Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon amour de jeunesse a refait surface

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 620 lectures | ratingStar_200249_1ratingStar_200249_2ratingStar_200249_3ratingStar_200249_4

Mon amour de jeunesse le 123 (18 a 21 ans) que pour ma part je n'avais jamais oublié, m'a echappé entre les mains… je m'explique. Toutes ces annees, je voulais qu'une chose, entrer en contact avec lui. Il m'a quitté comme il est rentre dans ma vie, sans me donner vraiement d'explication claires… il m'avait donner des signaux clairs qu'il voulait rompre mais je refusai le dialogue en ignorant ces remarques acerbes car je voulais le garder, quitte a souffrir mais hélas, il a fini un soir par me dire c'est finit - je savais qu'il m'aimait a en tomber, mes photos etaient partout dans son appart, notre histoire magique et complémentaire mais trop de differences entre nous… on s'est rencontré aux iles caraibes, avec des confessions religieuses tres differentes et chacun tenait a sa croyance mais moi je ne lui ai jamais imposée la mienne… je comptai garder la mienne et lui le sien - a 18 ans on ne pense pas que les confessions religieuses sont d'une importance… l'essentiel pour ma part c'etait l'amour… et avec lui, j'ai tout apris… je passai mon bac et lui etait deja prof, on se cachait au debut car on avait peur… lui avait 27 ans, mes parents n'auraient jamais bleré… et puis, des que j'ai eu mes 18 ans, majeure j'ai officialise et nous avons enfin pu faire l'amour… le plus beau jour de ma vie tellement il a ete tendre et attentionné apres on ne s'est plus quitte pendant 3 ans… sa mission se terminait et il a fallu qu'il rentre en France - on s'est promis de se revoir car moi j'ai decide d'aller suivre mes etudes en France. Ce n'etait pas dans mes plans imediats car je ne voulais pas quitter mes parents mais ils m'ont aussi poussé a rejoindre ma cousine deja en France… mon copain ne prenait donc pas de responsabilité a mon egard et je trouvai cela normal car nous n'étions pas maries et sa famille ne me connaissait pas… ma mere ne l'appréciait pas car sa religion la derangeait - mon pere avait décéde mais il etait plus tolérent… par la suite, me voila en france et je rencontre sa famille : brrr, je me sens destabilisé - chose qu'il ne m'avait jamais dite, il sort d'une famille hyperbougeoise et j'atteri dans un milieu de bourges… je suis loin du milieu ou je suis née, mes parents de simples fonctionnaires qui m'ont donne une tres bonne education mais nous n'avons jamais ete riches ni pauvres mais on mangeait a notre faim et se debrouillait avec la vie comme beaucoup… quand il m'a rencontré, il admirait mon sens de responsabilité, mes valeurs… pour moi il aurait eté riche ou pauvres je m'en foutais… et puis la j'angoisse, je sens que je ne suis pas des leurs mais j'attends qu'il me protege me rassure… il vient me voir aussi dans ma ville d'acceuil chez ma cousine a 3 heures de chez lui… il est tres correct avec ma cousine - nous logeons dans un petit appartement HLM il ne dit rien je ne ressens pas de rejet de sa part… puis quelques semaines apres, il se detache de plus en plus et boum, rupture un soir et adieu. C etait court et rapide, je suis partie destabilisee, je souffrais deja d'avoir quitté mes iles, la chaleur de mon pays, mes amis et la l'être le plus aime, me tourna le dos… il me rappele des jours pour me dire qu'il m'aimait encore et pus un jour plus rien… 1 ans apres, je recus une carte de sa part qui m'annoncait qu'il se mariait avec une fille de la meme confession que lui… j'ai hurle de douleur je me rappelle et puis le lendemain, je me suis tournée vers mon avenir, avec ce vide en moi que j'ai trainé toute ma vie… j'ai essaye de le recontacter a plusieurs reprises, il etait courtois mais ferme et ne me laissait aucune chance de le voir… il etait quelqu'un d'autre, et il avait mis au monde un enfant apres l'autre… je ne desespere pas et je rappelle 8 ans apres, la il m'annonce que le 4ieme bébé est en route et je me dis c'est bel et bien fini… j'ai arrete de courir aprs lui… et je me suis faite a ma vie. J'ai trouve un bel emploi dans ma ville inextremis, et j'ai commence a sortir… je sortasi avec des gars, mais je ne m'attachai jamais des qu'il me declaraient leur flamme, je les lachai et partai m'en trouver un autre… ce fut ma vie pendant 10 ans ainsi… ma plus longue histoire je l'ai vecue avec un jeune gars artiste, 1 ans… et puis je suis partie rentree vivre aux caraibes car j'en avais marre… mais voilà un jour je recois une inviation facebook en 2008 de lui !! 20 ans apres, j'arrive pas a croire, je décline l'invitation mais prends son email et je lui ecrit… il etait tres heureux d'avoir de mes nouvelles. Je suis mariee avec un homme que j'ai crois par hasard… il est tombe amoureux de moi et je me suis laissee faire… ma mere me pressait de me marier et faire des enfants… j'ai obéi aux régles de la vie je crois - mon mari eset un homme intègre, bosseur et toujours plus amoureux que jamais de moi… j'ai du respect pour lui mais ma vie sexuelle avec lui n'est pas géniale… alors, je le trompais avec un ex que j'ai croisé et avec qui j'ai uen viel sexuelle intense… a 36 ans, c'est le chaos dans ma tete. Je croyais tomber amoureuse de mon amant et la lorsque j'ai recu l'invitation facebook par mon amour de jeunesse, mon coeur a chaviré, la peur m'a gagne… c'est ce que j'attendais depuis des annees mais la j'avais peur, j'étais confuse… j'aime qui dans tout ça ? Personne ? Meme pas moi probablement car je trompe mon mari, accepte d'aimer mon amant foux amoureux d emoi moi et la mon ex qui resurgit… alros je lui écrit a mon ex et lui dit de ma vie au Soleil et tout va bien… on correspond 5 a 8 mail par jour et on finit par s'avouer que l'on saime encore… il voulait me voir, me prendre dans ses bras… il m'appelle et me dit qu'il ne sait jamais remis de moi, et que si il n'avait pas ses enfants, il me rejondraient et quitterait tout… et la j'en reviens pas et lui demande "mais ta femme ? " il me répond "brrrrrrrrrrrr, ne m'en parle pas elle me pourrit la vie… et depus des annees" cela ne me suffit pas je lui demande pourquoi il ne m'a jamais cherchà avant ? Il dit qu'il sai tpas, qu'il avait trop de soucis et qu'il ne savait meme pas ou j'etais… c'est vrai que ma cousine et moi avions quitté Bordeaux…

Mon mari est suédois et il est tres courtois, simple et sans chichi… il a beaucoup d equalités qui m'impressionne et je l'aime dans une certaine mesure, beaucoup beaucoup d'affection qui s'est je crois transforme en amour avec le temps… je suis méthisse donc je sais que je plais beaucoup aux hommes et j'ai appris a jouer avec ça depuis que mon amour de jeunesse m'a quitté… je suis pharmaciste et aujourd'hui je vis bien confortablement… avec mon ex, on s'est écrit pendant 2 ans sans arret - j'etais prete a le voir puis j'ai change d'avis car j'avais peur. Je ne veux pas briser sa famille - il dit qu'il ne peut pas la briser car ses enfants ont besoin de lui et qu'il ne pourra jamais les quitter… cette phrase je la prends mal : alors il veut quoi avec moi ? Être sa maitresse… ? Je suis dégoutée, lui dit tout ce que je pense et raccroche sur lui en lu demandant de ne plus venir me perturber… aujourd'hui, j'ai arréte de voir mon amant aussi et je me concentre sur mon mari si responsable… il n'a jamais pu me faire un enfant, il ne peut pas en avoir alors j'assume… c'est probablement cette douleur qui m'a mis dans les bras de cet amant… mais aujourd'hui, je veux vivre en paix avec moi-meme et j'essaie de me reconstruire… c'est dur car aussi incroyable que cela peut vous paraitre, je pense tres fort a cette amour de jeunesse… ces lettre et courriers d'amour de déclaration qu'il m'a faite sont d'une telle puissance que je pleure a chaque jois que je les lis… pour me soulager, j'ai detruit tous ses couriers car je ne supportais pas de vivre cette peine… je crois que je l'aime encore malgre tout… je n'ai pas encore commence de thérapie mais j'y songe. Mon mari n'est au courant de rien… a part qu'il a fait irruption dans ma vie et que je ne le verrai pas… il m'a supplie de ne plus le recontacter ce que je compte faire… voila 8 mois que nous ne nous parlons plus mais sa voix, ses couriers me manquent, il n'y a pas un jour ou je ne pense pas a lui… j'ai aujourd'hui 44 ans et lui 51 ans… je regrette de ne aps avoir accepte de le voir… mais parfois je me dis aussi c'est mieux ainsi… vos conseils, votre amitié m'aiderait a mieux voir et tourner ma vie vers un futur inconnu… ahhhhhhhhhh, comme je l'aime vous n'avez pas idée… et lui aussi, j'en suis sure… mais l'amour est surement plus agreable lorsqu'il a que des defis… c'est comme une illusion.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


200249
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages