Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Autres      (6080 témoignages)

Préc.

Suiv.

Divorce douloureux, mais aujourd'hui nos relations sont apaisées

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 478 lectures | ratingStar_94486_1ratingStar_94486_2ratingStar_94486_3ratingStar_94486_4

J'ai divorcé de mon mari pour faute ("coups et blessures volontaires graves" la nuit du 31 décembre 1990) , la seule dont je me suis officiellement plainte alors qu'il me frappait régulièrement depuis quatre ans.

Je ne le disais à personne, même mes proches n'étaient pas au courant. Je passe également les injures quasi quotidiennes… (je serais censurée si je les répétais ici).

Ces années-là de post-divorce sont terribles, pleines de fiel, les enfants en souffrent énormément. Et puis ça se calme. Je parle d'un temps très ancien, on est maintenant en 2007 et mes fils ont 18 et 20 ans.

En pleine forme, bien dans leur peau, ils ne fument pas, ne boivent pas, l'aîné passe en 3ème année de droit et le cadet vient d'obtenir son bac scientifique avec mention bien : 14,76 de moyenne. Ils font se qu'ils veulent maintenant, naviguent d'un lieu à l'autre. J'ai aussi une petite de 11 ans que j'ai élevée seule.

Elle voit son père mais je ne me suis pas remariée, je n'ai même pas concubiné. Trop peur de revivre un tel calvaire.

On ne sait jamais si les ex-mecs agissent comme cela pour "punir" leur ex-amoureuse ou parce qu'ils aiment réellement leurs enfants. J'ai eu la sensation, personnellement, qu'il voulait surtout me punir d'avoir demandé le divorce.

Seize ans plus tard, je suis contente de l'avoir quitté et je peux malgré tout me reposer financièrement sur lui. Il n'y a plus d'animosité entre nous. On ne se fréquente plus du tout, mais il est radiologue et banque un max pour ses deux fils.

Pour l'annniv du plus jeune, il vient d'offrir un ordinateur portable, rien que ça. Il les habille, leur paie des vacances de trois semaines tous les été au bord de la mer et au ski, une semaine en hiver à la neige.

Depuis que je suis au chômage, il assure grave : même le coiffeur, c'est lui qui paie maintenant.

En résumé : mieux vaut un père "chiantos" mais responsable que pas de père du tout.

(Le cas de ma fille : il ne paie RIEN, sauf un cadeau à Noël, un cadeau pour son anniv, et une sortie en juillet. Il ne m'a jamais versé la moindre pension alimentaire. Quand je lui ai demandé de l'aide pour sortir les 1500 euros de son appareil dentaire, il a refusé !!!! J'ai dû râmer pour les trouver, faire des heures sup la nuit).

C'est cela qu'il faut voir, le long terme. Un enfant a des besoins toute sa vie et on est pas trop de deux pour les assouvir.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


94486
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La remontee, ca a l'air de prendre la bonne tournure!

image

Bonjour betty, bonjour à toutes… En fait, ça se passe beaucoup mieux depuis quelques jours. Je vous mets un extrait de ce que j'a écrit ailleurs, avant de partir chez le kiné. Le torticolis est parti. "Il y a plusieurs mois de celà, j'ai fait...Lire la suite

Separation et culpabilite (enfants) - divorce

image

Je suis un peu dans cette situation également, nous vivons en couple depuis 4 ans et nous avons une petite fille de 3 ans, notre relation c'est dégradé depuis septembre 2012 (la cause = mes beaux parents) mon homme préfère écoute son père qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages