Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne voulais pas le tromper mais être désirée

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1999 lectures | ratingStar_5130_1ratingStar_5130_2ratingStar_5130_3ratingStar_5130_4

Je vais tâcher de te répondre.

Par où commencer c'est long et compliqué. D'abord je comprends ta douleur, car c'en est une. Moi aussi j'ai pleuré, et je pleure encore, moi aussi j'ai souvent envie de crier et je m'en veux… parce que je me suis un peu plantée. Et je sais que malgré toutes les qualités du monde, malgré l'entente et les projets communs, quand il manque le désir on se sent moche et nulle et seule, immensément seule. Je connais cette souffrance.

Où j'en suis ? Si ça va mieux ? Oui et non. Je vais mieux, beaucoup mieux qu'au moment où j'ai écrit cet appel à l'aide. J'étais désespérée. Les discussions et les larmes n'ont pas manqué ces derniers mois dans mon couple. Il a fallu toutes ces larmes, et ces monologues (car mon mari a beaucoup de mal à discuter et à vider ses tripes) pour que mon mari comprenne un peu ma souffrance et qu'il fasse des efforts. Il est devenu beaucoup plus attentif et tendre. Et je vois toutes les qualités de mon couple.

Mais… mais j'en vois aussi les limites. Je fais moi aussi un effort très difficile : celui de tuer une part de mes rêves, de mes désirs, de mes attentes. Mon mari n'arrive pas, ne veut pas, ne peut pas me désirer comme j'en crève, mais il me désire. Et me le montre, doucement, à sa façon. Je vais mieux parce que j'ai ouvert les yeux. Je vais mieux parce que nous avons ces trois enfants (et ce troisième est une bénédiction, je savoure chaque instant…) , que nous avons notre famille, notre vie et que je veux croire en mon mariage. J'aime mon mari, ma vie, mais mon couple ne sera jamais ce dont je rêvais. Et me l'avouer, et l'accepter me fait du bien.

Est-ce un bilan positif ? Pas vraiment…

D'autant moins que je ne voulais pas tout mêler mais tout est mêlé : j'aime un autre homme. Ironie du sort, suite à ce post, Sebilor est venu à mon aide et nous somme tombés follement amoureux. Nous avons trouvé ce désir magnifique et total, cette harmonie intellectuelle et physique dont on rêve tous. Une histoire folle car tout en nous aimant comme des malades, nous nous aidons tous les deux à évoluer et progresser dans nos couples respectifs. Je sais, c'est sans doute dur à concevoir et à comprendre. Parce que nous sommes loin, parce que nous avons chacun une famille (et 7 enfants à nous deux) , et que nous avons chacun des conjoints qui nous aiment, mal, et que nous aimons, mal sans doute aussi. Pour le moment, il nous est impossible d'imaginer une vie commune. L'avenir ? Il nous faudra nous séparer. Mais j'ai peur. Car je suis consciente que mon bonheur actuel (outre la parenthèse magique que constitue l'arrivée d'un bébé et le congé mater) tient, certes aux progrès de mon couple, mais essentiellement au fait que je suis aimée follement, que je suis désirée, que je me sens femme, que je me sens belle, que je me sens reconnue, que je me sens comblée… par un autre homme.

Et pourtant, ma vision de l'amour n'est pas celle-là. Je n'aime pas tromper, je n'aime pas l'infidélité, j'aime tout donner. Je n'ai pas cherché à tromper mon époux mais force est de constater que son manque de désir me tue à petit feu… et que je suis si heureuse lorsqu'on m'aime bien, parce que je me sens femme, tout simplement.

L'avenir de mon couple ? A la fois je n'arrive pas à imaginer ma vie sans mon époux et je veux préserver ma famille et je veux y être heureuse. Je voudrais tâcher de compenser ce qui m'y manque autrement qu'en étant infidèle (car ce n'est pas simple non plus, c'est douloureux, c'est frustrant). Je n'ai pas envie de tromper mon mari toute ma vie. Mais j'ai peur. Car je sais que j'ai besoin d'être désirée, car je n'ai que 30 ans et que j'ai parfois l'impression de me trouver au bord d'un gouffre, car je ne voulais pas être une telle femme (si tu savais comme je me sens nulle d'avoir déjà trompé mon mari) et car je sais maintenant combien je peux être aimée et désirée…

J'ai envie de réussir et d'être heureuse avec mon mari. Mais je ne sais pas si j'y parviendrai.

Et puis quand je lis ton témoignage, quand je lis que tu es passée visiblement par la crise que je viens de traverser depuis 2 ans (sans l'infidélité visiblement) , je me demande si on en vient à bout un jour.

Je ne t'aide pas, je ne suis pas de très bon conseil, je me débats comme toi.

Mais tache de bien distinguer ton couple de ce bébé à venir. Même si tu te sens piégée. Cet enfant n'a rien demandé et il sera heureux de toute façon. Je te promets que j'ai vécu ma plus belle grossesse, et que c'est l'enfant dont je profite le plus. Il est merveilleux et je remercie la vie pour ce cadeau si paradoxal. Et pourtant, on en est même venu à envisager une séparation durant ma grossesse.

Bon courage,

MdM.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


5130
b
Moi aussi !
26 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages