Histoire vécue Amour - Couple > Célibat      (2240 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment accepter l'enfant d'un autre ?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1525 lectures | ratingStar_4959_1ratingStar_4959_2ratingStar_4959_3ratingStar_4959_4

Bonjour,

Depuis plusieurs mois je rumine, je pleure, je fais des colères aussi auprès de mon ami avec pour leitmotive : je ne trouve pas ma place dans votre clan ! Mon ami que je connais depuis 1 an et demie et avec qui je vis sous le même toit depuis deux mois a deux garçons de 10 et 7 ans. Il a la garde alternée des enfants, moitié de la semaine à partir du Mercredi. Ce qui veut dire malheureusement que de vrais week ends à deux en amoureux ça n'existe quasiment pas. Qu'il était difficile au début d'accepter des week ends avec activités enfants (et lever à 7h30 le matin ! ) pour moi qui ai été si longtemps heureuse célibataire.Petit à petit je me fais au rhytme de ma nouvelle vie mais ai toujours cette douleur intérieure : quelle est ma place dans cette famille recomposée mais composée au 3/4 par son ex famille à lui ? Peut être que la situation sera plus facile à supporter si un jour on a notre propre enfant mais le sujet n'est pas encore au goût du jour. Mon ami est très loin de vouloir refaire une famille après son premier echec et ce n'est pas mes colères de ci et de là qui le feront changer d'avis.

Je ne sens pas d'animosité particulière entre les enfants et moi (sauf le grand qui est très demandeur d'amour de son père et très collant s'il voit que son père et moi sommes calins) ; Le pire est quand nous regardons la télé, il ne peut s'empêcher de se mettre au milieu et nous empécher ne serait ce que de nous tenir la main ! ) En essayant de prendre du recul, je pense que ma douleur intérieure vient plus de mes propres problèmes d'amour de soi, acceptation de l'autre, lâcher prise, excés de possésivité de l'autre…

Bref, j'ai l'impression d'avancer et d'accepter que les problèmes viennent de moi et pas de la situation que j'ai par ailleurs acceptée en toute connaissance de cause. J'ai envie de travailler sur l'origine de mes problèmes (enfances, image du couple, besoin d'amour…). Je ne suis pas adepte de longues psycho therapies mais ai envie d'utiliser un outil plus ludique la sophrologie pour mieux respirer, trouver ma propre place.

Bon si je vous raconte tout ça, c'est pour dire que la situation n'est pas simple mais je pense que si on aime sincèrement le père, on peut trouver des solutions pour avancer. Peut-être même que la situation pourrait débloquer un mal être personnel plus profond que la situation révèle…

Je n'en suis qu'au début de ma démarche, j'espère la réussir et partager avec vous des progrès.

Des fois j'essaie de me consoler en étant réaliste, célibataire sans enfant à 38 ans quelle serait ma chance de rencontrer un homme aussi bien que mon ami et qui en plus n'aurait pas d'enfants ? Chances quasiement nulle…

Et si il n'avait pas d'enfants est ce que ça ne serait pas d'autres problèmes de couple que nous ne rencontrerions, de communication ou autre ? Bref, j'ai envie d'arrêter de me plaindre, d'avancer et de trouver en moi avec des professionnels de la relaxation les solutions à mon mal-être. La vie est trop courte, je ne veux pas la passer à me ronger les sens et ceux de mon entourage à cause de cette situation.

Merci d'avance à tous de vos commentaires sur mes propos.

Et si on commençait chaque journée, en posant le pied à terre en disant, aujourd'hui je veux être heureuse, je veux être gentille avec mon entourage et comme par enchantement tout se passe comme sur des roulettes.

D'ailleurs aujourd'hui, je vais relire la méthode Coué !

Valjoclau.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


4959
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pourquoi j'ai plus de mal avec les francaises ? - relations amoureuses

image

Bonjour à vous tous. Voilà, depuis mes premiers émois à l'âge de 18 ou 19 ans jusqu'à maintenant (32 ans) , je n'ai eu que des relations de courte durée (mon record 3 mois) , quant au nombre, je me souviens qu'il y a quelques années, j'avais...Lire la suite

Serait-ce le debut d'1 belle histoire ? votre avis - coup de foudre et passion amoureuse

image

Bonsoir, C'est avec le coeur un peu lourd que je vous écris ce soir. Je ne savais pas si je devais créer un nouveau post, alors je vous dis tout ici, au moins, c'est regroupé. Je me suis inscrite sur le forum, il y a quelques jours seulement, et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages