Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Autres      (6080 témoignages)

Préc.

Suiv.

Car oui il est pervers il semble avoir beaucoup d'etraits du pervers narcissique).

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 215 lectures | ratingStar_276468_1ratingStar_276468_2ratingStar_276468_3ratingStar_276468_4
Pseudo. Je pense vraiment que tu ne dvrais plus être l'intermediaire entre tes enfants et lui car lui essaye de te culpabiliser et de t'extorquer du fric en jouant les victimes, mais face a eux s'ils lui disiaent eux-même directemnt leurs sentiments leur beosin, il ne pourrait plus jouer ce jeu-la, effectivemnt pervers… (car oui il est pervers il semble avoir beaucoup d'etraits du pervers narcissique). Pour le reste oui j'imagine ta preocupation et je comprends ton besoin de redefinir l'autorite parentale. Je n'y connais rien mais vu son comportement ça devrait pas être trop difficile a obtenir ? Qt a tes parler a tes enfantssi ce n'est deja fait je pense que lemieux est de leur dire simplemnt que la situation n'a pas evolué et que tu penses que tu ne peux pas jouer le role d'intermediaire car ça lui permet a lui de continuer a ne pas prendre ses resposnabilites de pere. Et puis ensuite laisse-les eux s'exprimer et prendre ou non l'inititiaive de lui parler ne t'en mele plus… enfin c'est mon avis. Bon courage et bonne chance pour la suite ! Non je n'ai pas encore parlé aux enfants car mon fils n'est pas là ce weekend et ma fille est rentré tard hier soir (soirée halloween). Et puis, je ne me sentais pas encore assez apaisée pour leur en parler comme je le souhaitais, c'est à dire en restant le plus neutre possible, car pour rappel, j'ai vécu aussi l'indifférence totale de mon père et ce qui leur arrive aujourd'hui fait trop écho à mon histoire personnelle et je le veux le moins possible, chacun son histoire. De plus, il faut que j'appelle mon conseil juridique pour voir ce que je peux faire au niveau de l'autorité conjointe sans rentrer dans une guerre de tranchée (ce n'est pas mon but). Ma fille voudrait intégrer une école privée et leur dossier d'inscription impose la double signature (avec copie du divorce et tout et tout) et donc si il lui revenait l'envie de disparaitre de la circulation comme il l'a fait 2 fois, je ne pourrais pas l'inscrire, idem pour le passeport (elle a un voyage d'école prévu) … Mon fils a 17 ans et donc dans 1 an, ce ne sera plus un problème. Pour la pension, il y en a une de fixée (c'est obligatoire) mais je ne la lui réclame pas. Pour le salaire de mon ex, je penserai plutot dédommagement. Il disait souvent que mon homme lui avait pris sa femme et ses enfants comme si on lui appartenait, qu'il était le grand perdant de l'histoire et qu'il fallait le dédommager pour ça. On lui a toujours servit de faire valoir, il ne faisait avec ses enfants que ce qui le valorisait à l'extérieur (assister aux matchs de mon fils qui était très bon,…) , le reste ne l'intérressait pas. Pendant notre mariage, il a toujours veillé à son image de bon père et je dirais presque qu'il avait à l'époque une double personnalité. Je me souviens même qu'il disait devant moi qu'il avait choisi de ne pas monter en grade pour être plus dispo pour ses enfants le soir alors qu'il ne s'en occupait jamais et restait rivé devant la télé ou aller courir… C'est quelqu'un qui a une énorme capacité à gommer ce qui le dérange, à se trouver des excuses (c'était toujours la faute des autres) , à ne pas se remettre en question, à ne pas dire pardon et surtout à se fabriquer sa propre réalité. Pour autant, je reconnait qu'il a du souffrir de voir son petit monde parfait s'écrouler lorsque je suis partie mais il réagit de façon puérile et surtout terriblement égoïste que je ne peux plus l'excuser comme il m'est arrivé de le faire au début de notre rupture. Mon seul regret maintenant, c'est de ne pas l'avoir quitté plus tot car je pense qu'il a un coté pervers… Donc, j'attends d'en savoir plus sur ce que je vais faire au niveau de l'autorité parentale (avec le soucis de ne pas envenimer la situation si je le peux) et je leur en parle. En plus, ça me permettra de digérer un peu le truc parce que là j'ai l'impression de revivre mon histoire avec mon père et je veux qu'elle interfère le moins possible… merci pour ton aide. Mon seul soucis est maintenant de trouver les bons mots pour parler à mes enfants.[/quotemsg]
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


276468
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La remontee, ca a l'air de prendre la bonne tournure!

image

Bonjour betty, bonjour à toutes… En fait, ça se passe beaucoup mieux depuis quelques jours. Je vous mets un extrait de ce que j'a écrit ailleurs, avant de partir chez le kiné. Le torticolis est parti. "Il y a plusieurs mois de celà, j'ai fait...Lire la suite

Separation et culpabilite (enfants) - divorce

image

Je suis un peu dans cette situation également, nous vivons en couple depuis 4 ans et nous avons une petite fille de 3 ans, notre relation c'est dégradé depuis septembre 2012 (la cause = mes beaux parents) mon homme préfère écoute son père qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages