Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Autres      (6080 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cherche avis de mecs (ou de filles) sur mon homme

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 129 lectures | ratingStar_268163_1ratingStar_268163_2ratingStar_268163_3ratingStar_268163_4
Bonjour, Je t'écris parce que ton histoire avec ton ami ressemble un peu à la mienne. Nous nous ommes rencontrés sur un site de rencontre et avons d'abord passé presqu'un an sans vivre ds le même pays. Je précise que nous avons presque 40 ans tous les deux et des enfants chacun de notre coté (donc pas des "jeunots" et déjà l'expéreince de la vie à deux et de famille). On se voyait 1 semaine/mois et tout était merveilleux comme ds les films. Sauf que, regulièrement, une fois que ns n'étions plus ensemble, même si on s'appelait plusieurs fois par jour et que nous échangions beaucoup de messages, de mails, il arrivait tre frequemment que mon amoureux me dise qu'il avait peur parce qu'il ne ressentait pas toujours un vrai manque, un vrai besoin de me voir, que parfois le coté vrituel et épisodique de notre relation lui faisait peur… Cela ne l'empechait pas de m'attendre régulièrement avec la meêm passion et nous passions des moments magiques tous les deux. Il me disait bcop qu'il m'aimait et faisait des "folies" pour moi comme 1 A/R d'une nuit en avion pour un we à 8000km ensemble et me payer le billet 15 jours plus tard tant il avait envie de me voir… Donc preuve d'amour, mots d'amour, demande d'amour mais regulierement une peur devant la suite qui se profilait parce qu'il fallait bien qu'on envisage à un moment ou un autre de se rapprocher l'un de l'autre. Donc au bout d'un an et sans que ce soit spécialement de mon fait mais plutot le fruit d'une longue reflexion commune j'ai décidé de déménager et de m'installer en France à 15 km de chez lui avec mes enfants : j'avais un boulot, un appart, des revenus confortables bref, pas du tout "à sa charge ou à sa botte". Dtout allait très bien, c'était le reve eveillé ! J'étais une princesse, tout était merveilleux. Il me disait souvent combien il était bine avec moi, comme il avait confiance en moi, comme notre histoire était simple, belle… Assez vite (2 mois après que je me sois installée pres de chez lui, chacun chez soi) , il a commencé à prendre un peu de distance regulièrement, puis revenait plus amoureux que jamais… j'avais un peu de mal à comprendre ce qui se passait… Nous ne ns sommes jamais séparés : un jour je lui ai proposé et il a refusé en me disant qu'il se rendait compte d'a quel point il tenait à moi. Il me disait aussi qu'il s'etonnait que je sois tant en demande de le voir, de passer tout mon temps libre avec lui alors que lui parfois se voyait bien être seul ou avec son fils mais sans moi… Toujours est il que pendant 4 mois environ, il a été sur la défensive, revenait, s'éloignait, avait peur… je crois que c'est ça au final qui le bloquait : la peur. Peur de s'engager encore (il est divorcé et avait donc eu cette histoire avant moi). Peur de se planter à nouveau et que le reve s'ecroule. Peur peut etrre de regretter son ex : je me suis souvent demandée pendant cette période s'il avait bien fait le deuil de sa relation d'avant. Ave cle recul je me dis que non et que pour un tas de raison, il n'arrivait pas à aller plus loin avec moi… Maintenant que je le connais mieux, je me dis aussi qu'elle n'avait pas reussi à combler (en tous cas pas aussi bien que moi ; -) ) son absence de confiance en lui, en son pouvoir de séduction notamment… Et puis avec le temps, à force de lui dire que j'y croyais (je n'aurais pas tenu plus longtps je pense) il s'est "rendu compte" ou a dévérouillé quelque chose en lui et il est redevenu tel que je l'avais rencontré. Aujourd'hui, nous sommes heureux, ns vivons ensemble, nous avons des projets, ns sommes pacsés… c'est maintenant à moi de manquer de confiance en moi mais c'est une autre histoire… Tout ceci pour te dire que cet homme a peut-être peur de s'engager, il sent que là c'est poser son sac à dos, ne plus partir sur un coup de tete… il se sent peut-être aussi trop "responsable" de votre histoire, dans le sens ou tu as déménagé pour aller vivre pres de lui (mon ami a souvent dit que cela lui avait posé problème : peur que j'ai sacrifié trop de choses pour lui). Et puis il commence à approcher les 35 ans, peut-être que la perspective de se poser, de vivre avec toi vraiment et de construire une famille l'inquiète même si ça lui fait envie ? Au final aussi –désolée c'est un peu décousu mais je suis pressé – peut-être qu'il n'a pas la même conception de l'amour et de ce qu'il "faut" dire à l'autre pour la rassurer sur ces sentiments. Il te montre qu'il t'aime apparemment : tu parles de grosses preuves d'amour… c'est déjà énorme ! L'amour n'existe vraiment que par les actes, non ? C'est toi qui écrit que tu sens qu'il n'est pas vraiment attaché à toi. Ce n'est pas ce qu'il dit et ce qu'il montre non. ? Peut être qu'il faut que tu cesses d'interpreter ce qu'il dit pour se concentrer sur ce que vous vivez, non ? Encore une fois désolée c'est décousu mais je file ne we ! A lundi.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


268163
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La remontee, ca a l'air de prendre la bonne tournure!

image

Bonjour betty, bonjour à toutes… En fait, ça se passe beaucoup mieux depuis quelques jours. Je vous mets un extrait de ce que j'a écrit ailleurs, avant de partir chez le kiné. Le torticolis est parti. "Il y a plusieurs mois de celà, j'ai fait...Lire la suite

Separation et culpabilite (enfants) - divorce

image

Je suis un peu dans cette situation également, nous vivons en couple depuis 4 ans et nous avons une petite fille de 3 ans, notre relation c'est dégradé depuis septembre 2012 (la cause = mes beaux parents) mon homme préfère écoute son père qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages