Histoire vécue Amour - Couple > Disputes      (4984 témoignages)

Préc.

Suiv.

Si quelqun a vecu la meme chose, et sait comment y remedier..

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 20/04/10 | Mis en ligne le 09/05/12
Mail  
| 102 lectures | ratingStar_252859_1ratingStar_252859_2ratingStar_252859_3ratingStar_252859_4
Bonjour a tous ceux qui liront mon post, je tiens a dire que c'est tres dur pour moi de communiquer sur mes soucis (même a travers l'anonymat d'internet) j'ai deja vu un psy plusieurs fois mais rien a y faire j'ai l'impression que ça me met plus mal qu'autre chose et je n'arrive pas a me livrer a un inconnu, par honte ou par gene surement les deux. Et dans mon entourage pareil, j'arrive pas a parler de moi, j'ai trop peur de passer pour un boulet alors je garde tout… En fin 2009, j'ai vecu une rupture d'une relation de 4 ans, avec une fille que ja'i enormement aimé, avec qui je m'etait projeté pour la vie (un peu normal en 4 ans) on a traversé beaucoup de hauts et de bas, surtout par rapports a nos familles respectives qui nous mettaient la pression ce qui créeait des tensions dans nos propres relations, mais en dehors de ça, j'avais jamais vecu ça et elle non plus, on s'est vraiment aimé a en crever et je pense qu'elle etait sincere, je l'ai souvent faite pleurer ça je l'avoue, elle ma souvent rendu fou de colere, parce qu'elle avait un caractere de princesse arrogante, mais a chaque fois je lui pardonait et elle aussi du moins en apparence, l'amour reprennait a chaque fois le dessus et quand on se fachait c'était pour se retrouver de plus belle ensuite. Avec elle, c'était la premiere fois de ma vie que j'ai eu envie d'avoir des enfants, je l'aimait si sincerement et si aveuglement que j'aurais pu lui en faire un à l'instant ou elle me l'aurait demandé… (Je passe sur le fait que durant 4 ans on a tout partagé ensemble etc etc je pense que je suis pas le seul au monde a avoir eté amoureux a la folie). Sur les 6 derniers mois de notre vie de couple on a vecu ensemble (je n'etait pas pour car je n'avais pas une tres bonne situation) mais ça faisait tellement longtemps qu'on attendait que j'ai cedé… et a partir de la ça s'est lentement degradé, on a commencé a s'eloigner sans s'en rendre compte, moi j'etait malheureux, je ne vivais pas dans un endroit qui me plaisait, j'avais l'impression de subir la situation, d'autant que pour venir chez elle je m'etait ouvertement mis a dos ma famille a laquelle je ne parlais plus… et elle ben elle vivait sa vie de son coté on se retrouvait le soir pour pas se dire grand chose… on faisait de moins en moins l'amour mais au fond de moi, je ne l'ai jamais moins aimé, les sentiments et l'amour que je lui portait n'ont jamais bougés. J'ai commencé a deprimer avant qu'on rompe, parce que je ne supportais pas cet etat de fait, javais l'impression qu'une fois de plus dans ma vie javais eté le pantin de quelqun au lieu de mener le cours de mon existence par moi même… Finalement, par un dimanche pluvieux de novembre, ayant remarqué son attitude distante depuis un moment je me suis decidé a lui demander ce qu'elle avait, et la elle me dit que ça fait un an qu'elle a commencé a se distancer de moi, qu'elle en a marre de nos disputes, je lui renvoi mes reproches egalement (la liste est longue donc je vais en dresser la liste) mais surtout, je prends tres mal le fait qu'elle me dise "ça fait un an que je m'eloigne" je le prends vraiment comme un coup de couteau, pourquoi ne pas l'avoir dit plus tot ? Moi j'ai toujours eté sincere, si javais eté dans ce cas la je l'aurais dit dans le seconde, et en plus d'être horriblement hypocrite comme attitude, c'est egalement extremement egoiste, si on sent qu'on est plus bien avec une personne, autant se faire et lui faire gagner un an ! Finalement aprés une semaine infecte de vie en commun completement surrealiste, et ayant touché le fond du trou moralement (la personne que j'aimais le plus au monde, celle pour laquelle je me suis mis ma famille a dos plusieurs fois m'avait de mon point de vue planté de 40 coups de couteaux) je decidais de men aller et de rentrer chez moi, j'ai pris mes affaires et je sui rentré chez moi… On a mis fin a la relation par sms 20 jours aprés, j'ai même pas sur le coup chercher a mopposer a la rupture (et par fiereté javais pas donné signe de vie depuis 20 jours ayant estimé avoir assez souffert) sur le moment je pensais être heureux de ça, je pensais que je pourrais prendre un nouveau depart, etc, mais un mois aprés, je l'ai reellement regretté et je me suis vraiment rendu compte que je l'avais perdu, certes j'etait consient de la souffrance qu'elle m'avait faite vivre et j'etait aussi conscient que elle ne meritait pas que je reste amoureux d'elle aprés m'avoir menti comme ça et de s'être joué de moi (je tiens d'ailleurs a preciser que durant 4 ans j'ai eté completement fidele) mais je ne pouvais mempecher de repenser a elle, a nos moments qui faisaient que je savais pourquoi on etait ensemble, nos discussions, notre complicité, nos calins, nos instants simples, le fait que même si elle savait tres bien me rendre dingue et me pousser dans mes retranchements, quand elle le voulait elle me comprenait mieux que personne… etc… Finalement le nouvel an passé, comme un con sans auncune fiertée, je suis passé chez elle, cette experience m'ayant apporté un peu de sagesse, si elle m'en avait donné l'occasion, j'aurais tout pardoné, j'aurais accepté mes fautes (car oui je suis conscient que j'ai pu lui faire du mal de mon coté aussi mais je ne me suis jamais permis de ne pas être sincere avec elle) bref, j'etait pret a tout car je me suis dit que si on aime sincerement quelqun et qu'elle nous manque a mort, alors on doit savoir mettre sa fiereté de coté pour laisser a cette personne une place qui lui permette de revenir dans sa vie. (et j'ai pourtant un sens tres exacerbé de la fierté). Ça a eté l'occasion pour moi d'apprendre qu'elle avait refait sa vie, et qu'il y en avait un autre… ça m'a fait d 'autant plus mal que mon flair me fait sentir qu'elle avait deja commencé a parler avec l'autre avant qu'on rompe, je n'ai pas plus perdu mon temps, j'ai tourné les talons aprés lui avoir souhaité longue vie, je me suis juré aprés ça de ne plus jamais la voir ou l'appeller- ce que j'ai fait- Depuis je suis sorti pendant deux mois avec une autre fille, sympa et gentille mais n'ayant rien qui me plaise vraiment, et bien qu'ayant une rencoeur considerable pour mon ex, je dois avouer que cette fille la n'avait pas 10% de son potentiel… je me sentais mou et ininteressant, quand je sortais avec cette fille, je na'avais aucune envie de seduire d'ailleurs c'est plus elle qui m'avait trouvé que l'inverse, finalement n'ayant rien a nous dire, on a fini par se quitter gentimenent. Depuis ben, j'ai plus envie de seduire, ja'i plus envie de chercher, j'ai même pas envie de trouver une partenaire sexuelle non rien a foutre du sexe, tout m'indifere, je trouve les autres filles plus ininteressantes les unes que les autres… je pense a mon ex, mais pas en bien, je pense au mal qu'elle ma fait, a la facon dont elle s'est joué de moi, bien qu'assumant mes torts je pense que je ne meritait pas qu'on me fasse ça car j'ai toujours eté correct avec elle et aprés tout les disputes dans les couples c'est normal, moi en tout cas, jusqu'au bout j'avais eté pret a lui pardonner TOUT pour sauver notre histoire… Outre le fait que je n'ai même pas envie de rencontrer quelqun d'autre, ce qui m'inquiete le plus c'est non seulement que je ne l'ai toujours pas effacée de mon esprit (je ne sais pas si je la hais ou si je la regrette, surement les deux) mais egalement, que j'ai l'impression que tout ce que j'avais a offrir a une fille, la joie la folie la fougue la passion etc, je lui ai donné a elle et maintenant, et bien maintenant je me sens comme une coquille vide… une fille me plairait a mort dans la rue que je ne lui ferait même pas un beau sourire… ja'i l'impression que j'ai laissé une partie de mon ame dans cette relation, une partie de moi même est morte (c'est comme ça que je le ressens). Je ne me sens plus capable d'aimer une femme et de lui ofrir quoi que ce soit en tant que personne humaine, je ne crois plus non plus a un amour pour moi, je crois toujours en l'amour l'ayant vecu, mais je pense que mon tour est passé, la seule qui aurait pu me correspondre m'est passée sous le nez, et croyez moi, un mec avec un caractere special comme le mien yen a que tres peu qui auraient pu me convenir, voila pourquoi je pense ainsi… Je raconte ma vie desolé pour le long post… c'est sur je suis pas au bord du suicide ou quoi, neanmoins je vais pas cacher que je suis tres mal dans ma peau, je me deshumanise de jours en jours et je suis en train de devenir ce que j'ai toujours voulu ne pas être… Pour moi vivre sans amour ou sans au moins y croire, c'est mener une existance sans aucun sens, et ne veux plus et ne crois plus…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


252859
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je vie au travers d'un homme qui n'est pas honnete - histoires d'amour

image

Bonsoir, voila 3 ans bientôt que je suis en couple avec mon copain. On habite ensemble depuis 1 an, nous sommes complice amoureux, on étais bassé sur la confiance et le ''on ce dit tout'' .. Mais voila, au début que l'on c mis ensembles il allais...Lire la suite

Totalement perdu... me quitte-t-elle ? - affaires de couples

image

Bonjour/bonsoir tout le monde. C'est la première fois que je fais un sujet sur Doctissimo, et je ne pensais pas en arriver là un jour. J'ai rencontré une fille sur le net il y a plusieurs mois, et on s'est mis ensemble ; c'était une relation un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages