Histoire vécue Amour - Couple > Célibat      (2240 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis incapable de rester célibataire

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1099 lectures | ratingStar_108214_1ratingStar_108214_2ratingStar_108214_3ratingStar_108214_4

A vrai dire, j'ignore par où commencer… Je ne sais même pas quel est le debut de la fin de toute cette histoire…

Tant pis, essayons toujours (et merci par avance de me lire) …

J'ai 20ans depuis le mois dernier. 20ans… ce que le temps passe vite… On s'aperçoit que la vie est/sera courte, et j'ai tellement envie de " l'optimiser " de la " rentabiliser "… et non pas de rester fermer dans mon mutisme relationnel.

J'ai eu une enfance pas commode. Avec successivement plusieurs abandons familliaux. D'abord ma mère, puis ensuite mon père. Pas mal de maltraitances aussi… un peu trop même.

De ce fait, j'ai toujours été une enfant/fille/jeune fille trés… complexe et paradoxale. Trés en recul de tout expression sentimentale. Je pourrais resumer par une simple phrase " Je n'aime pas les gens ". Ils m'effraient, j'en ai trés peur. J'ai peu d'amis durables (mis à part deux) , car je suis incapable d'entretenir une relation amicale. Je ne sais pas comment on fait. Je me deteste, j'ai l'impression de ne pas savoir aimer les gens, de ne pas me soucier d'eux. C'est plus une corvée qu'un plaisir d'aller voir un viel ami… Et pourtant, je sais qu'au moindre soucis, au moindre appel, je me haterai d'y aller.

Je suis quelqu'un sur qui on peut compter. Mais je pense/sais que c'est juste de la loyauté : un ami se doit d'être là, alors je suis là. Mais je ne sais pas si j'aime vraiment cette personne…

Je ne pense pas qu'un jour quelqu'un ou quelque chose pourra faire changer cette espece d'imperméabilité sentimentale amicale… Mais ça fait du bien de le dire, pour de vrai, d'arriver à dire : Je ne sais pas aimer quelqu'un, j'aime pas les gens.

Voici pour le premiere partie…

Et voici la seconde. Et donc voici la preuve en image (ou en mots…) de ma personnalité completement paradoxale.

Depuis mes 14ans, je suis INCAPABLE de vivre seule, dans le sens " celibataire ". Ma vie n'a aucun sens si je n'ai pas quelqu'un avec qui la partager. Et je parle de " petit ami ", car vous l'aurez compris vu mon recit precedent, partager ma vie avec mes amis, n'est pas quelque chose qui me comblerait au plus haut point.

Je suis vraiment incapable de vivre ma vie, pour moi. Je ne sais pas faire sans Amour avec un grand " a ". J'ai besoin de savoir que quelqu'un m'aime, qu'il est fou de moi. J'ai eu depuis mes 14ans 4histoires relativement longues. Et donc peu de temps de celibat, et heureusement, car une Blebsie celibataire, ce n'est pas beau a voir.

J'ai aucune envie, de rien du tout, je ne comprend pas pourquoi je dois me lever, pourquoi je dois sourire. La vie n'a aucun sens quand je dois la vivre seule. Je n'arrive pas a vivre seule, c'est un calvaire.

Et lorsque malheureusement je me retrouve celibataire (et je vous épargne les douleurs de mes ruptures…) , j'ignore comment je fais, mais j'arrive a faire graviter plusieurs hommes autour de moi. Je vous arrete tout de suite, je ne suis pas une ' salope ', ni une grande seductrice. Juste que, je ne sais pas comment, je me retrouve avec deux ou trois mecs qui tombent sous mon charme et me font la " cour ", et pathetiquement, ça m'aide à tenir, compte tenu du fait que je suis seule. Je me deteste.

Et quand je trouve quelqu'un, dont je suis amoureuse (c'est le cas aujourd'hui) , alors me viens des peurs completement démentes. Des nuits où je me réveille trempée, en pleurant, persuadée que mon homme va me laisser tomber. Ou bien s'il a 10mins de retard, je panique, je m'imagine le pire.

Avant, j'étais absolument horrible dans mes precedentes relation, je ne savais pas du tout gerer mes peurs, et les faisais passer en hurlant, en faisant de formidables crises, de pleurs, de nerfs, de jalousie… A présent, j'ai murit, j'ai fait un travail sur moi meme, et surtout j'ai pu apprendre de mes experiences infructueuses certaines choses, qui me permette aujourd'hui d'être une petite amie modèle.

En apparence. Je suis une petite amie modèle en apparence. Ainsi qu'une amie modèle, en apparence. Tout est question d'apparence. Je crée une belle illusion, mais dans ma tête et mon coeur, je souffre…

Je sais que personne n'aura la solution miracle. Mais ces quelques lignes sont un sorte d'exutoire à mes maux…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


108214
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pourquoi j'ai plus de mal avec les francaises ? - relations amoureuses

image

Bonjour à vous tous. Voilà, depuis mes premiers émois à l'âge de 18 ou 19 ans jusqu'à maintenant (32 ans) , je n'ai eu que des relations de courte durée (mon record 3 mois) , quant au nombre, je me souviens qu'il y a quelques années, j'avais...Lire la suite

Serait-ce le debut d'1 belle histoire ? votre avis - coup de foudre et passion amoureuse

image

Bonsoir, C'est avec le coeur un peu lourd que je vous écris ce soir. Je ne savais pas si je devais créer un nouveau post, alors je vous dis tout ici, au moins, c'est regroupé. Je me suis inscrite sur le forum, il y a quelques jours seulement, et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages