Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Autres      (6080 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment arriver à prendre la bonne décision ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 09/03/11 | Mis en ligne le 18/05/12
Mail  
| 197 lectures | ratingStar_256710_1ratingStar_256710_2ratingStar_256710_3ratingStar_256710_4
Ne te sens surtout pas attaquée, ce n'est pas mon propos, loin de là. Je le redis (et tu le verras peut-être dans d'autres fils sur ce forum) , pour moi, lorsqu'il y a rupture, consommée ou non, rien n'est jamais blanc ou noir, tout est toujours gris, les fautes sont partagées. Si tu agis comme ça c'est effectivement ton éducation qui t'y pousse mais aussi parce que en face tu as quelqu'un d'assez passif. Il a besoin de s'affirmer mais je pense qu'avec toi il n'y arrivera pas, très honnêtement. Ta personnalité (et je ne te juge pas là) est trop écrasante pour lui. Il se sent émasculé, sa place d'homme, telle qu'il la conçoit, a été prise en grande partie par toi, donc il se place à un niveau inférieur. Et qu'est-ce qu'on trouve en dessous d'un homme et d'une femme dans une famille ? Un enfant. Mais c'est à lui de s'affirmer, de grandir, de se prendre des gamelles et de s'en relever seul pour savoir ce qu'il veut. Je ne suis pas sûr qu'il soit si heureux que ça avec toi. Il y a la façade : tout va bien, je gère… et le ressentiment profond : j'y arriverai pas, je ne suis pas à la hauteur, mais qui suis-je ? Et puis, parfois, même à 33 ans certains hommes ne sont pas mûrs. Il leur faut un bon "coup de pied" au derrière comme une rupture pour commencer à s'affirmer. Alors ne penses pas : il ne le fera jamais. Il ne le fera peut-être jamais avec toi, mais peut-être avec une autre avec qui il se sentira plus en osmose. Tu pars d'un préconçu : à tel âge on agit de telle façon. Sauf que lui, il n'a peut être pas eu le même chemin que toi, n'a peut-être pas été confronté aux mêmes choses qui t'ont poussé à devenir ce que tu es et prendre en main ta vie comme tu le fais. Il a besoin d'un électrochoc pour grandir. On n'évolue pas tous de la même façon, à la même vitesse. Quand à avoir confiance en toi pour discuter de vos problèmes de couple, il ne suffit pas de se dire qu'on ne va pas le brusquer et lui parler sans lui rejeter la faute, s'il ne se sent pas en confiance pour exprimer ses sentiments, il ne le fera pas. Et la confiance c'est au quotidien que ça se gagne. Honnêtement, tu lui donnes l'impression toute la journée qu'il est mauvais ou pas à la hauteur (peu importe si c'est vrai, mais je pense que c'est ce qu'il ressent au plus profond de lui) et tu crois que juste parce que tu veux discuter il va se laisser aller ? Il ne suffit pas de dire : "on pose les flingues et on parle" , pour qu'il ait envie de parler. Je crois que tu vas t'épuiser à essayer de le faire grandir alors qu'il n'y a que lui pour faire ce chemin. Je vais t'avouer : j'ai stagné pendant 10 ans avec une femme très autoritaire, mais très douce et très sympa, avec qui j'ai gardé des très bons rapports après notre divorce. J'ai quitté mon job pour la rejoindre et j'ai brisé ma carrière, je me suis retrouvé au chômage pendant plus d'un an alors qu'elle bossait comme une dingue. Pour moi, à cette époque, et sans le savoir vraiment, c'était le monde à l'envers. J'étais mal et comme le thérapeute de couple lui a expliqué, son attitude trop sereine, trop "fière" , trop dans la maitrise de tout m'a "émasculé" . Du coup, nous aussi nous ne faisions plus l'amour, je n'arrivais plus à avoir de désir pour elle, et pourtant elle était et reste une très belle jeune femme. J'avais pas mal de choses à régler avec moi-même pour être serein et affronter le quotidien pleinement en assumant mes responsabilités et je les ai réglé seul, un peu contraint par une séparation douloureuse, mais ça m'a libéré. Tout n'a pas été dit lors de notre divorce, il y a des questions pour lesquelles il faut du temps pour trouver des réponses. J'étais obnubilé à cette époque par le besoin de savoir pourquoi selon elle nous en étions arrivés là. Et mon psy de me dire : arrêtez de vous torturez l'esprit avec ça, elle n'a sans doute pas de réponse à vous donner pour le moment et n'en aura peut-être jamais. J'ai ensuite vécu une histoire très forte mais destructrice et là, j'ai eu le sentiment de grandir d'un coup de 10 ans. Aujourd'hui j'assume, je sais qui je suis et je sais ce que je veux. Alors dès qu'on veut m'enfermer dans une boite, qu'on veut remplacer ma maman en m'infantilisant, je réagis et vite, comme un réflexe, même si comme beaucoup d'homme j'intériorise beaucoup. J'ai simplement besoin qu'on me parle comme un homme et pas un gamin, qu'on me respecte et qu'on arrête de me dire ce que j'ai à faire. Je ne suis pas parfait et je l'assume. Et pour exprimer mes sentiments, mes angoisses et tout ce qui me tracasse, j'ai besoin d'être en confiance, savoir que je ne serai pas jugé, juste écouté. Visiblement, vous êtes en total décalage, et les qualités respectives de chacun qui vous plaisaient tant au début ne suffisent plus pour alimenter votre couple. Je suis sûr qu'il ne trouve pas sa place dans tout ça. Mais je ne t'accuse pas, c'est aussi à lui de la faire en partie et à toi de lui en laisser l'occasion. Simplement, qui sait quand le "plop" arrivera dans sa tête pour prendre sa vie en main. Mais je sens beaucoup de colère et de ressentiment chez toi à son égard. Je ne sais pas si vous y arriverez. Je me demande si ton appel au secours n'arrive pas un peu tardivement et que tu ne cherches pas à faire le constat de votre échec plutôt que trouver une solution pour "réparer" . Tu sais, c'est VOTRE échec, pas seulement le sien. Accepte ta part de responsabilité, ça t'aidera dans le futur, mais ne te sens pas agressée, ce n'est pas mon propos, j'essaie de t'aider au contraire.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


256710
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La remontee, ca a l'air de prendre la bonne tournure!

image

Bonjour betty, bonjour à toutes… En fait, ça se passe beaucoup mieux depuis quelques jours. Je vous mets un extrait de ce que j'a écrit ailleurs, avant de partir chez le kiné. Le torticolis est parti. "Il y a plusieurs mois de celà, j'ai fait...Lire la suite

Separation et culpabilite (enfants) - divorce

image

Je suis un peu dans cette situation également, nous vivons en couple depuis 4 ans et nous avons une petite fille de 3 ans, notre relation c'est dégradé depuis septembre 2012 (la cause = mes beaux parents) mon homme préfère écoute son père qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages