Histoire vécue Amour - Couple > Célibat      (2240 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'attends le grand frisson

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 283 lectures | ratingStar_201127_1ratingStar_201127_2ratingStar_201127_3ratingStar_201127_4

Je suis un peu triste de devoir m'avouer, une fois encore, que je me retrouve complètement dans vos propos et situations. J'ai 26 ans, suis en couple depuis un an et demi, vis avec l'intéressé depuis 4 mois, mais les questions me taraudent l'esprit. Il est probablement tout ce dont rêveraient la plupart des jeunes femmes. Extrêmement fiable, doux, gentil, respectueux, tolérant, prévenant, présent, attentif, généreux. Un "bon gars", comme on dit. Seulement voilà, je suis comme vous. J'attends le grand frisson. Celui qui m'empêche de dormir, celui qui deviendrait ma priorité. Je me rends compte que je tends à répéter mes histoires. Tout comme toi Gyg, mon rapport au célibat est problématique. Je suis souvent celle qui rompt, mes relations sont souvent assez longues (un an) , je n'ai jamais de problème à les faire durer. La configuration de mon couple est souvent la même : je suis l'esprit fort, l'"égocentrique" des deux, la caractérielle, l'excessive. Tandis que mon ami est toujours le "doux tolérant". Et bien qu'étant particulièrement énervante par moment, le garçon tombe toujours accro, tandis que je me lasse. Comme toi Gyg, je romps souvent sans "plan de secours". Je n'ai encore jamais rompu pour me mettre avec quelqu'un d'autre. En revanche, j'ai déjà rompu pour être tombée amoureuse d'un autre et m'être mis en tête de le séduire. Je romps donc et me retrouve toute seule. J'ai la conscience tranquille. Seulement ça ne dure pas. La solitude commence à me peser. Les prétendants pointent le bout de leur nez. Mais je reste ferme, je ne cède pas, attendant toujours celui qui me semblera convenir à mes attentes. Les mois passent. Les années. Un an, puis deux. Je regarde autour de moi, et la pression sociale s'accentue. Les premières copines font les premiers bébés. Les cousins et cousines se marient. Alors on se sent un peu bête tout seul à faire la fine bouche dans notre coin. On baisse donc sa garde ou ses exigences. Et on accepte une relation. Et le premier sentiment est effectivement celui que tu évoques : le soulagement. "Oh, je suis normal (e). Moi aussi je vais pouvoir m'amuser à faire des projets et parler de choses triviales à table comme le choix de la couleur de la peinture pour les murs du salon". Ca permet de se sentir en phase, avec la famille, avec les amis. Je ne peux également m'empêcher de me sentir dans une forme d'échecs lorsque je suis célibataire, l'éducation et la société nous renvoient l'idée que la réussite dans sa vie passe avant tout par une vie de couple stable. Mais le soulagement procuré par ce nouveau statut d'"en couple" ne dure souvent qu'un temps. On est ce qu'on est. La réalité nous rattrape toujours un jour ou l'autre. Et tout comme toi Gyg, l'engagement me tente tout autant qu'il me fait paniquer, car comme toi, je ne peux m'empêcher de penser que l'herbe est peut-être (sûrement) plus verte ailleurs… Je rêve de me marier, ce sera sans doute l'événement de ma vie, mais je peine à me donner à 100% dans une relation. Partir ou rester. Quitter le confort. Se préparer à passer quelques mois dans la solitude, celle qui commence à nous faire douter de nous-mêmes, de ce que nous sommes, de ce que nous voulons, de ce que nous attendons des autres. C'est un choix, extrêmement respectable et ô combien délicat.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


201127
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pourquoi j'ai plus de mal avec les francaises ? - relations amoureuses

image

Bonjour à vous tous. Voilà, depuis mes premiers émois à l'âge de 18 ou 19 ans jusqu'à maintenant (32 ans) , je n'ai eu que des relations de courte durée (mon record 3 mois) , quant au nombre, je me souviens qu'il y a quelques années, j'avais...Lire la suite

Serait-ce le debut d'1 belle histoire ? votre avis - coup de foudre et passion amoureuse

image

Bonsoir, C'est avec le coeur un peu lourd que je vous écris ce soir. Je ne savais pas si je devais créer un nouveau post, alors je vous dis tout ici, au moins, c'est regroupé. Je me suis inscrite sur le forum, il y a quelques jours seulement, et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages