Histoire vécue Amour - Couple > Disputes      (4984 témoignages)

Préc.

Suiv.

Reconstruction couple... un long chemin? possible?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 06/09/11 | Mis en ligne le 04/04/12
Mail  
| 142 lectures | ratingStar_236521_1ratingStar_236521_2ratingStar_236521_3ratingStar_236521_4
Bonjour tout le monde, Fin de l'année passé, début de cette année, je suis venu ici dans ce forum suite au problème que j'avais dans mon couple. Pour récapituler : Ma femme et moi, nous sommes ensemble depuis 19 ans. Nous avons 2 enfants de 10 et 7 ans, nous travaillons tous les deux et nous possédons 2 maisons. Depuis quelques années je ne me sentais plus très bien dans notre couple : les papillons me manquaient, ma femme se consacrait à son boulot et nos enfants, le train-train quotidiens avait pris le dessus, je travaillait beaucoup (jusqu'à 250h/mois ; je suis indépendant) … à cela s'ajoutait mes tendances bisexuels dont je n'ai jamais su parler à ma femme. Une amie de notre couple était devenu ma confidente et je suis aller danser avec elle en mentant à ma femme. Je n'ai jamais couché avec elle et je ne l'ai jamais embrassé. Pendant ma jeunesse je me cherchait et j'ai eu des expériences avec mon meilleur copain. Cela est encore arrivé au début de ma relation avec ma femme… Depuis octobre l'année passée on voyait une psychologue ensemble pour résoudre notre problème de couple. Je devenais de plus en plus dépressif et un rien m'agaçait. Nous avons parlé de tout et de rien sans avancer sur nos problèmes. Je n'ai jamais parlé de mes expériences avec mon copain ni des sorties avec notre copine. A pâques je devais travailler donc ma femme est parti avec les enfants. Je me sentais terriblement mal. D'une part parce que j'étais tombé amoureux de notre copine. D'autre part parce que je me sentais coupable par rapport à mes expériences avec mon copain. A pâques j'ai donc écris une longue lettre à ma femme, et je suis aller la voir sur son lieu de vacances. Elle l'a lu, elle a pleuré, moi aussi. Je me suis confondu en excuses. Elle m'a demandé de couper tout les liens avec notre copine, ce que j'ai fait. Depuis, nous travaillons à reconstituer notre couple. Cela passe bien 9 jours sur 10… aussi, parce que je suis quelqu'un qui essaye de faire tout pour que ma femme aie tout ce qu'elle veux (un comportement que j'avais déjà avant ; je n'ai jamais dit non à ma femme). Nous avons commencé à nous disputer (ce qui n'est jamais arrivé pendant les 18 ans avant ; pas normale selon la psychologue) , mais on trouve toujours une solution. Cependant tout le temps, je suis déprimé. Il y a des jours ou ça va mieux. Mais la plus part des jours, je broie du noir. J'ai eu des pensés de suicide dont j'ai parlé avec ma psychologue et que j'ai vaincu. Je pense quasi tous les jours à la copine. Selon la psychologue, c'est normal car la copine représentait quelque chose hors norme dans ma vie de tout les jours. Elle disait, que si je ne fais rien pour entretenir le feu de l'amour que je ressentait pour la copine, le sentiment allait s'estomper et finir par partir un jour. Mais comme je résiste aux envies de la recontacter, c'est un bon travail sur moi. J'avait l'impression que notre couple se retrouvait peu à peu. On se parle plus qu'avant même si j'ai l'impression que c'est surtout l'opinion de ma femme qui prime. J'avais l'impression que la confiance avait retrouvé sa place entre nous… Jusque ce matin… Depuis des années j'essaie d'aller à une conférence aux Etats-Unis. Le boulot m'en empêchait, la famille prenait le dessus ou ça tombait mal autrement. Cette conférence se fera à nouveau en mars 2012 à San Francisco. J'ai donc vérifié les prix des vols, des hôtels et de l'accès à la conférence. Pour le tout, je payerais ~2000 Euros pour 1 semaine pour tout (l'entrée à la conférence coûte 1000 Euros ; donc 1000 Euro pour les vols, l'hôtel et à manger). Le prix des tickets d'avions ne change pas si je reste plus longtemps à SF et je paierais "que" 250 Euros de plus pour 1 semaine d'hôtel en plus… donc j'ai demandé à ma femme si elle est d'accord si je prolonge mon séjour d'une semaine. Et c'est là que la pierre heurte : Durant notre discussion, elle a demandé si 3 jours de plus ne suffisaient pas. J'ai donc vérifié le prix des tickets d'avions qui reste le même et j'ai dit que point de vu argent (ma femme regarde fort les dépenses) ça reviens au même (le prix d'hôtel diminue de 120 Euro). Sur quoi elle me disait que finalement, je dois décider tout seul car elle, de tout façon, n'y va pas. Je lui ai dit que nous discutons à deux parce que ça nous concerne tous les deux. Elle restait sur son opinion et après 10 minutes de discussion elle lançait la phrase qui tue : "J'espère que tu sois correct là bas." Je lui ai demandé qu'est-ce qu'elle voulait dire par ça et elle ma rétorqué que pour elle cela ne fait pas de différence si je reste à SF seulement le temps de la conférence ou si j'ajoute quelques jours. Je peux être infidèle durant la conférence. Je lui ai dit que j'ai l'impression que tous les efforts que je fait sont en vain, que la confiance qui était entre nous avant ne seras plus jamais et que finalement, tout était peut-être fini… Je tombait des nus par rapport à ses propos… j'avais l'impression que mes actions et efforts lui montraient que j'étais sincère. Que je faisait tout pour reconstituer notre couple. Si j'y tenait pas, pourquoi j'irais voir ma psychologue 2-3 fois par mois ? Alors j'ai dit à ma femme, que je n'ai pas envie de lui donner l'occasion de douter de moi et donc, je n'irais pas à la conférence. Elle s'est fâché encore plus sur moi. A la fin elle me donnait quasi l'ordre d'y aller. Elle a dit qu'en ne pas y allant, je lui refusait de sentir ses sentiments. Je lui ai dit que m'a façon de lui prouver que je veux sauver notre couple est de ne pas lui donner l'occasion de douter. Fâché, elle m'a lancé que j'aurais du la rassurer et dire que tout va aller bien et qu'il n'y aura pas lieu de s'inquiéter au lieu de dire que je n'irais pas à cette conférence. J'en peu plus. Je suis à bout. Je me sens infiniment impuissant face à la situation et en même temps, je suis fâché contre moi même. Pour l'instant j'ai envie de faire mes bagages et de partir loin et de jamais revenir. J'ai envie de pleurer. J'en ai marre… Comment lui prouver que je veux encore de nous ? Comment avancer, si de son coté le doute persiste malgré tout les efforts que nous faisons, elle et moi ? Pourquoi ai-je l'impression que nous n'avons pas progressé depuis presque un an
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


236521
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je vie au travers d'un homme qui n'est pas honnete - histoires d'amour

image

Bonsoir, voila 3 ans bientôt que je suis en couple avec mon copain. On habite ensemble depuis 1 an, nous sommes complice amoureux, on étais bassé sur la confiance et le ''on ce dit tout'' .. Mais voila, au début que l'on c mis ensembles il allais...Lire la suite

Totalement perdu... me quitte-t-elle ? - affaires de couples

image

Bonjour/bonsoir tout le monde. C'est la première fois que je fais un sujet sur Doctissimo, et je ne pensais pas en arriver là un jour. J'ai rencontré une fille sur le net il y a plusieurs mois, et on s'est mis ensemble ; c'était une relation un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages