Histoire vécue Amour - Couple > Disputes      (4984 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis perdue, que dois je faire... ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 29/01/11 | Mis en ligne le 05/05/12
Mail  
| 121 lectures | ratingStar_251050_1ratingStar_251050_2ratingStar_251050_3ratingStar_251050_4
Bonsoir, Je viens ici car j'ai besoin d'aide, je suis complètement perdu dans mon couple, je ne sais pas si je dois écouté mon coeur ou ma raison et jusqu'à maintenant écouté mon coeur ne ma jamais été bénéfique… J'ai rencontré mon copain sur internet via un réseau social, je venais de sortir d'une relation qui m'avait complètement détruite. Mais cette rencontre me faisait du bien, plus il me parlait et plus j'avais l'impression qu'il était comme moi, je suis tombé sous le charme. Tres vite il a voulu qu'on se voit (on a plus de 800km de distance). Il est venu passé deux semaines chez moi, c'était l'amour fou pour lui il me parlait d'enfant et de vivre ensemble alors que ça faisait 1/2 mois qu'on se connaissait, mais ce séjour ne s'est pas complètement bien passé. On a eu quelque disputes pour des bêtises dont je n'ai pas tenu compte, mais j'avais le mauvais pressentiment que c'était un homme violent. Mais comme on dit vaut mieux avoir des regrets que des remords. Deux mois après il est venu vivre avec moi, la tout a dégringolé, j'ai su qu'il mentait énormément a propos de son passé. Une blessure que sont père a eu il me disait que c'était lui… Petit a petit j'ai su le vrai du faux sur sa vie, je cherchais a comprendre pourquoi autant de mensonge ? Je ne lui aurai pas fermé la porte si je l'avais su. Sauf que la cohabitation ne s'est pas bien passé, car déjà il buvait, il était très addictif aux jeux d'argent sur le net. Donc des petite disputes finissait par de grosse engueulade, car bien évidemment au début je ne me laissais pas faire. J'ai vécu la violence conjugale petite, et je me suis toujours dis que je ne la vivrai pas. Ça a commencer par des bousculades assez violente, après c'était la tête claqué contre le mur, et une nuit sa a fini par des coups de poings… Cette nuit la ma profondément marqué, avant que la police ne viennent il est parti avec sa bouteille d'alcool fort, et le lendemain j'ai retrouvé ma voiture rayé complètement. C'était une dur dur période… Mais ayant un papa mediaco-dépressif, j'ai voulu l'aidé, le comprendre comme on a fait pour mon père. Donc je lui ai pardonné et j'ai su en cherchant en questionnant le vrai du faux sur sa vie, en espérant qu'une fois que je sais tout il n'aurait plus rien qui le mette mal… Je vous fais un petit résume sur sa vie pour mieux comprendre. Il avait un rêve c'était de jouer en tant que footballeur professionnel, mais ados il s'est pété la cheville depuis ayant des plaque il a du se résigné a jouer que pour le loisir. Il a eu un papa qui buvait qui jouait aux jeux d'argent et a fond dans le foot (car il était entraîneur) Il est décédé y a 5/6 ans d'un cancer du pancréas. Mon copain de son coté a fait des bêtises comme tout les jeunes de son ages j'imagine (vole etc…) Quand son papa est parti, sa mère a été très dur avec lui jusqu'à maintenant d'ailleurs, je le vois a chaque fois que j'y vais, sa maman se laisse complètement allé et reproche a son fils le décès de son mari. J'ai l'impression qu'elle se défoule sur lui, et lui se défoule sur moi. Il me dit aussi qu'il buvait beaucoup et qu'avec ces ex ça c'était mal passé aussi (j'ai su qu'avec une de ces ex c'est allé jusqu'au commissariat aussi). Donc pour revenir a notre vie de couple suite a la nuit qu'on a passé, je lui ai pardonné, il a été vivre dans un camping pendant plusieurs mois, il devait allé voir un psy et allé au A. A, il a toujours respecté ces engagements, il a toujours eu la volonté de changé, pour sa je n'ai pas a lui rapproché. Bon il a craqué plusieurs fois dans l'alcool, la vie au camping n'a pas ete toute simple. Ensuite l'été est arrivé on a voulu testé notre couple pendant 3 mois voir si on arrivait a vivre ensemble, sachant qu'on était pas tout seul, ça c'est très bien passé, j'ai pu voir un nouvel homme, a la fin de ces trois mois malheureusement sa s'est un peu dégradé, deux semaines après qu'on se soit retrouvé seul, nous sommes allé a un hippodrome, pensant passé une bonne soirée et en jouant raisonnablement car le budget n'était pas fort… Mais il s'est pris au jeu et j'ai pu voir le visage qui me fait temps peur suite a la nuit que j'ai passé, alors j'ai voulu rentré seule pour qu'il se calme de son coté, mais il ne la pas entendu de cette maniéré et on a eu un scandale a l'hippodrome. Suite a sa il est parti le lendemain chez sa maman. Notre histoire aurai pu s'arrêté la car j'étais bien déterminé, mais j'ai su que j'étais enceinte, j'aurai pu avorté vu notre histoire, mais ayant déjà subi un avortement j'ai refusé… Je lui ai fait part il en était très content, il ma promis de changé etc… et encore une fois je lui ai laissé sa chance, sachant qu'on serait a distance cette fois ci. Tres vite il a trouvé un travail et tres vite j'ai vu les efforts qu'il a fait. Mais voila qu'un soir il n'allait pas bien à cause de sa mère qui lui reprochait pour la énième fois la mort de son père, il avait besoin de me parlé mais je n'ai pas ete dispo tout de suite donc il la mal pris et sa a très vite dégénère. Et via internet il ma balancé une menace comme quoi qu'un juge ne laisserai jamais un bébé a une fille comme moi (car j'ai un souci de santé, mais cela ne m'empêche pas du tout d'élevé un enfant) C'est peut être une phrase balancé sous le coup de la colère et sous le coup de l'alcool car il avait bu comme il a si bien l'habitude de faire. Sauf que l'alcool a bon dos, le lendemain a jeun ça ne lui a pas empêché de me rebalancé des horreurs. Pendant se genre de dispute qui démarre de rien il critique souvent les confidences que j'ai pu lui dire ou me faire peur avec mes craintes, dans le but de me faire mal, donc je vois sa maman dans se schéma qui lui fait la même chose… Mais je ne vois plus du tout l'alcool comme excuse, c'est bien plus complexe… Suite a sa il s'est tres vite excusé évidement et je lui ai encore pardonné, car j'ai pas envie detre en confit pour ce petit bout de chou qui pousse (même si sa faisait que 2 mois a peine qu'elle etait la dans mon ventre). Depuis il travail, il mets son argent de coté, il voit enfin un psy prés de chez lui qui a l'air d'être vraiment compétant, mais y a encore beaucoup de travaille a faire sur lui. Il est venu passé 3 semaines avec moi pour les fêtes de fin d'année, cela s'est bien passé, même si j'ai su qu'il me mentait encore, il me disait avoir arrêté de fumé, mais en faite il provoquait des petite dispute pour pouvoir fumer en cachette dehors, je l'ai tres vite su et je lui ai dis que je préférai qu'il me dise la vérité a lieu de mentir… Ce n'est pas grand chose, je ne lui fais pas de reproche car je comprends que cest difficile d'arrêté, mais sauf que maintenant je n'arrive plus a lui faire confiance je doute sans arrêts… pendant ces 3 semaines je prenais sur moi pour pas que sa dégénéré, c'était dur car j'ai quand même un caractère assez fort aussi, mais sa a permis a se qu'il n'y pas trop de vague… Maintenant j'en suis sur mon 6 eme mois de grossesse et nous sommes toujours dans la même situation, il fait beaucoup d'effort ça je le vois mais au fond de moi je doute s'en arrêts et j'angoisse pour la suite. Que faire ? Hier on a eu encore une crise via le net, car sur internet je me laisse un peu moins faire aussi, je parle plus facilement car je n'ai pas peur. C'était pour des bêtises encore, j'ai quelque souci d'argent rien de bien méchant mais je suis quelqu'un qui n'aime pas que les choses traîne, j'aime quand les choses sont payé en temps et en heure, donc j'angoisse et j'ai complètement oublié la st valentin… ça la vexé car suite a ces trois semaines une fois qu'il s'est retrouvé chez sa mère, il a eu un gros coup de déprime, donc il aurai aimé que je pense comme lui pour la st valentin… Moi angoissé et stressé ça a très vite dérapé. Y a aussi le fait que j'ai du avorté dans le passé, je pense souvent a ce bébé dont je lui ai retiré la vie, il en a été jaloux il croit que je pense au père de ce bébé, il me comprends pas et sa j'en peux plus j'aimerai avoir quelqu'un avec qui je puisse me confier sans que sa me retombe dessus, sans que je me fasse critiqué juger dans les moment de colère. Hier encore il m'a menacé pour la petite, alors sa me stresse, j'ai tout fais pour essayé que notre couple fonctionne pour ce bébé, je ne veux pas la sépare de son papa, mais j'ai peur de vivre dans cette éternelle confit que j'ai moi même vécu avec mes parents qui se déchire. Mais sa me fait mal aussi de devoir me séparé de lui, j'aimerai qu'il vienne vivre a la naissance du bébé avec moi mais en même temps j'en ai peur, peur que sa se passe mal… C'est paradoxal mais je suis seule aussi dans ma ville mes proches sont a 800km et sa il en profite aussi, j'ai personne pres de moi qui pourrai venir si jamais ça va pas, je cherche mes réponses que je ne trouve pas, je sais qu'aujourd hui j'aurai du être plus égoïste et parti sans me retourné… mais on ne peut pas faire marche arrière. Je me pose énormément de question quoi faire ? Comment apaisé mes craintes ? Comment cela risque de se passé si jamais on se sépare pour de bon sachant qu'on a une distance considérable ? Sachant que lui ne l'acceptera jamais ? Et si il lui faisait du mal juste pour me faire du mal ? Si je fini par lui pardonné encore, comment je pourrai m'améliorer ? Comment faire pour l'aidé ? Dans tout les cas je ne souhaite pas lui faire du mal… Je souhaite que le meilleurs pour tout le monde, je souhaite aussi vivre sans angoisse car j'en peux plus… Je sais très bien que mon manque de confiance, la peur qu'il me refrappe un jour, me rends plus distante de lui et lui le ressent bien, je sais que sa l'aide pas… Je sais que psychologiquement j'ai aussi un travail a faire sur moi, mais cest dur, je n'arrive plus a m'occupé de lui, alors de moi c'est encore pire… J'espère être dans la bonne section, j'espère aussi que je ne recevrai pas de mauvais jugement comme j'ai pu en avoir sur certain forum. Je suis dispo a répondre a toute vos questions si jamais mon "pavé" n'est pas assez explicite. Merci de m'avoir lu.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


251050
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je vie au travers d'un homme qui n'est pas honnete - histoires d'amour

image

Bonsoir, voila 3 ans bientôt que je suis en couple avec mon copain. On habite ensemble depuis 1 an, nous sommes complice amoureux, on étais bassé sur la confiance et le ''on ce dit tout'' .. Mais voila, au début que l'on c mis ensembles il allais...Lire la suite

Totalement perdu... me quitte-t-elle ? - affaires de couples

image

Bonjour/bonsoir tout le monde. C'est la première fois que je fais un sujet sur Doctissimo, et je ne pensais pas en arriver là un jour. J'ai rencontré une fille sur le net il y a plusieurs mois, et on s'est mis ensemble ; c'était une relation un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages