Histoire vécue Amour - Couple > Belle histoire d'amour      (3232 témoignages)

Préc.

Suiv.

The dream team (deux hommes et une femme

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 13/03/10 | Mis en ligne le 14/05/12
Mail  
| 295 lectures | ratingStar_254916_1ratingStar_254916_2ratingStar_254916_3ratingStar_254916_4
Nous avons une nouvelle fois fait l'amour. Tous les trois. Une nouvelle fois, encore un moment exquis… Parce que c'est l'amour que je fais avec vous, je vais parler d'une histoire "d'amour" (oui, vous avez bien lu : A. M.O. U.R. Lol Là, je ne serais pas surprise que le choc ait fait s'accélérer votre rythme cardiaque et que vous craigniez de trépasser, redoutant, de plus, que l'on découvre vos cadavres devant un écran d'ordinateur, connecté sur… Convenez avec moi que ce serait une mort peu banale ! Non ? MDR Bon, pas de panique ! On respire… lol ça va aller ! Et puis si vous vous évanouissez, vous ne pourrez pas lire la suite ! ). Ça va mieux ? Oui ? Je reprends ; -). Mes histoires d'amour - donc - sont toutes liées à des petits riens. MOI : parce que je tends mon esprit, ma façon d'être et tout ce que je suis, vers ce qui m'appelle et me touche. Une émotion, une sensation, un détail… Je retiens un sourire, un mot, une pensée… Et, même si cet amour que nous faisons ensemble n'est pas cet abandon de l'âme si bien décrit par les poètes, je laisse ce "petit rien" me porter et ainsi faire l'amour pour l'amour… Je sais le sens que je donne à notre exquis triangle ; -) et à ces moments passés avec vous deux. Et hier soir encore, un élan m'a littéralement transportée. Je redescends tout juste… TOI : parce que je savais que tu allais passer dans ma vie. Je savais et je ne voulais pas te rater. Surtout pas ; -). Je pourrais écrire pourquoi j'aime tes formes et tes attributs, tout ce "toi" qui m'apporte ce plaisir intense (sache que je frissonne juste en l'écrivant…). Je pourrais écrire que j'aime ton sexe dans ma bouche et tes grognements virils quand le plaisir arrive ; que j'aime tes lèvres sur mes seins et l'indescriptible sensation de te sentir profondément en moi… Je pourrais l'écrire oui, mais… Trop tard, c'est fait ; -) mais j'ai surtout envie d'évoquer ce que je n'aurais surtout pas voulu manquer : ta sauvagerie, ta sombre apparence, ton regard si chaud, profond et déterminé ; ta douceur, ta voix mâle, ton ardeur, le grain de ta peau, ton odeur… LUI : parce qu'il a su s'immiscer en douceur dans notre duo. Parce qu'il a trouvé sa place entre nous, avec nous. Une place que je ne souhaiterais pas voir occupée par un autre… Pour son humour (bien qu'il n'égale pas mon naturel comique ) , ses mains, sa délicatesse et cette forme de retenue ; pour son envie, cette délicieuse manière de me caresser et de me prendre. Parce que je commence à le connaître et le… reconnaître ; -). Vous vous demandez vers où vous pourriez m'amener ? Je n'ai pas besoin d'aller plus loin ni ailleurs que là où j'étais encore cette nuit, grâce à vous : dans une étourdissante apesanteur… Guidez-moi encore vers d'érotiques et jouissives sensations… Nul besoin d'une pléthore de partenaires : laissez vagabonder votre imaginaire, soumettez-moi vos envies, accordez-les aux miennes… Donnez-moi encore vos mains, vos bouches, vos sexes… Sur moi, en moi, contre moi. Donnez-moi ce frisson, lorsque, yeux bandés, sentant un sexe sur mes lèvres ou des mains sur mes seins, je devine et reconnais avec délice si c'est TOI ou LUI… Donnez-moi vos sourires et vos voix aussi… Encore et encore… Peut-être suis-je égoïste, mais je veux dire ici le régal de me sentir unique le temps de nos rendez-vous, d'être celle vers qui votre désir, votre sexe, votre bouche, vos mains et votre attention exclusive se… tendent ; -). "Alors heureuse ? " (lol) OUI ! Oui, oui, oui ! :-). Heureuse aussi – très heureuse - que ces heures passées ensemble ne se concluent pas par cette légendaire formule si impersonnelle et vide de sens, telle une bonne moyenne qui viendrait noter la prestation de l'un ou l'autre… Ces moments-là, ce plaisir-là, sont au-delà de toute notion de performance. J'espère que vous le savez. Réflexion faite, ce "j'espère" est de trop… Je sais que vous le savez : vous me le prouvez à chacune de nos rencontres.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


254916
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je voudrais quitter mon copain mais j'ai peur de le detruire - histoires d'amour

image

Bonjour, Cela fait maintenant cinq ans que je suis avec mon copain. La première année était magnifique mais les quatre suivante ce sont beaucoup détériorés. Notre histoire est longue et compliqué alors je vais faire court. À la fin de la...Lire la suite

Je l'aime...... m'aime-t-elle? - affaires de couples

image

Bonjours, récemment j'ai un ami qui a décidé de me présenter a une amie parce qu'il trouve que l'on a beaucoup de point en commun. Alors il y a quelques jours, il a commencer une discussion sur Face Book ou il a ajouter cette fille et moi même....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages