Histoire vécue Amour - Couple > Belle histoire d'amour      (3232 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cpp]au final, tu y as gagné quoi dans cette affaire ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 29/08/10 | Mis en ligne le 13/07/12
Mail  
| 170 lectures | ratingStar_274947_1ratingStar_274947_2ratingStar_274947_3ratingStar_274947_4
[cpp]Pour moi, M'avait une attitude neutre, ni engageante, ni décourageante, tandis que toi, tu aimerais être fixé rapidement, mais c'est rarement en 2 ou 3 mois que l'on peut être fixé sur ses sentiments à l'égard de quelqu'un… [/cpp] Pour moi aussi, maintenant . [cpp]Au final, tu y as gagné quoi dans cette affaire ? Un gros malaise… Parce que vous revoir dans de telles circonstances risque d'être quelque peu délicat. La patience eut été de bon aloi [/cpp] J'ai pris de bonnes résolutions. Vous aurez noté qu'au premier coup de fièvre, je ne m'y tiens plus, alors gardez mes promesses pour ce qu'elles sont : des promesses. J'ai envoyé un dernier message. Ne me dites pas que c'était un de trop, ou que c'était malhabile, ça m'amènerait à tergiverser encore, quand j'ai besoin maintenant de me fixer un cap et de m'y tenir (donc, svp, no comment ! ). Je tente de le retranscrire (il était spontané) : "Ecoute, je suis désolé, profondément désolé, j'ai vraiment honte de ce que j'ai fait, de ce que j'ai dit hier. Je comprends que tu ne me le pardonnes pas, mais je le regrette, parce que j'ai passé des journées formidables avec toi, je m'étais rarement senti aussi heureux, puis je me suis laissé submerger par les sentiments, et je n'ai pas su, je n'ai pas pu t'en parler. Ça n'était pas ton corps qui me faisait triper, j'étais tout bêtement raide dingue amoureux, mais j'avais, j'ai un immense respect pour ce que tu es et j'étais fier d'avoir ton amitié. Alors essaie de me pardonner". Je ne dis pas que tout est sincère, et je sais bien que ça ne suffira pas à effacer mes deux grosses bévues, mais ça n'insulte pas l'avenir… [cpp]Enfin, même si l'issue fatale n'était qu'une amitié, certes insuffisante à tes yeux, mais loyale et solide, est-ce que ça valait le coup de gâcher ça ? [/cpp] Je ne sais pas, c'est une question embarrassante, ça. Je suis passé par tous les sentiments aujourd'hui : la lassitude, d'abord, le soulagement, peut-être (après tout, certains m'ont ici conseillé de lâcher l'affaire, et c'était un baroud de déshonneur, non ? ) , la rage contre moi-même et le ressentiment contre elle (qui ne m'a jamais laissé l'occasion de dire ce que je voulais dire, mais PrincessAiko vient de dire pourquoi) , puis, sincère, intense, le désespoir d'avoir gâché de beaux, de bons moments (d'amitié) et la honte de lui avoir fait du chagrin ou de la colère (plutôt de la colère, à mon avis) … En fait, vous notez mes contradictions. Ça ne tient pas (seulement ? ) de mon caractère ou de la nature des sentiments humains, mais du mal qui me ronge (ais) au moment : le fil est intitulé "passion amoureuse, au secours ! ". Je le redis (je continue peut-être de me leurrer) mais ça n'est pas la répétition de ce que j'ai vécu à l'adolescence. En ce temps-là, je souffrais au décuple mais je trouvais ça grisant. "Il me parut ressentir un tremblement prodigieux commencer dans ma poitrine du côté gauche et s'étendre aussitôt à toutes les parties de mon corps. Mes esprits furent si détruits que ne demeurèrent plus en vie que le sens de la vue parce que Amour voulait demeurer pour voir la merveilleuse dame." (la Vita nuova de Dante). Etat toxique (éloge de la folie et lovendrincs miraculeux) , amour aveugle (cristallisation et idéalisation) , narcissisme-à-l'envers, bouffées délirantes morbides ("Apparais, un poignard dans le coeur. - Ce sera, Tu sais bien, comme dans Inès de la Sierra", il y avait tout la panoplie du mal d'amour, assumée consciemment, cultivée, portée au pinacle, là où, maintenant, je la voue aux gémonies. Ce mal d'amour, pour moi, c'est aimer mal. Ça m'aurait été plus facile de parler d'état grippal. J'aurais dit : "quand j'étais ado, j'avais souvent la grippe, et là, boum, à presque quarante balais, je l'attrape derechef, j'ai le nez qui coule, la gorge qui brûle, la tête qui tourne, parfois très chaud et soudain très froid, et quand je crois que la fièvre tombe c'est qu'elle remonte en flèche". Vous m'auriez servi des "le rhume, c'est mieux", "faut se couvrir quand on sort", "demande-toi pourquoi quand tu étais môme tu prenais si souvent froid", "prends des antibios" ou "évite les antibios", "tu as de la chance, moi j'ai une maladie rare", "bof, la grippe au moins on reste chez soi, ça donne le temps de se ressourcer", et j'aurais eu du mal à vous expliquer pourquoi j'aime ça. Donc, dans mon état d'esprit de 22h11 ce dimanche soir (souvent homme varie, bien folle qui s'y fie…) , je me dis que c'était super chouette d'éprouver ces tourments-là au mois d'août, mais que c'est tellement mieux d'expérimenter autre chose… Donc, toujours à 22h11, j'affirme que je vais sauver ce qui peut l'être avec M*, et que je veux construire avec elle une vraie histoire d'amour***, pas un état grippal. S'il n'y en a pas un que j'arrive à convaincre sur ce forum, j'aurais du mal avec moi (et avec elle) , mais voilà mon tout dernier virement de cap. ***Je devine et j'anticipe certaines critiques qui ne manqueront pas de venir. Dans l'état actuel des choses, son amitié et sa confiance sont déjà à reconquérir, alors partir sur un autre projet c'est retomber dans des illusions, etc. Appellez donc cette "vraie histoire d'amour" de la complicité, de la tendresse, de l'amitié, un truc entre nous, bref du nom que vous voudrez.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


274947
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je voudrais quitter mon copain mais j'ai peur de le detruire - histoires d'amour

image

Bonjour, Cela fait maintenant cinq ans que je suis avec mon copain. La première année était magnifique mais les quatre suivante ce sont beaucoup détériorés. Notre histoire est longue et compliqué alors je vais faire court. À la fin de la...Lire la suite

Je l'aime...... m'aime-t-elle? - affaires de couples

image

Bonjours, récemment j'ai un ami qui a décidé de me présenter a une amie parce qu'il trouve que l'on a beaucoup de point en commun. Alors il y a quelques jours, il a commencer une discussion sur Face Book ou il a ajouter cette fille et moi même....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages