de moins souffrir soit de l'infidélité avérée de l'autre soit de l'infidélité possible voir future de l'autre. D'ailleurs cette vengeance n'est pas toujours forcément une réponse à une infidélité mais parfois à un comportement de l'autre. Et parfois ce n'est même pas une vengeance mais une méchanceté pure et simple dans l'unique but de faire souffrir l'autre, de voir son emprise sur l'autre qui acceptera tout.

- On peut être infidèle pour aller voir ailleurs, pour revivre les premiers moments de la découverte d'un corps, d'une personne. Il est vrai que cette découverte est agréable mais je reste persuadé que découvrir un amour est incomparable à la découverte d'un amant pour lequel on a que peu de sentiments.

- L'infidélité par amour. C'est à dire tomber amoureux d'un ou d'une autre bien que l'on reste attaché à son conjoint. Je comprends encore que ça puisse exister, c'est normal, naturel que parfois on puisse tomber amoureux (se) d'une autre personne. Mais ce que j'ai un peu de mal à comprendre encore c'est qu'on puisse vivre cette double vie pendant des mois voir des années. S'il m'arrivait de tomber amoureux d'une autre femme que celle avec qui je vis, mon choix serait simple et sans ambiguïté. Enfin bon là encore je peux comprendre que ce n'est pas tout le temps si simple, qu'on peut avoir des enfants… que l'autre en face peut aussi en avoir, un mari… Qu'on puisse avoir des attachements pécuniaires par exemple (une maison, des biens en communs) qui ne facilitent pas la séparation.

- L'infidélité due à la séparation géographique. Le manque de l'autre, de celui qu'on aime peut parfois entraîner d'aller dans d'autres bras uniquement pour essayer de le combler, de supporter l'attente…

- L'infidélité qui nous tombe dessus. On est à une soirée, cool, on se marre bien, on rencontre une personne avec qui le courant passe bien, qui nous fait rire. Et on a envie de plus, de poursuivre la soirée avec lui ou elle sans trop réfléchir ou en s'empêchant de réfléchir à ce que l'on va faire. C'est une petite incartade sans conséquence pour soi, un petit plaisir que l'on s'offre.

- Et il y a les ex avec qui parfois on recouche peut être plus facilement qu'avec un inconnu. C'est aussi une infidélité même si on pense parfois que non vu que c'est une personne avec qui on a déjà eu une relation. On reste parfois attaché aux ex et c'est vrai qu'il est facile de craquer passagèrement sans pour autant avoir envie de renouer la relation et/ou de quitter l'actuel copain ou copine.

- Et enfin celle que je préfère parmi toutes les autres. L'infidélité phénomène de mode. Houaou comme je l'aime celle là. Sur un forum l'autre jour j'ai lu un post d'une nana qui disait à peu près ceci "snif mes copines ont des amants et pas moi, je vais devoir en prendre un pour faire comme elle". Sans commentaire. Et le matraquage médiatique à ce sujet, les titres aguicheurs des magazines "comment tromper son conjoint en toute sécurité", "un amant pour les vacances, oui c'est possible". Comme je suis persuadé que bien des gens sont un peu des moutons ce genre d'article ou phénomène de mode peut entraîner certaines personnes à essayer. Alors là je trouve ça navrant.

- J'allais en oublier une petite dernière qui n'est pas très courante mais qui existe d'après ce que j'ai vu. C'est le besoin d'aller goûter d'autres sources pour les personnes qui sont en couple mais qui n'ont pas eu d'expérience avant. Et j'ai vu des demandes similaires sur certains forums.

- Et les couples libres, mais là pour moi ce n'est pas de l'infidélité car les deux parties sont au courant et acceptent. Il n'y a aucune tromperie, aucun mensonge, aucun manque de respect. Le plus délicat c'est que les deux conjoints acceptent complètement et d'après mon expérience, ce n'est pas si facile que ça.

Dans la manière de vivre l'infidélité, je distingue les infidélités vécues sans sentiments pour l'autre et celle vécues avec des sentiments. Bon coucher avec quelqu'un c'est qu'on a tout de même une attirance évidemment et quelques petits sentiments j'espère, mais je parle de sentiments amoureux.

Je distingue également les infidélités passagères des infidélités qui s'installent dans la durée. Les 1ère doivent sans doute être plus simple à "excuser" ou à accepter que les secondes.

Ensuite il y a les mensonges répétés, le manque de respect pour l'autre et sans doute un peu pour soi même…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


51355
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages