Histoire vécue Amour - Couple > Célibat      (2240 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon avis sur le féminisme

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 252 lectures | ratingStar_216243_1ratingStar_216243_2ratingStar_216243_3ratingStar_216243_4

Le terme "féministe" est curieusement sorti de la bouche des machos qui regardaient ces dames d'une époque précédente défiler afin d'obtenir ce qui te semble naturel aujourd'hui… mais qui ne l'était pas hier et défrisait profondément beaucoup de messieurs… ça n'a pas beaucoup changé de ce côté-là mais c'est un avis personnel. Par effet d'humour, ces dames ont repris le terme à leur compte… comme cela se fait parfois afin de tourner l'agression de l'autre en dérision. Si ! Le terme masculiniste existe bien ! … C'est vrai qu'il n'est pas inscrit dans le dico… parce que contrairement à "féminisme", "masculinisme" est une *invention* de femmes… et tu sais combien les inventions de ces dames n'ont pas eu et n'ont toujours pas vocation à être répertoriées ; -) Il demeure tout de même étonnant que le terme "féminisme" puisse encore surprendre en France, voire être mal compris ou méconnu.

On ne rencontre pas cette incompréhension ou méconnaissance de terme chez les nordiques ou les anglo-saxonnes. Le féminisme, qui est une branche de l'humanisme, avance bien "l'égalité" en droit et en reconnaissance comme en respect. Rien de plus rien de moins. La "complémentarité" m'interpelle beaucoup moins… puisque qu'il m'apparait tout de même que nous sommes "entiers", nous-mêmes, en tant qu'individus… Sinon les célibataires, les homosexuel (le) s, les veufs/ves et divorcé (e) s ne seraient pas intrinsèquement "complets" ? Pour donner une définition, enfin, au fameux "masculinisme", puisque le dico demeure silencieux à ce sujet, le terme recouvre les frileux d'une réelle égalité des rapports hommes/femmes… souvent "mieleux" ("mais j'aime LA femme, moua ! ") plus surement hypocrites, puisque derrière une pseudo "complémentarité" ils n'hésitent pas à prendre l'égalité des droits pour de *l'extrémisme* et savent très bien, dans leur genre, jouer les caliméros qui retournent les déconvenues des unes en faveur d'une mauvaise foi millénaire ; -) Ce sont les mêmes qui te diront n'avoir vraiment aucun problème avec leurs femme, leurs soeurs, leurs nièces, leurs filles, petites filles et arrière petites filles : -) Voilà, m'dame… Que tu prétendes ressentir et avoir droit à ce que tu écris dans ton post n'est pas à remettre en cause… c'est bien un système encore présent dans notre société qui continue d'imposer insidieusement le contraire même si les blablas médiatiques et textes de lois sont censés avancer le contraire…

Sur le terrain du quotidien, c'est encore et toujours, en France, une autre paire de manches…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


216243
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pourquoi j'ai plus de mal avec les francaises ? - relations amoureuses

image

Bonjour à vous tous. Voilà, depuis mes premiers émois à l'âge de 18 ou 19 ans jusqu'à maintenant (32 ans) , je n'ai eu que des relations de courte durée (mon record 3 mois) , quant au nombre, je me souviens qu'il y a quelques années, j'avais...Lire la suite

Serait-ce le debut d'1 belle histoire ? votre avis - coup de foudre et passion amoureuse

image

Bonsoir, C'est avec le coeur un peu lourd que je vous écris ce soir. Je ne savais pas si je devais créer un nouveau post, alors je vous dis tout ici, au moins, c'est regroupé. Je me suis inscrite sur le forum, il y a quelques jours seulement, et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages