Histoire vécue Amour - Couple > Coup de foudre      (2712 témoignages)

Préc.

Suiv.

La suite des évènements...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 147 lectures | ratingStar_265586_1ratingStar_265586_2ratingStar_265586_3ratingStar_265586_4
Hum… Les 3 points : 1- Laches prise. 2- Respires un coup. 3- Ne te fais pas de films negatifs ou positifs avant 4 ou 5 rencontres. Lache prise je ne l'ai pas fait. Respirer un grand coup non plus. Pas de films … non plus !! Je suis 100% d'accord avec Sirene quand elle dit que j'ai eu la réaction typique des nanas qui font fuir les hommes… ça me rassure un peu que Olive soit aussi "godiche" que moi et le pire c'est que JE SAIS tout cela !! Je suis la première à calmer mes copines, à les sortir de leur marasme amoureux dans la théorie, je comprends !!! Vos conseils, je les ai aimé car ils sont vécus et logiques, intelligents… MAIS ! Il y a tout ce que je ne peux pas contrôler quand je tombe vraiment raide… une peur latente d'être abandonnée ! Il y a aussi la pire expérience de ma vie qui est le seul coup de foudre que j'ai vécu dans ma vie… J'ai 27 ans, je viens de quitter le père de mon fils qui m'en fait voir des vertes et des pas mûres… je suis pionne dans un collège, tout va bien… Paf, inondation je change en urgence d'appart donc je change d'arret de bus le matin pour aller bosser… un matin, je monte, je regarde une paire de baskets devant moi, je lève les yeux doucement et là… mais alors là… les trompettes de Jéricho se mettent à sonner… Zeus me lance des éclairs pendant que Cupidon me pique les fesses avec ses flêches… j'en ai même le tournis..je tourne la tête et ferme les yeux " j'ai rencontré l'homme de ma vie " me dis-je … je descends du bus chancelante et passe la journée, la semaine dans les vappes… Mais où le revoir, qui est-il, le matin, je prends le bus pomponnée et "parfaite"… je erre autour du quartier pendant des heures et je le croise parfois, nos regards se frôlent une seconde..ahhhh je me meurs… Un matin dépitée, je fume une clope à ma fenêtre et qu'est-ce que je vois : mon Prince rentrer dans l'immeuble d'en face avec des sacs de courses !!! Nan, je me pince, je manque me défenestrer en me penchant ! Le lendemain, on sort ensemble chacun de son bloc pour aller prendre le bus, il me parle, me dit qu'il me cherche partout… Le lendemain commence unehistoire de rêve… un an d'amour… il est fin, beau, silencieux (!!!?) , profond… et progressivement, je remarque qu'il est toujours derrière moi, je vous passerai les détails, je pense que le film de Chabrol "l'enfer" à très bien retracé tout cela : jalousie morbide … j'ai tout fait pour le quitter, main courante pour harcèlement etc… etc… son frère était dans la police, choux blanc à chaque fois… Je finis ma "carrière de pionne" , j'ai 29 ans et je viens de réussir le concours d'entrée à l'ecole d'éduc spé, je ne pèse plus que 45 kg pour 1m69… je ne peux plus vivre comme ça… un couple d'amis à moi déménege dans ne grande ville et me propose de tout quitter avec eux car ils ont un appart à me louer en plein centre-ville… je me décide et je prends le risque de tout quitter ! C'est Noel, on organise le déménagement… je m'endors et je suis réveillée par un bruit de clés dans la serrure… à partir de là… le carnage… ça serait trop dur de tout vous dire et je ne le ferais jamais… il m'a seulement humiliée très salement, à détruit des années de travail littéraire et artistique, m'a menacée parce que je l'avais trompé et que "Dieu lui avait dit" (au passage, je me suis prise des coups de bible dans la tronche… Allélouia) … Bref, un voisin (dealer notoire) m'a sauvé la vie en lui collant une droite et en le mettant dehors, mon enfant ne s'était pas révéillé (miracle) , il dormait encore dans sa chambre… 4 jours d'hosto… pas d'arret médical car le service était en sous effectif et que l'interne a décrété que j'étais en vacances… mon sauveur ne pouvait pas témoigner… la plainte que j'ai déposée n'a jamais aboutie… (coups, blessures, tortures) à cause de toutes ces petites erreurs et je suppose son frère dans la police… Voilà, téléportation dans une autre ville où je ne connais personne, 10 ans de combat pour guérir et évoluer… Aujourd'hui, je suis heureuse, j'ai une vie équilibrée et je suis une maman seule, mais heureuse… Le seul hic, c'est les hommes, je ne peux avoir que des relations progressives avec des mecs qui me plaisent moyen, comme ça, je n'ai pas peur… mais au bout de quelque temps, je les quitte… la plupart du temps, je fuis les hommes qui me plaise ou fais ma dom-juanne… c'est pour ça qu'il faut que ça change ! Je ne peux rester comme ça… c'est comme si la peur submergeait tout et me faisait reculer au stade adolescent… Bref, voici mon histoire, je viens à peine de commencer une thérapie (depuis 15 jours seulement…). Ps : je ne demande pas toujours conseil à ma maman LOL et hors de question de l'avouer un jour même sous la torture, il n'y a que vous qui êtes dans la confidence !! Héhé.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


265586
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

L'amour m'a tue.. - relations amoureuses

image

Bonjour tout le monde, je viens ici parlé car dans la vrai vie, je parle a personne, je reste enfermé sur moi même, dans ma chambre, sur mon ordinateur.. Bon bref… Y'a 1 jours ma copine a mi un terme a notre histoire qui a duré 2ans7mois.. J'ai...Lire la suite

Que puis je esperer ? - relations amoureuses

image

Voilà je vous explique mon histoire, il y a un an, une fille de mon sport (athlétisme) m'a abordé par facebook, on a commencé par parler et tout, puis je ne sais plus comment s'est venu mais l'on a échangé nos numéros, on s'est alors assez...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages