Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une passion éphémère

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 32 ans
Mail  
| 904 lectures | ratingStar_104364_1ratingStar_104364_2ratingStar_104364_3ratingStar_104364_4

J'ai 25 ans. Je suis avec le même homme depuis 12 ans, que j'aime beaucoup. Je suis maman de deux enfants, de 4 et 6 ans. Je vivais heureuse, semble-t-il, jusqu'à ce que tout bascule.J'ai connu un homme, papa d, un petit garçon, qui habitait dans un autre pays que le mien, et je suis tombée follement amoureuse de lui, par l'intermédiaire du chat. Nous avons 8 ans de différence.Nous parlions ensemble tous les jours, nous nous passionnions pour les mêmes choses. Nous passions des heures à chatter. J'en étais rendu à me connecter presque toute la journée, pendant mon travail. Lui était libre, moi, pas. C'était clair pour tous les deux, dès le départ, mais le coeur a ses raisons… Au fil de nos conversations, je me suis rendue compte que je commençais à l'aimer. Je sentais que lui aussi éprouvait quelque chose, mais il n'osait pas l'avouer. Même si l'océan nous séparait, (il est Belge) , je constatais que j'étais peut-être prête a tout laisser tomber pour le rejoindre : mon mari, mes enfants, mes amis, ma maison, mon travail… tout ! Je pensais à lui jour et nuit, même en faisant l'amour ! Si nous étions une journée sans nous voir sur irc, je capotais. C'était comme une drogue ! Je jure, pire qu'une ado ! Même si je me doutais que les sentiments étaient réciproques, je devais d'abord lui avouer mon amour et savoir s'il éprouvait les mêmes sentiments pour moi.Je lui ai donc avoué mon amour, et crois moi, ça n'a pas été facile.Il m'a dit que lui aussi éprouvait quelque chose, mais il ne voulait pas s'engager tout de suite. Il sortait d'une séparation et en plus, il ne voulait pas que mon couple se brise de la même facon que le sien s'est brisé. (Sa femme l'a laissé pour un autre). Je n'étais pas sûre à 100% de mes sentiments. Je ne voulais pas tout jeter par terre et recommencer ma vie ailleurs sans avoir au moins une petite chance que ça marche. Mais après les aveux, j'étais troublée. On s'écrivait des mails, en cachette. J'effaçais tout tout tout. Et j'en ai parlé à mon conjoint. Il avait remarqué que ça n'allait plus. Mais il ne se doutait pas que je flashais pour un autre. Puis quand je lui ai tout avoué, il a su de qui il s'agissait, puisque je lui en parlais souvent. Je n, arretais pas de lui dire que c'était culturel nos échanges et rien de plus. Je me défendais trop. Évidemment, mon mari a été bouleversé… Je ne savais plus quoi faire. J'étais prête à prendre l'avion pour le rejoindre, mais, j'avais mes deux filles, et toute ma vie était ici… j'aimais encore mon mari… J'ai demandé quelques semaines pour faire le point, pour mettre de l'ordre dans mes sentiments. Une chose que je dois dire, c'est que je découvrais, dans cette nouvelle flamme, que mon mari, il me semblait, me prenait pour acquis… il devait donc me reconquérir, me prouver qu'il m'aimait vraiment, sans quoi, je partirais.Durant les semaines qui ont suivi, il s'est mis à être très attentif à mes besoins : fleurs, cadeaux, petits mots doux… mais je chattais toujours avec l'autre. C'était viscéral ! Et j'avais demandé à mon mari de ne pas m'obliger à mettre fin à ma relation que je voulais voir se transformer en amitié. Il a accepté, mais m'a demandé de choisir. J'ai choisi. J'ai réalisé que j'aimais mon mari. Je ne voulais pas le quitter. La passion virtuelle, c'est bien beau, mais en reel, ça donnerait quoi ? Au bout d'un mois et demi après avoir avoué mon flirt à mon conjoint, je lui ai dit que c'est lui que j'avais choisi.Ca a été pénible, parce que j'ai vécu un deuil. Je devais renoncé à l'autre et à ce moment la, je me disais que je passais peut-être a coté d'un grand amour. Il devait venir en juin, nous étions en mars… Lui et moi, on se disait qu'on saurait si vraiment nous étions faits l'un pour l'autre. En personne, ça ne clique pas nécessairement, même si, en théorie, nous sommes fait l'un pour l'autre. Il y a aussi toute la question de l'attirance physique, de la chimie. Entre temps, nous chattions toujours. Finalement, avant même qu'il vienne nous visiter (sa visite fut reportée) , j'ai dit à mon amour virtuel que je ne l'avais pas choisi lui, que je ne laisserais jamais mon mari pour lui. Il a été soulagé ! Ce qui m'a fait très mal… Il ne voulait pas s'engager. Au plus, si j'avais été libre, il aurait couché avec moi et bonsoir la visite ! C'est ça que j'ai compris.Quand fut le temps de choisir, je me suis arrêté à voir les défauts de mon "amant internet" : manque de ponctualité, aime pas mal sortir, complimente toutes les femmes sur le cannal, il fume (ce que je ne supporte pas ! ) , éloignement (si j'allais le rejoindre, je ne verrais pas souvent mes amis, mes enfants et mon pays) , et ça m'a aidée. Je sais que c'est difficile de voir les défauts de quelqu'un de qui on est folllement éprise, mais c'est faisable ! Je l'aimais encore, mais moins, même après avoir choisi. Surtout qu'a defaut d'être amants, je voulais que nous soyons des amis, donc, je le voyais (presque) tous les jours.En mai, l m'a annoncé sa visite au Québec, pour septembre. Là, je suis devenue chamboulée. Je voulais le rencontrer, j'étais excitée comme une petite fille devant l'arbre de noël ! Mais… Qu'est ce que ça allait être comme rencontre ? Et si les sentiments d'amour refaisaient surface ? Mais c'était plus fort que moi, je devais le rencontrer, cet ¸ ; être qui me subjuguait et avec qui je partageais tout.Il est venu habiter trois jours chez moi, même si mon mari n'était pas tout à fait d'accord au début… Il s'est dit qu'au moins, il saurait où nous serions… Avant qu'il ne vienne chez moi, il est débarqué à Montréal chez des amis connus sur irc. Il y a ueu un gt organisé pour lui (party ou les gens qui chattent se rencontrent) et j'y suis allée. Je l'ai donc rencontré la, avant qu'il vienne chez moi. Nous avons discuté un peu, mais pas plus que ça, il y avait tellement de monde qui voulait le rencontrer ! Nous avons dansé ensemble, mais j'ai senti comme un malaise… depuis les derniers mois, nous n'avions plus reparlé de tout ça. Aussi, le fait de se renontrer a éveillé de vieilles affaires, mais on s'est gardé d'en parler. Il ne fallait pas.Quand il est venu chez moi, il a fait comme si rien n'était et a beaucoup parle avec mon mari. Lui, il faisait semblait de rien aussi. Moi, j'étais un peu mal a l'aise. En le rencontrant, j'ai encore plus réalisé que c'était pas quelqu'un pour moi. Depuis qu'il est retourné, c'est à peine si on s'est parlé… Quelque chose s'est brisé on dirait… je l'ai peut-être décu ? Il s'attendait peut être à ce que je lui tombe dans les bras ? Je ne sais pas. Je vais sans doute tirer ça au clair un de ces jours.Mon mari et moi nous réapprenons à nous aimer et à revivre comme avant, même si c'est difficile. Il sait qu'il a failli me perdre et nous faisons tout pour garder la flamme de notre amour allumée.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


104364
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages