Histoire vécue Amour - Couple > Célibat      (2240 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le celibat, c'est un face à face avec soi même

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 1107 lectures | ratingStar_8_1ratingStar_8_2ratingStar_8_3ratingStar_8_4

J'ai vécu dans mon enfance de grandes carences affectives du côté de ma mère. Elle était insécure, coléreuse. Ce qui fait que je ne me suis jamais sentie confirmée dans mon identité de femme et cela m'a amené plus tard à avoir des problèmes de dépendance affective, surtout avec une personne qui était mon amie.

J'ai vécu quatre années de douleur pour m'en sortir et mon expérience a été très positive. Le fait d'apprendre à m'aimer a été une clé pour me sortir de cette dépendance. J'ai passé des grands moments douloureux et guérir n'est pas une partie de plaisir. Il faut souvent passer par de la souffrance, un sentiment de ne pas être compris. J'ai compris qu'il était important de vivre cette douleur jusqu'au bout et de faire face à ma solitude. Tant de personnes fuient dans maintes activités, à travers leur conjoint, etc… Mais être célibataire est positif car on est amené à un face à face avec soi-même. La véritable réponse à ces manques affectifs a été de m'aimer et maintenant, je peux témoigner que je n'ai plus ce besoin maladif de rechercher de l'affection auprès de personnes du même sexe. Je n'ai jamais été homosexuelle, mais cela aurait pu arriver, car ce qui fait qu'une personne devient lesbienne, c'est qu'elle cherche à combler ses besoins mais que cela se fait sur le plan sexuel.

Aujourd'hui, je me sens libre et me sens véritablement femme. Dans ma famille, j'ai toujours du être quelqu'un de performant, de fort et je n'ai jamais pu être simplement moi-même. Cela a développé chez moi une immense colère qui m'a suivie toute ma vie, sans que je sache quelle en était son origine. A présent, je le sais. Comme je suis aussi croyante, j'ai un ami qui était vraiment proche de moi dans ces moments si durs : il s'appelle Jésus et il m'a aidé à traverser cette expérience à deux, je pouvais lui donner tout mon trop plein de souffrance et c'est d'abord grâce à son regard d'amour sur moi que j'ai réellement pu m'aimer.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


8
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pourquoi j'ai plus de mal avec les francaises ? - relations amoureuses

image

Bonjour à vous tous. Voilà, depuis mes premiers émois à l'âge de 18 ou 19 ans jusqu'à maintenant (32 ans) , je n'ai eu que des relations de courte durée (mon record 3 mois) , quant au nombre, je me souviens qu'il y a quelques années, j'avais...Lire la suite

Serait-ce le debut d'1 belle histoire ? votre avis - coup de foudre et passion amoureuse

image

Bonsoir, C'est avec le coeur un peu lourd que je vous écris ce soir. Je ne savais pas si je devais créer un nouveau post, alors je vous dis tout ici, au moins, c'est regroupé. Je me suis inscrite sur le forum, il y a quelques jours seulement, et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages