Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Reprise d'une vie amoureuse

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 250 lectures | ratingStar_143417_1ratingStar_143417_2ratingStar_143417_3ratingStar_143417_4

J'ai eu un petit garçon (3ans) d'un homme au demeurant formidable. J'ai aujourd'hui 32 ans, il en a 30 ans. Nous nous sommes rencontrés sur notre lieu de travail (tous deux fonctionnaires aux impôts, aïe) il y a 6 ans. Depuis 2 ans maintenant nous avaons quitté la région parisienne pour une toute petite ville de province. Et nous y avons fait construire un pav'. Je n'ai pas senti venir en moi la monotonie du couple. Il y a que j'ai fait un grand plongeon dans ma maternité, puis mon chéri était ensuite plongé dans la construction de la maison (dont je me désintéressais complètement, il faut bien le dire). Aussi, je suis sortie de ce que j'appellerai ma période maternante (je ne souhaite pas d'autre enfant) alors que monsieur était entièrement occupé par autre chose. Je situe ça à l'été dernier. Je pense que quand on sort de la période maternante, il nous faut un substitut à ce qui a été très fort pour nous, toute cette concentration des énergies autour du bébé. Je n'étais plus femme, mais mère (même si j'ai toujours continué à faire très attention à moi, il n'y avait plus le but de la séduction on va dire). Alors je me suis réveillée, me trouvant séduisante à nouveau, et m'ennuyant dans une vie de couple typique on va dire (le taf, le gamin, la maison, tout ça était très planplan je pense, et finalement assez loin de mes aspirations, mais je ne l'ai compris qu eplus tard). Je détestais la nouvelle passion du bricolage de mon mari, je détestais cette petite ville de province où je m'ennuyais, je détestais mes beaux-parents que soudain je trouvais trop présents, plus grand chose n'avait faveur à mes yeux. Puis j'ai trouvé un intérêt à une chose : discuter du travail par notre messagerie interne avec un ancien collègue. Et là est né une sorte de passion réciproque pour lui comme pour moi. Les week-ends je m'ennuyais, je ne souhaitais plus qu'être au travail pour continuer notre correspondance, qui par la force des choses devenait de plus en plus intime, fougueuse, et sexuelle. N'en pouvant plus (3 mois de messages torrides et d'intime compréhension) , nous vaons décidé de nous rencontrer à l'hôtel pour un soir. Ce fut formidable pour lui comme pour moi (comme si cette intimité d'esprit nous l'avions aussi physiquement, assez troublant en fait). On a fait véritablement l'amour toute la nuit. Une semaine après, je mettais au courant mon mari, un soir, après une frustration sexuelle (mon mari étant assez faible à la détente on va dire parfois). Après de très longues discussions il décida de me pardonner. Mais je ne pouvais plus m'arrêter avec l'amant. Nous nous vîmes 6 fois (dont 3 week-ends) en l'espace de 3 mois. Avec mon mari nous en étions à faire lit à part. Lui disait toujours m'aimer, mais moi je ne pouvais plus me passer de la passion qui m'animait avec l'autre. C'était très torride au lit. Et entre les fois où nous nous voyions, il y a avait la messagerie du travail qui fonctionnait à haut débit. Puis l'amant a souhaité que je quitte mon mari, car très amoureux de moi. Alors là je me suis projeté : j'ai imaginé que nos nuits torrides se transformeraient en soirées calines, que nos soirées calines s'espaceraient, que les calins seraient toujours désirés mais limités par le quotidien, car le quotidien a finalement toujours raison de la passion des débuts : l'amour passionnel dure 1 ans, 2 maximum, et après on aime l'autre, point. Seulement voilà, ces réflexions m'ont amené à me dire que même si la passion était éteinte avec mon mari, nous nous aimions toujours, lui comme moi étions sincères dans nos sentiments. Alors partir avec l'autre pour le quitter ensuite quand le passion serait morte. Ce n'était pas forcément ainsi que je voulais mener ma vie. Et qu'allais-je dire à mon enfant plus tard ? J'ai quitté ton père que profondément j'aiamais car j'avais découvert l'amour torride avec X ? De quoi le dégoûter à vie de l'univers des adultes. Alors j'ai décidé de tout reconstruire avec mon mari, ça dure depuis un bon mois, et nous avons : -vendu la maison qui ne nous plaisait pas au final (un pavillon dans un lotissement dans la province paumée n'a jamais été notre rêve, même si je conçois aisément que ce soit le rêve de beaucoup) , -demander notre mutation pour retenir dans notre ville d'origine, Paris, où nous avons tous nos amis (car 2 ans sans beaucoup de vie amicale et sociale, ça aussi ça nous a pesé) , -passer un week-end à Rome, -dans un mois nous partons 15 jours avec notre tibout en Tunisie 15 jours, -recommencer à nous embrasser plus souvent, -j'avais redécouvert avec mon amant le plaisir de porter de la lingerie fine, de me laisser aller sexuellement avec lui, je mets tout ça en pratique avec mon mari, pour son plus grand bonheur, -et nous nous accordons une soirée par semaine tranquilles tous les deux dans un resto, avec souvent cinoch' ensuite, bref la vie amoureuse peut reprendre, je souhaite mon témoignage positif. Oui, nous pouvons être lasées de notre quotidien, devenu plus contraigant avec un (des) enfants (s) , oui la passion amoureuse s'apaise avec le temps, oui nous avons besoin de tester notre pouvoir de séduction mais nous ne pouvons passer notre vie à détruire, pour re construire. L'amant est malheureux aujourd'hui, il a 37 ans, pas de femme, pas d'enfant, souhaitait ardemment avoir une vie affective et familiale. Il a attendu souhaité tout ça, je lui ai promis plein de choses, pour le laisser un peu cassé. Mon mari en a souffert. Notre enfant a ressenti certaines choses, même si nous avons tout fait dans la plus grande discrétion, ce sont effectivement des éponges. Moi j'ai ressenti quelque chose de fort pour quelque un d'autre que je me dois d'oublier. Bref un peu de bonheur interdit pour beaucoup de malheur. Je trouve beaucoup de mes congénères très passives, attendant beaucoup de l'autre, pour finalement menacer de baisser les bras. C'est à nous d'être femmes, désirables, sensuelles, fortes, maternantes, etc. Il ne faut jamais attendre de notre conjoint qu'il nous renvoie en permanence cette image de nous. L'une nous dit que son conjoint est en permanence devant son pc, qu'elle enfile la tenue la plus sexie pour danser langoureusement dans le salon, je ne crois pas qu'il resterait longtemps impasible devant son pc. Je veux dire par là que l'effort est à faire dans les deux sens. S'ouvrir à nouveau aux caresses de l'autre aussi est important. On a l'impression qu'on nous demande beaucoup mais en même temps quelle récompense : c'est génial d'être maman, aimée, désirable, sexie, etc. Rien que pour nous ça vaut la peine non ?
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


143417
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages