Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

La vie d'une veuve ... (c'est un peu long ... pardon)

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 16/05/11 | Mis en ligne le 11/04/12
Mail  
| 144 lectures | ratingStar_239757_1ratingStar_239757_2ratingStar_239757_3ratingStar_239757_4
J'ai 40 ans, j'avais un mari, il est mort et une partie de moi l'est aussi… P… de maladie… elle a détruit tout ce que je j'avais. Comme un tsunami, elle a tout détruit sur son passage. Elle vous bouffe votre énergie et votre foi en l'avenir, elle vous prend ceux que vous aimez… Et vous laisse anéantis par le chagrin et le désespoir… Et oui je suis Veuve et… est ma vie depuis deux ans et demi… Deux ans et demi en vie de chien, ça fait combien ? 17 ans ? Ah oui quand même !! Et aujourd'hui, j'ai envie (besoin ? ) d'en parler pour que les gens sachent ce que l'on a vécu, ce que l'on traverse, ce que l'on ressent, les idées qui nous traversent l'esprit… la douleur qui emplit mon coeur dès que je prononce son nom… Ma vie fauchée en plein vol et mon quotidien abimé depuis ce jour où la vie m'a enlevé l'homme que j'aimais par dessus tout… Aussi, parce que cet Amour que j'ai connu avec lui, c'était vraiment de l'amour… cet Amour que j'ai connu avec lui j'en ai plein en réserve… c'est l'héritage qu'il m'a laissé… je l'ai stocké précieusement quelque part au fond de moi… Il m'a aimée pour ce que j'étais, sans condition, il m'a parfaitement aimée… Et j'ai aimé, profondément, passionnément… Il fut mon mari, mon complice, mon amant, mon frère, mon confident… mon tout ! J'ai connu cet Amour là que d'aucuns passeront toute une vie à chercher… j'ai cette chance… Mais il s'en est allé, épuisé par des années de souffrances… par des années de combat acharné, par des années où son corps a été sollicité encore et encore… jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus… P… de maladie… Personne n'a le monopole de la souffrance et du désespoir, ni moi, ni personne… la souffrance ne se pèse pas, elle se vit, elle se ressent, chacun à sa façon… de manière très intime. Mon chagrin a été immense et je ne savais pas si j'arriverai un jour à trouver la paix et la sérénité que j'ai perdues avec son départ. Il me manque encore beaucoup… mais j'apprends à vivre avec tout ça… même si je sais que de toute évidence, j'ai pris perpète… parce que je suis condamnée à porter ce souvenir et l'image de sa disparition en moi… pour toujours. C'est dans ce genre de situations là que les mots "jamais" et "toujours" prennent tout leur sens… Mais, c'est ma vie, et j'en suis fière… Non, ma vie n'est pas tournée vers mon passé ! Bien au contraire… je m'en sers uniquement pour avancer… je suis juste plus riche de cette expérience… je suis plus forte aussi. C'est pour ça que je veux VIVRE… Oui, je veux VIVRE et j'en ai le droit !! Le devoir même !! Même si souvent, j'ai encore l'impression que ma vie est un gouffre sans fin… même si souvent, l'envie d'avancer est bien présente mais j'ai encore cette fichue sensation que c'est une montagne sans sommet que j'essaie de gravir, avec l'énergie du désespoir… J'ai envie de VIVRE, et d'avancer… je ne supporte plus cette solitude forcée qui m'a été infligée par cette vie que je pourrais parfois qualifier de M… ! Ça ne changera jamais tout seul… donc il faut que je me bouge. Mais, ma condition fait peur… oui elle fait peur… parce que qui voudrait s'encombrer d'une personne qui vit avec le souvenir, encore très présent, de l'homme qu'elle a aimé, qui n'a pas choisi cette séparation imposée par la fatalité… il ne s'agit pas d'un divorce !! Donc finalement c'est beaucoup plus compliqué qu'il n'y paraît !! Ou bien alors j'inspire de la complaisance ou de la pitié… "oh ma pauvre, ça doit pas être facile ! ", "oh, je suis désolé (e) !!" - Évidemment que ce n'est pas facile ! Et puis vous êtes désolé de quoi ? C'est vous qui l'avez… ! Alors inutile d'être désolé… je sais, ça peut paraître dur et agressif dit comme ça… mais vous savez au bout de la 312ème fois où l'on vous dit qu'on est désolé, je ne vois pas quoi répondre d'autre à part ça !! Et puis, quand, bon sang, arrivera-t-on à comprendre que ce n'est pas de cela dont j'ai besoin ? Pas de fausse complaisance, et surtout pas de pitié par pitié !!!! J'ai besoin que les gens soient naturels et authentiques avec moi ! Qu'ils me regardent comme une personne normale, parce que je suis normale !! Oui, je suis une personne normalement constituée, qui a vécu un drame certes… mais je ne suis pas un drame à moi toute seule… cet épisode de ma vie fait et fera partie de moi jusqu'à mon dernier souffle, mais mon coeur, même s'il a été brisé, est en phase de reconstitution… il se reconstruit jour après jour… et il se remet à battre… doucement, mais sûrement. Non, c'est sûr, ce n'est pas simple et croyez bien que je ne souhaite à personne de ressentir ce que je ressens au fond de moi, ce vide immense… qui ne s'emplit jamais !! Cette sensation de manque permanent… cette frustration de savoir que même si je prononce son nom pour l'appeler, il ne me répondra plus jamais… mais ce sont tous ces ressentis qui me permettent aujourd'hui de voir la vie du bon côté et de n'avoir qu'un seul objectif, qu'une seule volonté ! Être HEUREUSE… j'ai droit, comme tout le monde je pense, à ma part de bonheur et je suis sûre qu'elle m'attend A NOUVEAU quelque part ! Mais globalement, je vais bien, j'ai gardé le sourire malgré tout… parce que j'aime sourire, j'adore rire, je suis tombée dedans quand j'étais petite… et je n'ai jamais eu envie de perdre ce côté de moi que j'aime et surtout qu'il aimait… Certes, il m'arrive aussi de trébucher… mais je me relève, et je vais bien… J'ai encore des moments de doutes et de questionnements c'est sûr mais je pense être prête et disposée à être HEUREUSE ! Il arrive aussi que l'on nous juge, nous ces femmes… on nous regarde, on nous épie… à l'affut du moindre faux pas… la moindre faille… Parce que c'est tellement facile de juger quand on ne sait pas !! Quand on ne sait pas ce que c'est que de s'endormir seul dans le lit que l'on a occupé pendant si longtemps avec la même personne, Quand on ne sait pas ce que c'est de ne plus ouvrir les yeux sur personne le matin, Quand on ne sait pas ce que c'est que de poser la main sur l'oreiller d'à côté et de n'y trouver personne, Quand on ne sait pas comme la solitude peut nous bouffer de l'intérieur tellement elle devient insupportable à gérer, Quand on ne sait pas ce que c'est que d'avoir besoin d'être aimer et de se sentir aimée, Quand on ne sait pas ce que c'est de rentrer chez soi le soir et de n'avoir personne avec qui partager sa journée, Quand on ne sait pas qu'on aurait tout donner pour que tout ça ne soit jamais arrivé et pourtant… Mais enfin, que nous diraient-ils ceux qui nous ont quittées s'ils le pouvaient… croyez vous qu'ils nous diraient "pleures jusqu'à la fin de tes jours !! " non je ne crois pas, ils nous diraient "vis, aime, en souvenir de ce que nous avons vécu, en souvenir de notre histoire, en souvenir de notre amour… " Alors, même s'il reste encore du chemin à parcourir pour arriver cet état de (presque) bien être… même si je sais que ce chemin sera semé d'embuches, j'y arriverai, j'en suis certaine… toujours protégée et guidée par mon Etoile… mon Amour…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


239757
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages