Histoire vécue Amour - Couple > Aventures - Infidélité      (15762 témoignages)

Préc.

Suiv.

Violence envers ma compagne

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 17/04/11 | Mis en ligne le 13/05/12
Mail  
| 162 lectures | ratingStar_254422_1ratingStar_254422_2ratingStar_254422_3ratingStar_254422_4
Je suis avec ma compagne depuis trois ans. Nous avons toujours eu des hauts et des bas dans notre relation, des moments forts et des moments de doutes, mais il n'en demeure pas moins que nous avons toujours été un couple uni par des sentiments très forts. Malgré cela, je me rends bien compte que si notre couple est si fort encore à l'heure actuelle c'est uniquement grâce à la bonne volonté et la permissivité de ma compagne. L'année passée, nous avons eu une altercation et je me suis emporté dans un excès de violence. Ma compagne considérait que ce n'était pas si grave puisque je ne l'avais pas frappée et a tout placé sur la violence de mon père lorsque j'étais plus jeune. Il y a quelques mois, j'ai eu une brève aventure avec une collègue dont ma compagne a eu connaissance après la rupture. Encore une fois, elle m'a cherché des excuses que je n'avais pas et nous avons continué comme si de rien n'était. Mais voilà, il y a quelques jours, j'ai été violent avec elle alors que nous avions eu une discussion sur le fait qu'elle s'absente une journée à Paris. La sentant changée depuis quelques temps, j'ai tout de suite déduit hâtivement qu'elle avait un amant et qu'il était la raison de cette escapade. Bien évidemment, je n'ai jamais voulu consciemment lui faire de mal et l'éventualité d'une liaison ne justifie pas un tel comportement, lequel paraît totalement absurde après mon aventure passée. Je me sens extrêmement coupable de tout ce que je lui fais subir, d'autant plus que mon ancienne compagne m'avait quittée pour des violences qui cette fois sont allées beaucoup plus loin. J'avais connaissance de mes tendances violentes mais j'ai préféré les passer sous silence et considérer lâchement qu'elles n'existaient pas. Ma compagne m'a cette fois prévenue qu'au moindre faux pas elle envisagerait de me quitter. Cela m'a fait réagir et j'ai pris rendez vous chez un psychiatre pour suivre une thérapie. En dehors du fait que je ne veux pas la perdre, j'ai aussi pris conscience que mes violences n'étaient pas normales et qu'une psychanalyse serait bénéfique pour moi même. Il en a fallu du temps me direz vous, mais on préfère toujours ignorer ses problèmes en se convaincant que cela passera que de se prendre en main. Depuis cela, ma compagne est très distante et m'ignore. Je ne m'attendais pas non plus à des démonstrations d'amour et je comprends sa réaction, mais je préférerai des insultes plutôt qu'une indifférence la plus totale. J'avais posté hier un message sur un autre forum, que ma compagne a découvert puisqu'elle y est elle même inscrite, ce que j'ignorais. C'est pourquoi je poste ici un message plus explicite et complet, qui sera à l'abri de son regard. Je ne désire pas qu'elle me sente si faible. J'ai toujours voulu assumer cette image d'homme fort et sans faille devant elle et je ne peux pas me résoudre à paraître autrement. Sur cet autre forum, une femme m'a conseillé de revoir de bout en bout mon jugement sur les femmes de manière générale. Je m'en sens responsable et j'espère que ma compagne ne voit pas en moi une manière de la traiter comme quantité négligeable, ce qui n'est pas le cas. Mes excès de violence sont incontrôlés, j'en prends conscience lorsqu'ils sont passés mais le mal est fait. Je ne désire pas recueillir des conseils pour tenter de reconquérir et de séduire ma compagne, ce serait une fois de plus des faux semblants comme ceux qui s'accumulent depuis trois ans. Je désirerai seulement connaître le taux moyen de réussite de ces thérapies, ainsi que leur déroulement. Depuis cela, je me demande si ce n'est pas une remise en cause complète qu'il faudrait établir. Ma compagne semble penser que le problème vient également de mon attitude envers elle et de mon ego assez fort. Je me sens complètement désarmé et j'ai besoin de conseils, ce que je n'ai pas la force de lui avouer. J'ai également très peur de la perdre, pourtant je tiens réellement à elle malgré mon comportement ignoble envers elle.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


254422
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour, infidelite, besoin d'aide - relations amoureuses

image

Salut ! Je vous explique mon cas, je ne sais pas quoi faire.. Je sors avec un mec depuis 1an, une relation sérieuse, je sais qu'il m'aime beaucoup mais avant de sortir avec j'aimais déjà un autre garçon, fin', on peut dire que j'avais des...Lire la suite

Je vais les petier les rotules - fidelite – infidelite

image

Tu ne peux lui demander une telle chose car il serait foutu de le faire et de t'en rendre responsable au cas où. . De plus, attends toi à une demande d'accueil. Si tu es contente ainsi, si rien ne t'emmerde dans cette relation, que demande le...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages