Histoire vécue Amour - Couple > Coup de foudre      (2712 témoignages)

Préc.

Suiv.

On se perd et on se retrouve. jusqu'à quand ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 148 lectures | ratingStar_267915_1ratingStar_267915_2ratingStar_267915_3ratingStar_267915_4
Salut les filles (et les garçons ? ) , Je sais d'expérience que vous êtes toujours de bons conseils et encore une fois, je m'en remets à vous pour avoir quelques conseils sur une situation qui me pèse. M'et moi, on s'est rencontrés il y a un an, quand on était encore étudiants (j'ai 22 ans et il en a 24). Ce fut une sorte de coup de foudre et on a passé des heures à discuter avant d'échanger notre premier baiser. S'en sont suivies deux semaines de textos frénétiques (les vacances nous avaient éloignés) puis quelques nuits avant qu'il me dise qu'il n'était pas prêt à s'engager. Cependant, il a continué à maintenir le contact, à m'envoyer des messages même quand je ne répondais pas. Si bien que six mois plus tard, quand j'ai finalement bien voulu le revoir, ça a été magique. Il se souvenait du moindre petit détail insignifiant était super attentionné et j'ai vraiment cru qu'il était amoureux et que cette fois-ci on pourrait essayer de construire quelque chose. Mais quand il m'a annoncé qu'il allait partir six mois à l'autre bout du monde, mon premier réflexe a été de fuir pour ne pas souffrir et il n'a pas chercher à me rattraper, me disant encore une fois qu'il n'était pas prêt à être officiellement en couple mais qu'il ne voulait pas me perdre. Il m'a même proposé qu'on continue à se voir sans attachement (vous voyez le genre). Je lui ai balancé mon thé à la gueule et je suis partie en l'insultant. Pendant plusieurs mois, il a recommencé à m'envoyer des messages, à vouloir me voir et je continuais à le rejeter, à lui dire que je ne voudrais jamais de lui, que c'était un minable. Il est pourtant revenu il y a un mois, le jour qui marquait l'anniversaire de notre rencontre. Je sortais d'une passe difficile donc je me suis laissée guidée et on a échangé 30 textos par jours pendant trois semaines (il était dans le sud donc on ne pouvait pas se voir). Je me sentais bien, parfaitement à l'aise parce que j'avais l'impression de le connaître par coeur. On a discuté de notre situation et il m'a dit que cette fois, malgré son voyage, il était prêt à s'engager avec moi et à vivre une vraie relation. C'est quand on s'est revus il y a une semaine que les soucis ont commencés. Il part toujours pour six mois à l'autre bout du monde et ce, à la fin de la semaine prochaine. Ce qui fait qu'il n'est jamais disponible pour me voir, il a des milliers de choses à faire, de gens à voir et il annule même nos rendez-vous. La plupart du temps, il ne répond à mes textos que le lendemain et les seuls moments où il était "vraiment là", furent les deux nuits qu'on a passé ensemble (le sexe bien sur). Il est devenu distant, presque provocant avec moi, ce qui fait je me renferme encore plus, que je le provoque moi aussi et que c'est un cercle vicieux indéfini. La nuit il se colle à moi pour dormir, ne me lâche pas mais le lendemain il redevient distant. J'ai crié, j'ai pleuré, j'ai menacé (oui tout ça en une semaine, ça fait beaucoup) , je suis partie en claquant la porte, je lui ai proposé de rompre mais rien n'y fait. Il reste distant mais ne veut pas me laisser partir. Évidemment, je me dis que s'il ne veut pas me laisser partir, ce n'est qu'une question de sexe mais quel est l'intérêt ? Même si j'étais particulièrement douée, y en a d'autres des filles et là où il s'en va aussi d'ailleurs… alors je ne comprend pas. Et comme je n'ai aucune confiance en moi et que je suis quelqu'un de très fragile psychologiquement, je me fais les pires films et je vous avoue qu'à l'heure actuelle, je ne sais pas si c'est moi qui est complètement parano et égoïste ou si c'est lui qui se fout de ma gueule. Je n'ai plus qu'une semaine avec lui et j'ai peur de tout gâcher. Un exemple concret : il est 18h et il ne sait toujours pas s'il va pouvoir me voir ce soir parce que soit disant il a plein de trucs à faire et demain il doit se lever très tôt… Je sais bien que si moralement j'étais plus forte, ça irait mieux et que j'arriverai à assumer cette situation. Mais sa distance plus son départ si proche, ça me met dans un tel état que j'ai perdu 3 kilos en deux jours, je pleure et je suis épuisée… J'espère que vous pourrez m'aider… merci et bises.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


267915
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

L'amour m'a tue.. - relations amoureuses

image

Bonjour tout le monde, je viens ici parlé car dans la vrai vie, je parle a personne, je reste enfermé sur moi même, dans ma chambre, sur mon ordinateur.. Bon bref… Y'a 1 jours ma copine a mi un terme a notre histoire qui a duré 2ans7mois.. J'ai...Lire la suite

Que puis je esperer ? - relations amoureuses

image

Voilà je vous explique mon histoire, il y a un an, une fille de mon sport (athlétisme) m'a abordé par facebook, on a commencé par parler et tout, puis je ne sais plus comment s'est venu mais l'on a échangé nos numéros, on s'est alors assez...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages