Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis avec intérêt l'expérience que tu tentes, et qui te correspond aujourd'hui.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 155 lectures | ratingStar_279640_1ratingStar_279640_2ratingStar_279640_3ratingStar_279640_4
Bonjour bonjour… @ Cat. Je suis avec intérêt l'expérience que tu tentes, et qui te correspond aujourd'hui. Je te suis et te reçois à 5/5 sur le refus (la trouille ? ) du quotidien, qui te fait refuser pour le moment la vie commune avec un homme. Mais pour être honnête, si je réfléchis à mon propre cas, lorsque je pense à un quotidien avec l'homme que j'aime (et avec lequel je ne vis pas… encore ? ) j'ai la trouille (peur que ça foire et que nous redevenions un couple comme les autres…) mais mon envie de tenter est plus grande que la trouille. Parce que je l'aime, que j'aime tous les moments passés avec lui, et que j'en veux plein d'autres, y compris ceux du quotidien. Je me surprends moi-même, tu vois… Sur la non exclusivité sexuelle. Je te parle de moi, et puis j'ai une question pour toi… Comme tu le sais, je ne crois pas en la fidélité obligatoire, qui serait décidée une fois pour toutes et réciproquement au début de la relation. Je n'y crois pas, parce que je crois qu'un contrat de fidélité n'est pas réaliste, et que les émotions amoureuses sont hors contrat. Moi je ne crois qu'en une fidélité naturelle, celle qui coule de source parce qu'on n'a envie de personne d'autre que de celui qu'on aime. Ce qui a le mérite, de plus, de me garantir que si l'autre ne va voir nulle part ailleurs, ce n'est pas parce qu'il y est obligé par contrat, mais parce qu'il n'aime et n'a envie que de moi, et réciproquement… Donc a contrario, avec ce "principe" là, si au cours de la relation on avait un coup de coeur ou une aventure pour quelqu'un d'autre, aucun contrat entre nous ne nous en empêcherait, et on ne trahirait pas l'autre si on avait une aventure. Ce que je fais donc avec mon approche, c'est de ne poser aucun principe et aucun contrat, justement, tout en étant consciente que la fidélité est une chance non obligatoire, et qui ne perdurera qu'avec l'envie. J'aime l'homme en question, donc je souhaite que l'évidence de notre fidélité réciproque dure toujours. Toi Cat, tu fais un contrat réciproque de non exclusivité, avec autorisation explicite de conserver vos autres relations actuelles (pour toi) et d'en chercher d'autres (pour lui) pour qu'il y ait équilibre parfait entre vous. Une simple question. Ferais-tu un tel contrat (un contrat actif de non fidélité, si je puis dire…) si tu aimais ton ami d'amour ? @Emma. Je t'ai lue sur la réciprocité dans l'amour, le don gratuit etc… Je trouve tout à fait sain que, dorénavant, dans une relation future, tu ne souhaites plus donner aveuglément sans aucune réciprocité. Ta façon de donner, dans ton mariage, s'est plutôt apparentée au sacrifice. Je donne, je donne, regarde comme je t'aime tellement je donne. Alors aime moi en retour. (et non "donne moi en retour"…). Il me semble qu'il ne s'agit pas du tout de compter les points, ce qui serait très frustrant et stérile. Mais l'amour, c'est un échange global, et chacun se nourrit de la masse de dons de l'autre. Personnellement, si je ne me sens pas assez nourrie, je n'ai plus de réserves d'amour, et je ne peux plus donner. Donc si plus personne ne donne et ne nourrit la réserve commune, l'amour s'étiole, et s'en va. Attention, lorsque je parle de don, je parle vraiment de sentiments, d'actes uniques liés à la personne unique que nous sommes, et pas d'actes matériels. C'est dire si je ne peux pas te suivre, Emma sur les tâches ménagères et l'entretien de la maison comme acte d'amour gratuit. Pour moi, ces tâches là n'ont rien à voir avec l'amour, ne font partie d'aucun échange, et sont totalement hors de la masse des dons d'amour réciproques. Ce sont des tâches neutres qui doivent être faites, point barre. Des tâches tellement neutres et dépourvues d'affectif que n'importe qui (y compris en dehors du couple) peut les faire à notre place, et que chaque personne est parfaitement interchangeable sur ces tâches là. Donc ce n'est pas plus à l'un ou à l'autre de les faire, mais bien un acte matériel hors champ de l'amour, que chacun accomplit (ou devrait accomplir) naturellement sans aucun enjeu derrière. Sur les tâches matérielles, qui sont hors du champ de l'amour, nous sommes parfaitement interchangeables. A l'inverse des sentiments d'amour réciproques, pour lesquels seule moi, et seul lui, et seuls nous deux ensemble, à un moment donné, pouvons et savons faire de cette façon là…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


279640
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages