Histoire vécue Amour - Couple > Belle histoire d'amour      (3232 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai choisi aujourd'hui celui de kisara20, elle avait eu une moyenne de 14.

Témoignage d'internaute trouvé sur france3 - 03/10/10 | Mis en ligne le 17/07/12
Mail  
| 132 lectures | ratingStar_276593_1ratingStar_276593_2ratingStar_276593_3ratingStar_276593_4
Tous les dimanches, je republierais désormais un scènario parmi ceux qui ont obtenu les meilleures moyennes, l'occasion de le lire ou de le relire sans avoir à rechercher dans le topic. J'ai choisi aujourd'hui celui de Kisara20, elle avait eu une moyenne de 14.27/20. Une troisième semaine débutera demain, n'oubliez pas de participer vous aussi si vous le souhaitez, la nouvelle liste de thèmes a été publié samedi soir. -------------------------------------------------- ---------------------------- Kisara20. Thème : Victoire décide d'aller vers Dieu, elle rencontre le père Mathieu et se confie sur ses pêchés. Victoire décide d'aller vers Dieu, elle rencontre le père Mathieu et se confie sur ses pêchés. Elle s'avança d'un pas décidé vers l'entrée de l'église, passa discrètement la tête à l'intérieur, curieuse de voir à quoi ça ressembler. La dernière fois où elle a mis les pieds dans ce genre d'endroit remontait à fort longtemps. Victoire : Ce n'est pas du tout le genre de déco que j'aimerais avoir chez moi. Père Matthieu : Bonsoir. Victoire : Bonsoir. Vous êtes le curé de la paroisse ? Père Matthieu : Oui, je suis le prêtre qui officie dans cette église. Que puis-je pour vous ? Victoire : Aussi incroyable que ça puisse être, je souhaite me confesser. Il se trouve que j'en gros sur la patate. Père Matthieu : Vraiment ? Et bien, dans ce cas, entrez dans le confessionnal. Victoire prit place dans à l'intérieur. Père Matthieu : Bien, je vous écoute mon enfant. Victoire : Mon père, pardonnez-moi car j'ai péché. C'est ce qu'on dit, non ? Père Matthieu : Oui. C'est ce qu'on dit. Alors vous avez péché ; expliquez-moi. Victoire : Enfin, je dis péché, péché… Et bien voilà. C'est ça mon problème. Je parle sans réfléchir. Je fais tout et n'importe quoi sans réfléchir et ça m'éclate en plus. C'est comme pour le sexe. Il suffit qu'un mec me plaise pour que je lui saute dessus deux heures après. Il ne faut pas que je m'étonne que les gens autour de moi pensent que je suis une grosse nympho. Je suis juste une femme libre et qui s'assume. Je sais ce que je veux et je le prends. Tenez, mon sac Chanel que j'ai en main. Lui c'est un coup de coeur, j'ai flashé dessus et ce n'ai pas parce que c'est de la marque mais parce qu'il est beau à regarder et la seule chose qui m'est venu à l'esprit c'était de l'avoir entre mes mains. Il en va de même avec les hommes. Vous allez penser que je suis une fille pourris gâtée à qui rien ne lui a été refusé mais je suis comme ça. Père Matthieu : Vous n'avez jamais voulu avoir une relation sérieuse basée sur la fidélité et l'amour ? Victoire : En fait, il y a quelques années, j'ai aimé un homme, le grand amour mais il m'a plaqué sans vergogne. J'ai appris plus tard pourquoi. Mais le mal était fait. Il s'appelait Matthieu comme vous. C'est un signe vous croyez ? Père Matthieu : Je ne sais pas. Les voies du seigneur sont impénétrables. Victoire : Bref, j'ai décidé de ne plus aimer d'autres mecs que lui pensant ne pas trouver mieux. Et vous savez quoi ? Je ne regrette pas. J'aime trop sexe. Vous n'êtes pas d'accord ? Que je suis bête. Vous êtes vierge. Père Matthieu : Euh… en fait … j'ai fait voeux de chasteté. Oui. Mais vous dérivez du sujet… Victoire : Vous savez que vous avez une voix super sexy ? Tiens, ça c'est un élément que je prends en compte chez les hommes. D'ailleurs, je ne me souviens pas avoir eu un prêtre parmi mes exs. Père Matthieu : C'est tout à fait normal. Nous, hommes de Dieu, nous avons fait voeux de célibat. Victoire : Vous faîtes vraiment voeux de tout et n'importe quoi ! Surtout de ce qu'il y a de mieux dans la vie. Père Matthieu : Est-ce vraiment tout ce dont vous avez à confesser ? Victoire : Oh, excusez-moi. Je parle, je parle. Pour ça, mon père m'a surnommé le Fléau. Une fois partie sur ma lancée, rien ne peut m'arrêter. Sinon, oui c'est tout. Père Matthieu : Je le comprends. Victoire : Dieu me pardonne alors ? Père Matthieu : Oui, Dieu pardonne, même aux fous. Vous ferez deux AVE et trois PATER et ça ira. Victoire : Deux quoi ? Trois quoi ? Père Matthieu : Oh bon sang. Dites pardon et allez-vous-en… en paix. Victoire : Ah merci et pardon à Dieu. Bon, il faut que j'y aille. Il faut que je raconte à Estelle mon petit entretien privé avec vous.
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


276593
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je voudrais quitter mon copain mais j'ai peur de le detruire - histoires d'amour

image

Bonjour, Cela fait maintenant cinq ans que je suis avec mon copain. La première année était magnifique mais les quatre suivante ce sont beaucoup détériorés. Notre histoire est longue et compliqué alors je vais faire court. À la fin de la...Lire la suite

Je l'aime...... m'aime-t-elle? - affaires de couples

image

Bonjours, récemment j'ai un ami qui a décidé de me présenter a une amie parce qu'il trouve que l'on a beaucoup de point en commun. Alors il y a quelques jours, il a commencer une discussion sur Face Book ou il a ajouter cette fille et moi même....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages