Histoire vécue Amour - Couple > Célibat      (2240 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai 50 ans, je suis célibataire et fière de l'être !

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 594 lectures | ratingStar_107735_1ratingStar_107735_2ratingStar_107735_3ratingStar_107735_4

OK, j'ai passé le réveillon seule mais… c'est sans problème ! Ceci-dit, demain je pars pour Venise, non pas en couple pour roucouler mais de nouveau seule, pour apprécier ce que cette ville magnifique a à offrir. J'adore Venise l'hiver… me promener, tôt le matin, dans ses ruelles rendues fantasmagoriques par la brume et la seule fois où j'ai dérogé à cette règle (y aller seule) je l'ai amèrement regretté et celà m'a gâché mon plaisir ! Vous me direz : "ce n'était peut-être pas avec la bonne personne"? Mouais, possible, mais lorsque j'y vais c'est pour me perdre dans ses venelles et dénicher quelques échoppes de fabriquants de masques ou boutiques de verrerie ou de papeterie et non pas pour entamer une espèce de "Marathon du sexe"qui pourrait trés bien se passer ailleurs…

J'ai 50 ans et suis toujours célibataire et NON, je n'ai ni jambe de bois, ni oeil de verre, ni bosse dans le dos ; je crois même pouvoir dire (en toute modestie) que Dame Nature a été relativement généreuse avec moi.Pendant de longues années j'étais uniquement préoccupée de voyages, travaillant 1 an ou 2 pour pouvoir partir 2 ou 3 mois ; bien sûr, ce genre de vie n'est pas trés compatible avec une vie de famille ou une relation suivie, sans compter que "sur la route" on rencontre (rencontrait ? ) des tas de gens fantastiques.A 36 ans, pour des raison perso (familiales) ,j'ai dû couper mes ailes ; j'ai alors essayé de faire ma vie "comme tout le monde" et d'entrer dans "la norme",pour ce faire j'ai multiplié les rencontres et liaisons (éphémères) ,

Hélas, j'avais passé l'âge de la naïveté et des illusions et je n'ai pas rencontré.

LA personne qui m'aurait donné envie de fonder une famille.

Trop difficile ? … peut-être ! Mais au moins je n'ai pas les remords d'avoir embarqué dans ma galère un pauvre type auquel j'aurais laissé croire que ça allait être une éternelle partie de plaisir… pour passer le reste de notre vie à lui reprocher tout ce qu'il n'était pas !!!

Je dois dire également que les confidences de mes amies mariées étaient plutôt dissuasives, car entre :

- celles aux époux "trop" demandeurs et dont l'heure du coucher devenait un vrai casse-tête pour trouver une "combine" pour échapper à l'acte.

- celles aux époux "pas assez" demandeurs et dont l'heure du coucher devenait un vrai casse-tête pour trouver une combine pour réveiller leurs ardeurs…

Sans compter toutes celles qui… et que… bref, pas trés enthousiasmant tout ça.

Et les enfants ? Ah, les ENFANTS… source de bonheur, soit ! Mais également de nombreux chagrins et déceptions !!!

Je finirai seule ? … probable, mais moi ce sera sans surprise, contrairement à toutes celles qui, arrivées à la date de péremption, se voient lâchement abandonnées par un époux touché par le "démon de midi" ou encore, par une progéniture qu'on a élevée en s'oubliant soi-même et qui, à son tour, vous oublie au fond d'un Home quelconque.

Quelques jours aprés la Fête des Mères, j'ai pris un verre avec un ami qui, justement, dirige un de ces Home pour personnes agées et il était passablement démoralisé car sur la douzaine de dames, mères de famille, qu'il hébergeait, 5 seulement avaient eu le bonheur d'une sortie ou d'une visite.

SEULE ? Que nenni ! J'ai des amis merveilleux et qui valent largement une famille (vous connaissez le proverbe : "on choisi ses amis… etc) ; AIGRIE ? Non, je ne crois pas, d'autant moins qu'il m'arrive d'avoir quelques relations courtes mais satisfaisantes et, émotionnellement, sereines et enrichissntes.

Egoïste ? Pas plus que tous ceux et celles qui se lancent dans le mariage, bien décidés à s'en réserver la meilleur part et qui n'hésitent pas, aprés un divorce douloureux, à utiliser leurs enfants comme des missiles pour détruire l'autre, sans songer un instant que ce sont justement ces enfants qui paieront le plus lourd tribut à leurs rancoeurs d'adultes.

Je me doute que ce post va me valoir les foudres de pas mal de personnes… à moins que l'on m'honore d'une indifférence dédaigneuse ? Pas grave, j'assûme totalement ce qui précède !

Ceci-dit, sans rancune et Bonne Année à tous.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


107735
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pourquoi j'ai plus de mal avec les francaises ? - relations amoureuses

image

Bonjour à vous tous. Voilà, depuis mes premiers émois à l'âge de 18 ou 19 ans jusqu'à maintenant (32 ans) , je n'ai eu que des relations de courte durée (mon record 3 mois) , quant au nombre, je me souviens qu'il y a quelques années, j'avais...Lire la suite

Serait-ce le debut d'1 belle histoire ? votre avis - coup de foudre et passion amoureuse

image

Bonsoir, C'est avec le coeur un peu lourd que je vous écris ce soir. Je ne savais pas si je devais créer un nouveau post, alors je vous dis tout ici, au moins, c'est regroupé. Je me suis inscrite sur le forum, il y a quelques jours seulement, et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages