Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Autres      (6080 témoignages)

Préc.

Suiv.

Arrêtons le clivage blanc / noir

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 28/09/11 | Mis en ligne le 15/05/12
Mail  
| 167 lectures | ratingStar_255112_1ratingStar_255112_2ratingStar_255112_3ratingStar_255112_4
Pas moi en tous cas annsolo. Et savoir l'autre malheureux ou sur un lit d'hopital, ne soulage en rien notre peine. Je viens de vivre l'expérience. Mon ex m'a longuement appelée il y a quelques jours et l'entendre pleurer de douleur au téléphone, ne m'a en rien soulagée. Au contraire. J'ai été malheureuse moi aussi, pauvre conne que je suis. Après se dire qu'on est irréprochable, non. On n'est jamais irréprochable. Personne n'est une statue de vertus. On a tous des cadavres dans les placards. De vilaines faiblesses, des hontes cachées. Non personne n'est parfait. Mais dans certains cas, lorsque l'autre pour cause de désamour ou d'autre chose se montre sordide, il faut admettre que nos qualités nous semblent dérisoires et bien inutiles. Combien de fois, me suis-je surprise à dire : "Mais p… , j'aurais du être une poufiasse, au moins j'aurais été respectée et si je ne l'avais pas été au moins, ç'aurait été mérité." Oui il faut admettre qu'un jour l'amour fout le camp. Pas dans mon cas hélas, dans notre couple ce n'est pas l'amour qui a manqué, c'est autre chose. Mais même dans ce cas là, qui peut on accuser ? Soi même, l'autre ? Je ne sais pas. L'être humain est une machine complexe. Et chacun détient SA vérité. Si nos hommes venaient s'exprimer ici, quel langage tiendraient ils ? Je suis curieuse de le savoir. Peut être que ce sont eux que l'on plaindrait. Alors oui, le rôle de victime est confortable quelque part. C'est l'autre qui a fauté et tout le monde nous plaint, nous réconforte. L'autre est un/une pauvre enfoiré qui n'a pas su nous aimer. Qui n'a pas voulu, ou qui n'a plus pu. Et tout le monde lui jette des pierres. Non tout n'est pas tout blanc ou tout noir. Il faut le dire à nos enfants. Hélas, je ne sais pas pour vous, mais les miens sont d'une intransigeance rare. Comme beaucoup de jeunes de leur génération, je pense. On ne pleure plus par amour. Un partenaire remplace l'autre, y'en a tellement et c'est tellement facile. Pas besoin de leur dire que l'amour-toujours n'existe pas. La moitié des gamins d'aujourd'hui est fille ou fils de divorcés, avec des parents qui galèrent pour refaire leur vie. Alors génération désillusion, pas besoin de leur apprendre. Ils savent ça mieux que nous. Maintenant, est-ce que c'est bien ou pas ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


255112
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La remontee, ca a l'air de prendre la bonne tournure!

image

Bonjour betty, bonjour à toutes… En fait, ça se passe beaucoup mieux depuis quelques jours. Je vous mets un extrait de ce que j'a écrit ailleurs, avant de partir chez le kiné. Le torticolis est parti. "Il y a plusieurs mois de celà, j'ai fait...Lire la suite

Separation et culpabilite (enfants) - divorce

image

Je suis un peu dans cette situation également, nous vivons en couple depuis 4 ans et nous avons une petite fille de 3 ans, notre relation c'est dégradé depuis septembre 2012 (la cause = mes beaux parents) mon homme préfère écoute son père qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages