Histoire vécue Amour - Couple > Célibat      (2240 témoignages)

Préc.

Suiv.

A 30 ans, je ne suis jamais sorti avec des femmes

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 577 lectures | ratingStar_219674_1ratingStar_219674_2ratingStar_219674_3ratingStar_219674_4

Jai 30 ans et vous aurez peut être peine à le croire mais je nai jamais eu de relations avec des femmes. Ce qui évidemment me pose un problème alors que je vois des gens de mon âge se marier, avoir des enfants ou du moins en avoir envie. Je reconnais que pour en arriver là, il a fallu que jai de grosses erreurs de jugement même si je pense que je nai pas beaucoup été aidé par les gens de mon âge. En effet, je suis rentré au collège comme un enfants timide et jen suis ressorti comme un adolescent replié sur lui même, muet avec les gens de son âge et asocial. Pour être dans cet état, il a fallu que je sois transformé en souffre douleur par des abrutis qui cherchaient à se venger de mon père enseignant dans le même collège. Ca a continué au lycée avec des personnes différentes mais plus perverses, pour des motifs qui méchappent même si ça peut être simplement le fait davoir eu quelquun de pas trop réactif sous la main pour défouler leur méchanceté. Même si jai pu ressentir des sentiments très fort durant cette période vis à vis dune personne, ça na pas abouti en raison dun problème de compréhension, de malentendu et dun manque de maturité de ma part. En raison de mots blessants venant de la part de cette personne, jai pris une attitude très rigide vis à vis des femmes. Je sais bien que cela arrive tous les jours mais à lépoque je ne faisais pas dans la subtilité et comme jai continué à fonctionner en circuit fermé et que personne ne ma bousculé, jai continué sur ma lancée pendant longtemps. Cette attitude consistait à considérer à refuser de séduire. Ca peut paraître monstrueux aux yeux de certaines personnes mais pour moi à lépoque, séduire revenait à faire part à la personne concernée de besoins affectifs et sexuels, ce que je trouvais, en raison dun très grand sentiment dorgueil de ma part, humiliant. Et je pouvais continuer comme ça car mes expériences de lenseignement secondaire avait crée une carapace qui me permettait de vivre sans trop de problème les petits soucis de la vie étudiante et sans avoir besoin de faire appel à quelquun, ce dont jétais très fier. Comme je ne suis pas tombé amoureux durant cette période, il ny a pas eu doccasions pour me remettre en question. Cependant, je me suis civilisé car ayant des problèmes de sommeil je me suis à suivre un cours de relaxation et, je ne le savais pas, le professeur mettait laccent sur le relationnel entre les gens, entre autre choses. Et à force de côtoyer des gens de manière régulière, jai appris à parler avec les personnes et à faire ressortir de moi même la gentillesse que mon orgueil étouffait. Peu à peu, ce type de sentiment est retombé. Mais si je considérais les personnes avec bienveillance, dautres inhibitions restaient. Par exemple, en voyant le visage épanoui dune personne que je connaissais de vue et dont je savais quelle avait quelquun dans sa vie, jai eu une illumination car je me suis alors demandé à quoi pourrait servir le fait daller la séduire vu que ça allait déjà parfaitement bien pour elle. Jai tendance à penser que cest encore vrai. Et je pouvais entendre des étudiantes se plaindre de lempressement dhommes auprès delles. Et quand je suis de nouveau tombé amoureux, sans que cela débouche sur quelque chose dailleurs, il y a quelques années, cela ma poussé à me remettre en question et ma décidé à rechercher de manière active quelquun mais je me suis retrouvé sans expériences, avec des problèmes de communication, etc. Jai cherché à trouver quelquun en minscrivant sur un site de rencontre sur internet. Je savais par mon expérience personnelle que mon état avait pu susciter des rires et des plaisanteries douteuses à mon encontre. Aussi, si je navais pas affaire à des femmes dune certaine méchanceté, du moins je me disais, et je me dis encore, que celles qui se montraient plus humaines pouvaient être dubitatives à mon sujet. Aussi, jai commencé par ne pas mettre létat passé de mes relations avec les femmes en me disant que du moment où les personnes me connaissant un peu plus et en supposant que je leur plaise, elles se montreraient plus bienveillantes que si je le disais dentrée. Ce en quoi je me suis trompé étant donné que jai eu en trois ans un certain nombre de correspondances. Un certain nombre se sont interrompues à partir du moment où en réponse à une question jindiquais mon absence de relations avec les femmes. Dautres se sont interrompus car les personnes trouvaient mieux à leurs goûts ailleurs. Jai eu trois rencontres sans lendemain. Je pense que cest parce que jai indiqué, sous leffet dune interrogation de mon interlocutrice à un moment dans la conversation, mon état personnel car comme les rencontres se sont de mon point de vue bien passés, je ne vois pas ce qui aurait pu déranger ces personnes. Donc je me suis décidé à faire mention de mon état de puceau sur le site internet. Au moins, cest clair et si une femme veut bien me contacter ou ne le veut pas, ça sera en pleine connaissance de cause. Alors ce que je peux voir, grâce à une fonctionnalité du site, cest que des femmes visitent mon annonce, la regardent et y reviennent quelque fois jusquà 7 fois mais ne me contactent pas. Jai limpression quelles doivent halluciner en lisant mon annonce. Dautres me contactent mais cest quasi systématiquement des personnes en mal de papiers pour la France. Dautres ont placé mon annonce parmi leurs annonces favorites. Jai cherché à les contacter sans avoir de réponses. Doù la conclusion dêtre au mieux en liste dattente ou au pire la roue de secours dans le coffre de la voiture. Enfin, il y a également encore une autre catégorie de visiteur/visiteuse. Une fois je demande à une personne qui est venue sur mon annonce pourquoi elle la regardé trois fois de suite. Elle me répond que ce nest pas par intérêt mais cest parce quune amie sur le site lui a signalé mon annonce. Il y a aussi des hommes qui regardent plusieurs fois de siute mon annonce. Doù limpression dêtre devenu la bête curieuse du site de rencontre. Jai aussi fait, une fois, un speed dating sans que quelquun cherche à me revoir. Je me suis aussi inscrit dans une agence matrimoniale il y a un an ( le contrat est terminé) avec un certain nombre de rencontres sans lendemain. Je nai pas limpression dêtre incapable de parler avec quelquun, étant donné quil mest arrivé de taper la conversation avec des femmes que je ne connaissais pas dans le train ou le car. Je nai pas limpression dêtre désagréable et discourtois et cela ma été confirmé par certaines des personnes que jai rencontré dans le cadre de lagence matrimoniale dans la mesure où elles mont déclaré entre autres en conclusion des discussions que jétais charmant, sensible, intelligent et que javais une conversation passionnante (*). Il y a je pense un impondérable que quelquun a appelé le courant qui ne passait pas. Donc le courant ne passe pas (une génératrice, du fil électrique et des pinces crocos, ça serait suffisant daprès vous ?). Il y a aussi le fait que comme jai vécu tout seul pendant longtemps, jai eu tendance à développer une certaine rigueur et une certaine austérité. Dailleurs, au terme dune rencontre et après mavoir dit quelle navait pas lintention de me revoir pour poursuivre la discussion, une jeune femme qui mavait été envoyée par lagence ma demandé pourquoi je faisais la gueule. Moi aussi, je me demande bien pourquoi je faisais la gueule ! Elle navait peut être pas saisi que trouver quelquun pour un homme ce nétait peut être tout à fait la même chose que linverse pour une femme. Je dis ça car là où je navais pas été et où je ne suis pas allé au delà dune simple conversation, elle, elle était déjà sortie avec trois personnes différentes envoyées par lagence sans que dailleurs cela soit concluant. Bref je nai pas la légèreté qui caractérise un certain nombre dhommes quand ils abordent une femme en vue de la séduire. Il est vrai que je nai pas passé 15 ans de ma vie à développer ça. Je nai pas non plus développé la capacité à se vendre que peuvent avoir les grands séducteurs (cest entendu, les grands séducteurs nont de leurs points de vue aucun défauts). Mais je nai pas envie davoir 45 ans pour passer lexamen. Ca va faire un peu vieux. Bon je sais, il y a des hommes qui restent dans cet état au moins jusquà lâge de 38 ans (cest actuellement le maximum que jai pu entendre). Quon ne vienne pas me dire quils sont heureux de ce quils ont vécu. Cest normal que quelquun passe la moitié de sa vie dans la solitude à cause de préjugés plus ou moins valables? Je nai pas limpression non plus de ressembler à éléphant man. Sinon je ne vois pourquoi un nombre non négligeable de jeunes femmes, alors quelles étaient avec leurs petits amis, se seraient mis à me regarder dans le but de pousser leurs partenaires à améliorer rapidement leur communication amoureuse. Je ne vois pas non plus pourquoi jai pu sentir sur moi le regard lourd de femmes dâge mur (je préférerais que ce soit des gens de mon âge) ou pourquoi des femmes ont attiré mon regard, ce dans le but de voir dans mon regard leur séduction. Je pense quun problème réside dans le fait même de mon absence antérieur de relations avec les femmes. En effet, je pense que les femmes, en apprenant cela, peuvent douter de ma maturité sur le plan relationnel étant donné que cette maturité chez des personnes normales, on lacquière, à priori, en réfléchissant sur les raisons de ses échecs sur le plan amoureux. Une femme qui, après un certain nombre déchecs, cherche une relation stable, à priori pour la vie, ne va pas forcément avoir envie de tout reprendre à zéro avec quelquun comme moi. Je pense quil y a aussi des personnes qui ont envie de vivre pleinement et qui nont pas envie de faire léducation sexuelle de quelquun. Il y en a aussi qui doivent avoir peur que, non content de ce que jaurais appris, je me mette à papillonner pour apprendre ailleurs. On comprendra que je puisse avoir des doutes. Non que jai des doutes sur mes capacités à pouvoir faire la chose. Après tout, je pense avoir le minimum de neurones requis pour apprendre (vu la manière dont certains hommes se comportent avec les femmes, je pense que ce nombre ne doit pas être très important)et suffisamment de gentillesse pour faire attention à lautre. Mais cela me freine un peu étant donné que pour moi, aller vers une femme cela revient à lui dire que ça va bien se passer avec moi. Ca me dérangerait un peu de le faire avec larrière pensée quil va peut être y avoir quelques plâtres à essuyer. Cela fait que quand je suis intéressé par quelquun je me contente dengager la conversation amicalement en envoyant quelques ballons dessais. Au mieux, cela fait sourire gentiment les intéressées. En plus de ce problème, dautres se sont manifestés durant mes entretiens : le fait que je nai pas de situation professionnelle bien établie (je suis avec un niveau ingénieur en train de finir une thèse et je met du beurre dans les épinards avec un demi poste dATER) et le fait que visiblement les personnes que jai rencontré aient voulu quelquun ayant des goûts très rapprochés des leurs. Alors pour résoudre mon problème, je pourrais faire appel à une professionnelle mais lennui cest que jai envie de me lâcher aussi sur le plan affectif et je pense que je risque de ne pas my retrouver. De même, je nai pas envie daller vers une femme dans ce simple but. Jai déjà vu des femmes traitées comme des kleenexs et je nai pas vraiment le coeur à faire ça à une femme. Par exemple, jaurais pu facilement me débarrasser de ce problème quand jai été en DEA dans la mesure où une jeune femme de ma promo ma fait des avances très claires. Mais bon voilà, si on a copiné amicalement, ça ne me disait rien davoir une relation prolongée avec elle dans la mesure où elle était loin de me plaire sur le plan physique (je pense quil faut quand même dattirance, non ?). Je pense aussi que si je me mettais à coucher avec une femme sans trop réfléchir puis que je me disais que finalement elle est bien bête et quil faut la quitter, je pense que ce serait une faute aussi bien vis à vis de cette personne que vis à vis de moi. Jai envie de vivre quelque chose de stable et de le vivre intensément. Je sais bien quune relation peut tourner au vinaigre mais jai envie que la personne que jai en face de moi nait pas décidé demblée une limite dans le temps. Comme japproche de la trentaine, jai aussi envie davoir des enfants et je nai pas envie dattendre davoir des cheveux gris pour en avoir et dêtre devenu à moitié sénile pour voir naître déventuels petits enfants. A priori, il ny a pas dobstacles à ce que cela se fasse étant donné que mon père na connu aucune femme avant de rencontrer ma mère et ça ne lempêche pas dêtre un bon papa. Mais visiblement, ça a lair un peu plus compliqué. Ca y est, cest fini. Je pense que jai de grandes exigences, qui ne sont pas illégitimes, mais que je vais avoir du mal à avoir tout dun coup. Quen pensez vous ? (*) dailleurs, il y a quelque chose qui ma agacé durant ces conversations. Cest que cest moi qui ait de fait dirigé les conversations. Javais en face de moi des personnes passives, sans curiosités à mon égard. Jai vraiment eu limpression dêtre en train de faire passer un interrogatoire. Autant, je peux comprendre la passivité quand une femme a devant elle quelquun qui est en train de la draguer, autant je ne comprend pas cette attitude dans les rencontres que jai eu dans la mesure où les personnes que jai vu, en faisant la démarche de sinscrire dans une agence matrimoniale, sont venus à moi avec autant daspirations sur les plans affectifs et sexuels que je peux en avoir. Et cela me semble dautant plus étrange que personnellement je conçois une relation amoureuse comme étant quelque chose déquilibré, fonctionnant dans les deux sens.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


219674
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pourquoi j'ai plus de mal avec les francaises ? - relations amoureuses

image

Bonjour à vous tous. Voilà, depuis mes premiers émois à l'âge de 18 ou 19 ans jusqu'à maintenant (32 ans) , je n'ai eu que des relations de courte durée (mon record 3 mois) , quant au nombre, je me souviens qu'il y a quelques années, j'avais...Lire la suite

Serait-ce le debut d'1 belle histoire ? votre avis - coup de foudre et passion amoureuse

image

Bonsoir, C'est avec le coeur un peu lourd que je vous écris ce soir. Je ne savais pas si je devais créer un nouveau post, alors je vous dis tout ici, au moins, c'est regroupé. Je me suis inscrite sur le forum, il y a quelques jours seulement, et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages