Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

NoËl 2010

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 01/12/10 | Mis en ligne le 20/04/12
Mail  
| 158 lectures | ratingStar_244267_1ratingStar_244267_2ratingStar_244267_3ratingStar_244267_4
Père Noël. J'ai attendu longtemps avant de t'écrire cette lettre. J'avais peur qu'elle se perde dans la stratosphère, comme toutes celles que je t'ai envoyées quand j'étais petite et auxquelles tu n'as jamais répondu. Tu sais, j'ai grandi et compris beaucoup de choses depuis… Et l'heure des comptes a sonné ! Tu as beau être un vieux bonhomme, j'ai fini de trouver des excuses pour tous tes coups foireux que tu m'as faits. Alors voilà, je crache le morceau : D'abord, je t'accuse de n'avoir jamais répondu à mes lettres, comme je l'ai dit plus haut. C'est pas poli du tout et pas sympa ; j'ai pleuré plus d'une fois après le passage du facteur, si tu veux savoir. Ensuite, je t'accuse d'avoir manqué trop souvent à ta parole et de n'avoir tenu aucun compte de mes commandes. Je vais pas faire la liste, ce serait trop long. Le pire souvenir que j'aie, c'est ce Noël où tu as apporté un beau vélo jaune à ma soeur et une petite trousse de couture ridicule pour moi alors que j'avais demandé moi aussi un vélo. Tu t'en souviens ? Tu savais pourtant que je détestais coudre ! Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres, comme cette fois où tu nous as apporté une poupée pour chacune. Ma soeur a eu la blonde et moi la brune, alors que j'avais bien précisé dans ma lettre que je voulais une poupée blonde. Et puis, il y a eu toutes ces fois où tu as tout simplement oublié de venir… Je préfère ne pas en parler parce que je pourrais me mettre à chialer, même après toutes ces années. Tu n'as pas de parole, Père Noël et ça, c'est le pire qu'on puisse faire à un enfant. Tu m'as offert plus de Noëls tristes à mourir que de joie et de féérie, je tiens à ce que tu le saches. Tu n'es pas gentil pour les petits enfants pauvres, Père Noël. Tu préfères les gosses de riches. Honte à toi ! Je ne regarde plus tes vitrines. Je n'écoute plus tes histoires de lutins, de rennes et de cheminées. Tout ça n'est que mensonge et tromperie. Je n'ai plus confiance en toi car tu m'as trahie trop souvent. Et d'ailleurs, je ne t'aime plus. J'espère que tu liras ma lettre et que tu réfléchiras à deux fois avant de refaire du mal à un petit enfant sous prétexte que ses parents sont pauvres. Je ne t'embrasse pas, Père Noël. PS : j'ai oublié : j'ai eu des enfants moi aussi et comme je savais que je pouvais pas te faire confiance, à chaque Noël j'ai dû faire tout le boulot moi-même et ça pas toujours été facile, crois-moi. Voilà où m'a menée ton manque d'humanité, vieux barbu sans coeur.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


244267
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages