Histoire vécue Amour - Couple > Disputes      (4984 témoignages)

Préc.

Suiv.

Aube, la saga de l'europe, xv

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 109 lectures | ratingStar_259929_1ratingStar_259929_2ratingStar_259929_3ratingStar_259929_4
"Albhe Ster ! Blanche étoile ! " Le nouvel arrivant avait crié. Le cheval troqué le matin même hennit et rua. Il mordit la longe qui le tenait attaché pour se délivrer et rejoindre qui l'avait appelé. Son acquéreur blêmit. Les ennuis arrivaient. Il avait eu tort de se féliciter de la naïveté du jeune vendeur, échangeant son étalon contre une bête certes robuste et rapide, mais sans rien d'exceptionnel. Il l'avait volé. L'homme s'approchait, décidé à reprendre son bien. Il l'était tout autant à ne pas le lui rendre. Ce cheval était trop beau. Il le garderait, ou ne le troquerait qu'aux conditions que le mange-miel des contes impose dans les partages. Il se prépara à faire face. – Dis donc, ce cheval-là m'appartient ! – T'appartenait, veux-tu dire. Il est fidèle, en tout cas. Il te reconnaît longtemps après que tu l'as abandonné. – Qu'est-ce que tu racontes ! On me l'a volé il y a quelques jours. Tant pis pour toi, mais tu dois me le rendre. Je te fais serment que pour ce geste, je continuerai à courir sus au voleur et te ramènerai celui que tu lui as cédé. – Tiens, tiens, on ne me l'avait encore jamais fait, ce coup-ci. Tu crois que je n'ai pas compris ! On n'aime pas beaucoup les voleurs de chevaux, ici. – Mais tu m'insultes ! Ça, je l'aime encore moins ! Le jeune convoyeur était solide. Son coup de poing atteignit le maquignon à la pointe du menton. Il l'étendit pour le compte. L'autre se releva. Son crochet au foie jeta le convoyeur au sol, bras en croix. Il se remit sur ses pieds, s'ébroua. Ils s'agrippèrent par la tunique, s'insultèrent, échangèrent des coups. La foule, ameutée "Eh, les gars, il y a un bourre pif au grand enclos ! " était accourue. Elle se passionnait pour la bagarre. Les adversaires semblaient de force égale. La lutte durerait. Quelqu'un s'enquit enfin de l'origine du pugilat. Il alla prévenir le bhlaghmen. Un vol de chevaux ne se règle pas à la légère. Il arriva. Il les fit séparer. À part une pommette éclatée d'un côté, deux dents cassées de l'autre, rien de bien grave. Il les interrogea jusqu'à plus soif. Les pugilistes expliquèrent, avec force reniflements, les tenants et aboutissants de leur querelle. Le récit du marchand, certain de son bon droit, fut bref. Le convoyeur, pour prouver sa bonne foi, s'expliqua en détail et reprit l'affaire depuis le vol de sa bête dans le bien, bien petit village. Aucun n'en voulait démordre de ses prétentions. C'était au bhlaghmen d'arbitrer.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


259929
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je vie au travers d'un homme qui n'est pas honnete - histoires d'amour

image

Bonsoir, voila 3 ans bientôt que je suis en couple avec mon copain. On habite ensemble depuis 1 an, nous sommes complice amoureux, on étais bassé sur la confiance et le ''on ce dit tout'' .. Mais voila, au début que l'on c mis ensembles il allais...Lire la suite

Totalement perdu... me quitte-t-elle ? - affaires de couples

image

Bonjour/bonsoir tout le monde. C'est la première fois que je fais un sujet sur Doctissimo, et je ne pensais pas en arriver là un jour. J'ai rencontré une fille sur le net il y a plusieurs mois, et on s'est mis ensemble ; c'était une relation un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages