Histoire vécue Amour - Couple > Disputes      (4984 témoignages)

Préc.

Suiv.

Violence conjugale

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 25/07/11 | Mis en ligne le 06/04/12
Mail  
| 147 lectures | ratingStar_237596_1ratingStar_237596_2ratingStar_237596_3ratingStar_237596_4
Bonjour, Je suis un jeune homme de 25 ans et jeudi dernier une dispute entre mon amie et moi, ivres tous les deux, a mal tournée et je l'ai frappé. Elle s'est réveillée avec des coquards et est allée porter plainte au commissariat. Elle a été obligée de faire une ITT puisque la patronne du restaurant où nous travaillons tous les deux, elle en tant que serveuse, ne pouvait pas la laisser servir les clients avec ces coquards. Je reconnait totalement la gravité de mes actes. Seulement, elle comme moi savons que c'est un acte isolé dû a un contexte psychologique très dur ces derniers temps pour moi. Ils n'en restent pas moins inexcusables pour autant, j'en suis conscient. Elle regrette pourtant d'avoir porté plainte maintenant qu'elle sait que je risque gros. En fait elle voulait déposer une main courante dans le but de me donner une chance d'aller consulter un psychiatre moi, elle et nous deux afin que les choses aillent mieux. Nous avons prit rendez-vous dans ce sens pour jeudi prochain. Je sais qu'une psychothérapie me fera du bien et qu'elle me permettra de sortir d'une dépression qui s'est intensifiée depuis peu à cause d'évènements difficiles. Je suis sûr de ne pas être quelqu'un qui a un penchant naturel pour la violence. Je n'ai jamais été violent avec elle sobre. Il y a cependant eu des précédents : quand nous nous disputons alors que nous sommes ivres tous les deux les choses dégénères parfois et les provocations aidant, il peu y avoir échange de claques des deux côtés mais jamais plus d'une et on se calme vite après. D'ailleurs, cela fait quelques temps que je lui ai proposé de suivre une thérapie de couple et de calmer le jeu sur l'alcool. Pour ma part, j'ai eu une première séance de psychothérapie que j'ai interrompue à cause des examens (je suis étudiant). Qu'est-ce que je risque ? Est-ce que je peux demander une expertise psychologique pour prouver que je ne suis pas un sadique ? Peut-elle m'empêcher la prison (c'est ce qu'elle veut) ? Est-ce que je vais avoir l'occasion de donner ma version des faits ? Pour ma part, j'ai envi de payer pour ce que j'ai fait car je m'en veux énormément mais je ne peux supporter l'idée d'aller en prison car je suis sûr de ne jamais m'en relever. Le pire c'est qu'elle pensait pouvoir interrompre toute procédure en retirant sa plainte mais ayant apprit que non, elle est effondrée ; c'est un comble. Je vous remercie par avance pour vos réponses.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


237596
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je vie au travers d'un homme qui n'est pas honnete - histoires d'amour

image

Bonsoir, voila 3 ans bientôt que je suis en couple avec mon copain. On habite ensemble depuis 1 an, nous sommes complice amoureux, on étais bassé sur la confiance et le ''on ce dit tout'' .. Mais voila, au début que l'on c mis ensembles il allais...Lire la suite

Totalement perdu... me quitte-t-elle ? - affaires de couples

image

Bonjour/bonsoir tout le monde. C'est la première fois que je fais un sujet sur Doctissimo, et je ne pensais pas en arriver là un jour. J'ai rencontré une fille sur le net il y a plusieurs mois, et on s'est mis ensemble ; c'était une relation un...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages