Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Autres      (6080 témoignages)

Préc.

Suiv.

Alors merci pour vos commentaires ^^ - merci ma jumelle, je t'aime.

Témoignage d'internaute trouvé sur france3 - 15/04/11 | Mis en ligne le 21/07/12
Mail  
| 175 lectures | ratingStar_278514_1ratingStar_278514_2ratingStar_278514_3ratingStar_278514_4
Bonjour ! Je suis de retour avec une suite ! Alors Merci pour vos commentaires ^^ - Merci ma Jumelle, je t'aime. - Merci p'tite soeur, je t'adore. - Merci ma Mimi, mais chut Il faut que les gens savent que je rigole. - Leila, Emma, les deux Eloïse et Chéryne : Merci beaucoup. - Elonore : Merci ma belle. - Lili : Bienvenu sur ma fic miss et merci. - Ma coleen : C'est pas grave, J'adore toujours autand tes commentaire ^^ Je t'adore. - Ma Samii, merci ma chérie pour ton commentaire qui me font toujours aussi rire. C'est Riven quoi !! -------------------------------------------------- -------------------------------------------------- - Nathan était descendu en cuisine pour apporter de nourrir sa femme. Pendant ce temps, Léya toujours au sol regardait sous son lit. Elle avait remarqué un carnet en velours. Elle utilisa ses dernières forces pour le saisir. C'était une sorte de journal intime, celui de "Jack" . Comment se fait il que ce carnet soit là ? Elle l'ouvrit sans se poser de question à la première page et se lança dans une lecture. "Ce matin, je me baladais dans les grands jardins du palais où se trouve la plus belle femme. Son mari, qui est le roi de cette planète m'a engagé pour m'occuper des plantes, j'en profiterais pour charmer sa femme. Il avait alors été gentil de me loger, moi qui viens de Lymphéa. Je ne pensais pas que la reine me plairait à ce point. Sa beauté est rare et apaisante. Son doux regard océan m'enveloppe de bonheur. Son sourire est éclatant. Ses formes de femmes me donnent du désir et font battre mon coeur. Je ne savais pas que le fait de voir une femme pouvait procurer ce genre d'effet. Je crois que l'on appelle sa "l'amour" …" Léya alla à la fin du livre et lu le dernier passage écris. Elle se doutait très bien que ce dernier était avait sa naissance et donc qu'il parlerait d'elle. "Il fait beau ce soir et la femme de mes rêves, ma chérie dors à mes cotés, elle arrive à terme. Mon cher enfant, celui qui sera de mon sang, qui portera mon nom naitra dans quelques jours. Je suis impatient de voir son petit visage. Je vois un très grand avenir à ce petit bonhomme. Ma reine, mon amour, le sait. Notre enfant, je l'espère, sera un garçon et il aura la plus grande fortune, il aura mon héritage et il sera digne de porter mon nom. Je possède une grosse fortune que seul mon fils aura. Je ne tolérais pas avoir une fille ! Si c'est le cas, rien, elle n'aura strictement rien ! Elle finira pauvre et sans argent. Ce sera une batarde ! " Léya fut étonnée du texte, son père la détestait. Elle était déjà anéantit par la perte de son bébé et maintenant de la façon où son père biologique la prenait. Elle savait au fond que Nabu était et sera toujours son père, celui qui l'a élevé, aimé et soutenu. Molly était encore bouleversée par le comportement de sa mère et son père. Ewen prit le visage de sa femme entre ses mains et lui déposa un ***** sur les lèvres. Elle l'enlaça tendrement. - Molly : Mon ange, tu peux surveiller les filles ? - Ewen : Oui, pourquoi ? - Molly : Je vais aller tirer deux mots de la bouche à ma mère ! - Ewen : Ok, mais embrasse moi ! Molly ne se fit pas prier, elle embrassa son mari amoureusement et sortit de la maison. Ewen alla voir Jessy qui était montée dans sa chambre. Il y découvrit les débris du vase appartenant à sa mère. La colère lui monta au cerveau, il serra les poings avant d'attraper la fillette violemment. - Ewen (très énervé) : Mais qu'Est-ce que tu as fait ?! - Jessy (terrorisée, pleurant) : Mais… Mais… rien. - Ewen (très énervé) : Tu te fous de moi ?! Combien de fois ai-je dis de ne pas toucher à ce vase ?! Jessy ! Tu me déçois énormément !! - Jessy (idem) : C'est…. C'est… pas. - Ewen (idem ; la coupant) : TA GUEULE !!! Ewen leva la main et la laissa aller sur le visage de la petite. Il venait de la claquer, elle n'avait rien fait… C'était la première fois qu'il levait la main sur l'une de ses filles. La violence de la gifle fut tellement forte que Jessy tomba au sol. Les larmes ruisselèrent sur son visage innocent. Elle tremblait traumatisée par les cris et le geste de son père. Ewen recula d'un pas, il réalisa son geste, il culpabilisa… Il partit laissant sa fille apeurée à terre. Donia avait assisté à la scène par la fenêtre avec Jade. Elle venait de voir son père frapper sa soeur. Elle savait que c'était mal, leur mère lui avait déjà parlé de la violence et que c'était mal. Les fillettes se sentaient responsable de cet acte. Jade encore plus, c'était son idée. - Donia : C'est mal, papa n'avait pas le droit ! - Jade : Il faut le dire ! - Donia : J'ai pas envie d'être taper ! - Jade (pleurant) : Mais c'est à cause de nous…. - Donia : Arrêt de pleurer ! On le dira à ma maman. Jade sécha ses larmes et hocha la tête. Alex avait rejoint Mathéo dans le jardin, William avait abandonné trop épuisé par cet entrainement. Le père avait donc décidé de s'entrainer avec son ami. Nora s'était endormit sur la pelouse. Gwen regardait des escargots. Il en prit un par la coquille et le regarda bizarrement. - Gwen : Tu as une tête de cafard ! Mais je t'aime bien. Je peux te faire un bisou ? Gwen n'eu pas de réponse de l'animal ce qui est normal XD. Il approcha sa tête de la coquille et déposa un petit ***** dessus. Samantha se réveilla avec difficulté. Elle trouvait que ses paupières pesaient des tonnes. Elle su qu'elle était attachée, n'arrivant pas à bouger ses membres, elle hurla. Un homme arriva, sa silhouette, elle la connaissait : C'était Sacha ! Il entra en trompe et gifla la femme. La claque était inattendu, la tête de Samantha se cogna dans un mur, sa lèvre inférieur saignait. - Sacha : Tais toi ! S****e ! - Samantha : Sa… Sacha ?! - Sacha : Et oui ! Tu croyais que c'était qui, trainée ? - Samantha : Pour…Pourquoi ? - Sacha : Pour la mort de Liloo ! Alex doit souffrir de ta mort comme je souffre de celle de Liloo ! Maintenant tu fermes tais toi sale ******nn* ! - ? : Sacha, mon amour ?! - Sacha : J'arrive mon coeur, reste en haut ! (à Samantha) Je reviendrais ! Cette voix était celle d'une femme, elle devait ignorer la présence de Samantha qui était séquestrée dans la cave (Samiii tu aimes les caves). Sacha bâillonna la femme avant de remonter. Il demanda à un gars de garder la porter pour éviter toute intrusion. Assise dans le jardin, Emma regardait le soleil se coucher. Les premières lueurs violettes de la nuit apparaissaient, créant une atmosphère douce et romantique. Des pas vinrent troubler le silence, et la jolie Fée reconnut l'odeur familière de Jason. Un sourire éclatant se dessina sur son visage lorsque son homme l'embrassa tendrement dans le cou, tout en caressant son ventre rebondi. Jason : Emma, ce n'est pas sérieux ! Après tes contractions de la dernière fois, tu devrais te reposer dans ton lit ! Emma : Tu es vraiment mignon quand tu me réprimandes de cette façon mon amour. Mais ne t'inquiète pas pour moi Jason, le médecin m'a conseillé de prendre l'air le plus souvent possible. C'est exactement ce que je fais, je profite de la légère brise ainsi que de ta présence agréable. Jason : Ma chérie, continues comme ça et tu obtiendras tout ce que tu veux de moi, ça je peux te le garantir ! Emma : J'en prends note. Sais-tu combien je t'aime Jason ? Jason : Tu me le répètes assez souvent pour que j'ai la prétention d'y croire…Mais je ne t'en voudrais pas si tu me le redis une nouvelle fois tu sais. Au lieu de lui répondre, Emma l'embrassa passionnément. Pas besoin de mots, le ***** qu'elle lui donna était suffisamment éloquent pour prouver son amour. Chez les adultes. Flora avait décidé de faire venir tout le monde au salon. Stella, Layla et Musa se trouvèrent dans le canapé. Brandon et Riven étaient debout près de Flora et Nabu sur une chaise. Les deux spécialistes agissaient ainsi car Hélia était présent lui aussi. La fée de la nature avait fait appel au poète pour qu'il explique. Pendant que chacun s'installaient, on entendit frapper. Flora alla ouvrir et découvrit sa fille. - Flora : Bonjour, Molly ! - Molly : Salut ! Il faut que je parle de papa. - Flora : Vient au salon, je vais raconter une chose à tout le monde. Les deux femmes rejoignirent les autres. Molly s'installa sur les genoux de son père. - Flora : Vous savez tous que Hélia et moi avons divorcé pour un acte qu'il aurait commis. Pour éclairer Molly, Hélia m'aurait trompé avant de me tabassé. Mon corps porte encore les séquelles. Molly fut stupéfait des paroles de sa mère. Hélia avait baissé la tête, la culpabilité, les regrets, les remords, la haine l'envahissait. - Flora : Hélia m'a avoué récemment une chose et je commence à le croire. - Riven : Il t'a avoué qu'il avait un sosie. - Flora (soupirant) : Non… Raconte-nous, Hélia. Hélia se leva de la chaise et alla vers Flora qui fit un pas en arrière par crainte. - Hélia : Excuse-moi… Il y a quelques jours, un homme est venu, il m'a dit qu'il était l'ex de Flora, qu'il m'avait comme ensorcelé pour que je fasse du mal à Flora. Il veut la reconquérir… - Riven : Elle sera peut être plus heureuse ! - Hélia : C'est un sorcier ! - Riven : Et toi, un traitre ! Riven commença à s'énervé, Musa le ressentit. Elle se leva et alla à ses cotés. Elle lui murmura à l'oreille. - Musa (murmurant) : Calme-toi ou alors tu n'auras rien du tout. - Riven : Eh ! C'est chantage ! Musa lui fit un clin d'oeil avant de retourner près de ses amies. Layla rigolait en silence, Musa lui avait raconté le comportement du ténébreux. Flora sortit une lettre de sa poche. - Flora : J'ai reçut cette lettre. Riven s'en saisit et la parcouru de regard. Il la montra à Brandon qui la lu à voix haute. "Ma douce Flora, Je sais que tu vis mal à cause de ce type. Il ta fait de la peine mais je vais lui régler son compte ma poupée. Tu seras mienne, ma reine pour toujours. Nous règnerons entre le commun des mortels et celui de l'enfer. Mon désir de faire de toi la reine est intense. Je te désir, surtout ton corps, ta peau, tes lèvres… Je viendrais te chercher et nous vivrons ensemble pour l'éternité !!! Ton ex adoré" - Brandon : Bon, les amis, on a à faire à un malade ! - Musa : Je pense que ton ex, Flora, a bel et bien ensorcelé Hélia pour te faire du mal. - Flora (regardant Hélia) : Je le pense aussi. - Molly : Je suis désolée mais je pige rien ! Je croyais que papa était ton premier et ton seul amour ? - Nabu : Je dirais même que se sont des histoires de grands ! - Molly : Je ne suis plus une gamine, Nabu ! - Flora : Molly, c'est compliqué. - Molly : Je sais, je vais y aller. Elle fit une bise à tout le monde et sortit de la maison. - Stella : Ne me dite pas, que l'on va devoir se battre ? - Brandon : J'en ai bien peur, mon coeur. - Layla : On va encore perdre des vies ! - Nabu : Ne pensons pas au pire, mon amour ! - Flora : Je vais régler cette histoire ! - Brandon : Nan ! - Riven : Et si avant le combat, on passait un peu de bon temps ?! - Musa (se tapant sur le front) : C'est pas vrai ! Un fou rire général éclata dans le salon….
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


278514
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La remontee, ca a l'air de prendre la bonne tournure!

image

Bonjour betty, bonjour à toutes… En fait, ça se passe beaucoup mieux depuis quelques jours. Je vous mets un extrait de ce que j'a écrit ailleurs, avant de partir chez le kiné. Le torticolis est parti. "Il y a plusieurs mois de celà, j'ai fait...Lire la suite

Separation et culpabilite (enfants) - divorce

image

Je suis un peu dans cette situation également, nous vivons en couple depuis 4 ans et nous avons une petite fille de 3 ans, notre relation c'est dégradé depuis septembre 2012 (la cause = mes beaux parents) mon homme préfère écoute son père qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages