Histoire vécue Amour - Couple > Célibat      (2240 témoignages)

Préc.

Suiv.

Après un échec avec une fille, j'ai décidé de vivre pleinement mon célibat

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 223 lectures | ratingStar_202949_1ratingStar_202949_2ratingStar_202949_3ratingStar_202949_4

Tout à commencé le vendredi 17 janvier 1997 où Audrey mavait dit darrêter de la faire chier immédiatement après que je me sois enfin décidé à lui annoncer quoi que ce soit pour lapprocher. Ca ne faisait quune vingtaine de mois que je fantasmais sur elle. Cet électrochoc a servi de point de départ à ma vie. Il y a eu Mélanie, qui me faisait des avances mais avec qui je nai pas su communiquer mon attirance également. Il y a eu Caroline, qui ma hanté la tête pendant des mois, avant que je me rende compte que cette hantise était sans espoir. Il y a eu ensuite Estelle, qui était bel et bien attirée par moi ; sur un malentendu il ne sest jamais rien passé entre nous. Il y a eu aussi Maud, dont la relation était la même quavec Mélanie. Même classe, même attirance, mêmes avances. Mais les 3 ans dannées en plus que javais alors ne mont absolument pas fait progresser. Mon manque douverture a fait que tous ses efforts furent vains. Il y a eu ensuite une autre Audrey, avec qui j'ai bien eu son numéro de téléphone, mais qui na soudainement pas compris pourquoi je lappelais… OK, je ne sais pas my prendre ; car il y a une façon de sy prendre. Seulement tout ce qui ne sapprend pas mest inconnu car je ne suis pas obligé de savoir ce qui nest pas dit. Il y a eu au boulot Géraldine, top modèle au sens littéral, qui mavait même invité chez elle et me payait des cafés. Mais voilà madame étant casée je nai pas voulu me lancer dans ce genre daventure. Il y a eu Laura, qui a jugé plus utile de me laisser tomber pour un autre mec, devant moi, au cours dune soi-disante manifestation pour la tolérance. Il y a eu Nathalie, dont tous les signes laissaient à supposer que je lattirait, mais qui ma magistralement lancé un non le moment venu. Il ne faut surtout pas vouloir comprendre Il y a eu Laure, qui na pas voulu de moi car elle allait être occupée. Je nai pas arrêté de la voir et la revoir au hasard dun chemin, ça a duré 2 ans, mais à chaque relance il ny avait rien a faire. Cétait pourtant pas faute de se faire discret, voire de se faire oublier. Il y a eu Corinne, qui à la suite dun rendez vous plus ou moins implicite, a décidé de ne plus me répondre. Il y a eu Priscilla, avec qui le courant passait superbement bien. Mais voilà on ne peut pas être amoureuse dun mec de 10 ans son aîné, et avoir une relation saine avec un autre de son âge en même temps… Il y a eu Julie la malpolie, on sentendait bien lors de nos relations dites de courtoisie. Mais subitement je nai jamais eu de rappel lorsque je lui ai demandé par répondeur interposé un petit moment ensemble au parc. Pas dexcuse, pas de rappel, rien ! Aucune de ces histoires potentielle na abouti. Elles ne sont pas toutes là mais sur environ 3 ans j'ai dû me prendre 20 rateaux. De suite. Bien sûr la responsabilité est pour moi, jen suis bien conscient. Il y a une façon de faire que je ne connais pas, une façon à étudier, mais comment étudier sil ny a pas de théorie ? Ces expériences se sont toutes étalées sur 10 ans, aucune ne ma rendu plus fort, plus heureux. Normalement jaurais dû évoluer durant ce temps, jaurais du connaître les ficelles, les pièges que je me faisait moi-même ; jaurais dû apprendre de ces expériences, même si je me heurtait systématiquement à la première barrière. Le premier obstacle dans ma démarche memmerde, il est rédhibitoire et suffit pour me renfermer plus quauparavant. On dit quil faut de la conversation. Mais je naime pas les conversations de comptoir. Je ne connais pas les candidats de la star… je nai pas vu le dernier film à la mode. Je ne veux pas parler de lactualité car on dérivera toujours sur des sujets sensibles. Les conversations non constructives ne mintéressent pas. Je connais par cur quelles sont les répliques types et je sais que dans ce genre de conversation on arrive toujours à des lieux communs. Je ne veux pas être un acteur, faire ce quil faut faire, et dire ce quil faut dire. Aucun intérêt. Si je ne veux pas faire de conversation stériles, même avec des filles qui mattirent, pourquoi devrais-je faire leffort daller plus loin ? Pourquoi entamer la conversation, alors que ça me fait chier ? Je veux une relation mais je ne veux pas de prologue. Je veux une femme mais je ne veux pas me fatiguer. Je veux quon sentende bien mais je ne veux pas de point de départ. Je veux une relation saine pour la vie ; mais ma vie a déjà commencé. On dit quil faut aller de lavant. Mais seule la réussite nous fait avancer, nous motive. Léchec namène, si ce nest à rien, à pire que rien. Il ronge notre personnalité sur le long terme, façonne notre vision de la vie. Il change nos points de vue les plus optimistes et atténue les poussées dadrénaline. Il rend fade. Léchec est un frein dont lantiforce est bien supérieure à la force dune réussite au degré similaire. Donc, je nai toujours pas appris cette façon de faire et je ne lapprendrai jamais… Aujourdhui, et depuis plusieurs années maintenant, je nai plus envie de faire le moindre effort pour être en couple. Disons même que je nen suis pas aussi loin dans mon raisonnement : Je nai même pas encore la réponse à la question préliminaire qui est de savoir si cest une bonne chose dêtre en couple. On considère par défaut que cest mieux, mais jen doute. Puisquil y a une façon de draguer, il doit aussi avoir une preuve que la vie en couple est meilleure. Mais personne na réussi à me lapporter. Je nai pas déléments objectifs. Tous leurs mots de persuasion se limitent à mieux, heureux, stable… Il ny a pas de mots objectifs lors de lanalyse des relations humaines. Il y a autant de règles que de personnes. Et ma règle à moi nest pas populaire. Lamélioration de sa vie lorsquon est en couple est une connivence, et il est plus confortable de ne pas la remettre en cause que de porter un regard froid sur la réalité de la société. Aujourdhui il y a Sarah, ma coiffeuse. Je lai dans la tête mais je ne tenterai rien avec elle. Je sais désormais exactement comment ça va se passer. Tout ira plus ou moins bien, jusquau moment inévitable où tout va sécrouler dun seul coup. Encore un seul coup qui fait trop mal. Je suis persuadé de lissue de cette relation qui nen est même pas une, car quand lhistorique de nos expérience sest soldé à 99% par un échec, alors on est sûr à 100% que la prochaine sera également un échec. Il y a bien eu 1% de réussite, mais en couple je ne me sentais pas mieux ; je me sentais même oppressé, artificiel. Ces échecs ont fait de moi un homme plus introverti encore, plus renfermé, plus inaccessible, plus sensible. Et la sensibilité est aujourdhui une faiblesse. Elle sert damplificateur démotions. Les émotions sont un défaut quil faut éradiquer dans ce monde. Un soldat sans cur est plus fort si cest un robot avec un ADN. Aujourdhui j'ai bâti autour de mon cur un mur en béton armé. Il est ainsi plus facile dêtre plus fort, de renier ses sentiments pour ne pas avoir peur, pour ne pas souffrir. Aujourdhui, je peux donc à mon tour dire mais quest ce quelle me veut celle là, pourquoi mappelle-t-elle toujours ? Lorsque je plaît à lune delles, même si elle me plaît également. On ne devient que ce quon voit, que ce quon vit. Voilà ce que j'ai vu. Avant, les filles savaient que jétais libre. Maintenant je suis définitivement libre.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


202949
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pourquoi j'ai plus de mal avec les francaises ? - relations amoureuses

image

Bonjour à vous tous. Voilà, depuis mes premiers émois à l'âge de 18 ou 19 ans jusqu'à maintenant (32 ans) , je n'ai eu que des relations de courte durée (mon record 3 mois) , quant au nombre, je me souviens qu'il y a quelques années, j'avais...Lire la suite

Serait-ce le debut d'1 belle histoire ? votre avis - coup de foudre et passion amoureuse

image

Bonsoir, C'est avec le coeur un peu lourd que je vous écris ce soir. Je ne savais pas si je devais créer un nouveau post, alors je vous dis tout ici, au moins, c'est regroupé. Je me suis inscrite sur le forum, il y a quelques jours seulement, et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages