Histoire vécue Amour - Couple > Divorce > Autres      (6080 témoignages)

Préc.

Suiv.

En cas de décès de la femme, le mari a 2 choix légaux

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 587 lectures | ratingStar_161266_1ratingStar_161266_2ratingStar_161266_3ratingStar_161266_4

Il est vrai qu'une donation, même effectuée pendant le mariage, reste un bien propre. En cas de divorce la femme récupère donc le bien. - si le couple va mal et que je n'ai aucun droit sur le bien, puis-je être mis dehors sans préavis en cas de divorce ? L'ex époux est souvent contraint à quitter le logement si le bien est propre à l'autre, mais uniquement à l'issue de la procédure de divorce. De plus, le juge peut décider de placer l'époux non propriétaire en qualité de locataire du bien, plus d'informations ici http://www.dossierfamilial.com/...- tout l'investissement personnel est-il récupéré ? (si je dois apporter une partie de cash pour diminuer les mensualités d'emprunt) En cas de divorce, la communauté vous devra ";récompense"; sur les frais auxquels vous avez participés pour la remise en état ou l'amélioration de ce bien.- en cas de décès de ma femme, le bien reviendra-t-il à mes enfants ? En cas de décès de votre femme et en l'absence de testament ou de donation au dernier vivant, vous auriez légalement le choix entre hériter d'un quart (1/4) en pleine propriété de ses biens (si les enfants sont communs) ou de 100% de ses biens en usufruit. Le reste serait bien sur partagé entre vos enfants.Cependant, si vous êtes mariés et que ce bien constitue votre résidence principale, vous disposez d'un droit au logement d'un an, prolongeable à vie si vous le demandez et que vous n'en n'êtes pas privé par testament. La valeur de ce droit viager vient alors en déduction de votre part dans la succession.Pour être sur d'être avantagé, vous pouvez demander à votre notaire s'il est possible d'effectuer une donation au dernier vivant, vous premettant d'avoir la jouissance à vie de ce bien tout en ne pénalisant pas vos enfants.- une SCI avec apport immobilier d'un côté et argent de l'autre (moi) peut-il être la solution pour avoir des droits tous les deux sur le bien ? Vous pouvez éventuellement examiner l'éventualité créer un SCI à 2, à laquelle votre femme vendrait le bien. Vous seriez ainsi propriétaire d'une proportion de la SCI.Je ne sais pas si ce montage sera valable juridiquement pour éviter un droit de retour… De plus, l'acte de donation pourrait mentionner une clause d'inaliénabilité (insérée par la grand mère de votre femme pour que qu'elle soit sûre qu'elle le conserve) , qui impliquera que le bien ne pourra être vendu… Le notaire pourra mieux vous renseigner. Vu que nous sommes mariés depuis plus de deux ans, est-il intéressant de faire un contrat de mariage pour bien clarifier les choses ? Je ne pense pas qu'un contrat de mariage soit a priori une solution… Creusez du côté de la donation au dernier vivant afin de récolter l'usufruit sur le bien en cas de décès, et tentez de garder les preuves de contributions à la rénovation en cas de divorce pour percevoir la ";récompense"; due par la communauté…
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


161266
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

La remontee, ca a l'air de prendre la bonne tournure!

image

Bonjour betty, bonjour à toutes… En fait, ça se passe beaucoup mieux depuis quelques jours. Je vous mets un extrait de ce que j'a écrit ailleurs, avant de partir chez le kiné. Le torticolis est parti. "Il y a plusieurs mois de celà, j'ai fait...Lire la suite

Separation et culpabilite (enfants) - divorce

image

Je suis un peu dans cette situation également, nous vivons en couple depuis 4 ans et nous avons une petite fille de 3 ans, notre relation c'est dégradé depuis septembre 2012 (la cause = mes beaux parents) mon homme préfère écoute son père qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages