Histoire vécue Amour - Couple > Célibat      (2240 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'homme que j'aime devient absent

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 611 lectures | ratingStar_88873_1ratingStar_88873_2ratingStar_88873_3ratingStar_88873_4

Week end éprouvant. Aucune nouvelle toute la journée de vendredi, puis j'ai fini par l'apeller samedi en fin d'après midi car nous avions un dîner prévu avec une amie à lui. Il m'a parlé très naturellement, me disant qu'il comptait m'apeller lorsqu'il aurait eu des nouvelles de son amie… Le trajet jusqu'au restaurant a été très froid, je lui ai demandé pourquoi il ne me quittait pas si il n'avait plus rien à me dire, plus envie de me voir… Ce à quoi il m'a répondu "qu'il ne savait pas". Malgré tout la soirée s'est finalement bien passée, j'ai beaucoup pris sur moi… j'ai joué la fille gaie, souriante, intéressante et intelligente, tout en essayant d'être relativement distante de lui. J'ai bien vu ses regards vers moi, ses tentatives de me toucher le genoux ou ce genre de chose… Je sais que je lui plait quand je suis comme ça… bien dans mes baskets… Il m'a ramené chez moi, le trajet a été également assez froid, il m'a juste dit que j'avais l'air perdue dans mes pensées… Je lui ai souhaité bonne nuit, il a essayé de me retenir un peu dans la voiture avec lui, et lorsque je lui ai demandé pourquoi, il n'a également que su me répondre qu'il ne savais pas… N'y tenant plus j'ai fini par l'apeller le lendemain matin pour qu'on arrive à se parler. Je suis arrivée chez lui, et on a parlé pendant 2h… Comme vous l'aviez bien compris, il m'a expliqué qu'il était en train de se rendre compte qu'il avait besoin de faire une vraie transition après sa rupture, de se sentir célibataire pour mettre définitivement fin à son histoire précédente, d'être proche de ses amis, et que je n'étais pas la personne la mieux placée pour l'aider dans cette tâche, que ce n'étais pas mon rôle… Et que je lui mettais la pression parce que moi ma façon à moi de faire ma transition avec mon histoire précédente a été de m'appuyer entièrement sur lui… qu'il voit bien qu'il me fait du mal, qu'il va me détruire, qu'il arrive pas à m'aider, qu'il y a des fois où il a pas envie de me parler et de me voir, et patati et patata… Malgré tout il n'a pas complètement envie que l'on se sépare, alors nous repartons ensembles mais sur une idée de couple "light"… Il faudrait idéalement que l'on se comporte comme un couple qui vient seulement de se rencontrer et faire fi des 1 an qu'on a passé en tant qu'amants… Ne pas se voir trop souvent… Ne pas demander de rendre des comptes… ne pas mettre de pression… Ne se voir que lorsqu'on en a envie… (sous entendu : lorsque lui en a envie…) Je ne sais quoi penser de tout cela… Je suis perdue entre deux choses : -le fait de savoir qu'il a parfaitement raison de vouloir se reconstruire seul, et que j'ai pris la mauvaise direction en m'appuyant sur lui. Que je dois apprendre à être indépendante pour ne pas être dépendante de lui ou d'un autre, maintenant que je vis seule. Je devrais sans doute faire preuve de patience, le laisser respirer… Mais l'abscence est dure à supporter, je suis très avancée dans mes sentiments et une journée sans nouvelle est une torture pour moi… Je passe mes heures à me demander quand il daignera m'apeller… - Et celui de me dire que je suis avec quelqu'un qui ne m'aime pas assez pour avoir envie de me voir, à qui je ne manque pas (il me l'a dit texto) … Que je vais forcemment perdre des plumes dans cette relation… Que l'idée du couple light est certainement très bonne, mais je suis amoureuse, comment faire pour arriver à vivre quand on sent que l'homme que l'on aime, qui était très présent, devient soudainement très absent…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


88873
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pourquoi j'ai plus de mal avec les francaises ? - relations amoureuses

image

Bonjour à vous tous. Voilà, depuis mes premiers émois à l'âge de 18 ou 19 ans jusqu'à maintenant (32 ans) , je n'ai eu que des relations de courte durée (mon record 3 mois) , quant au nombre, je me souviens qu'il y a quelques années, j'avais...Lire la suite

Serait-ce le debut d'1 belle histoire ? votre avis - coup de foudre et passion amoureuse

image

Bonsoir, C'est avec le coeur un peu lourd que je vous écris ce soir. Je ne savais pas si je devais créer un nouveau post, alors je vous dis tout ici, au moins, c'est regroupé. Je me suis inscrite sur le forum, il y a quelques jours seulement, et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages